Skip to content

 » Le Vevak invite des gens en Iran. »

logo

« Le Vevak est le dernier rempart du régime iranien »

Stéphane Bussard, Letemps.ch. jeudi 9 juillet 2009, sélectionné par Spyworld

Ex-directeur de la DST (contre-espionnage français), Yves Bonnet décrit les méthodes des services secrets de la République islamique [d’IRAN]… Le régime dispose du Vevak, le Ministère des renseignements et de la sécurité, dont les effectifs sont estimés à au moins 20  000 personnes. Le Vevak est le dernier rempart du régime… il n’est toutefois pas à l’abri de défections. Si les agents passe à l’ennemi, le régime est balayé en peu de temps.

L’hypothèse semble improbable. Il a gardé les mêmes dossiers, les mêmes méthodes [que le Savak]. Le général Hossein Fardoust, un proche du shah, s’est chargé d’organiser le Vevak. S’il y a une différence d’avec le Savak, c’est dans le commandement qui est devenu religieux…

Le Vevak a-t-il un autre rôle ?

– La désinformation est un autre volet de son activité. Le Vevak crée des institutions à but charitable dans le but d’améliorer l’image du pays. Il invite des gens en Iran.

On parle pourtant de pratiques peu orthodoxes…

– Ces méthodes vont de la torture à la lapidation en passant par des décapitations au couteau. Il ne faut pas l’oublier. Le Vevak, qui peut émettre des fatwas, est le principal responsable des exécutions en Iran. En 1988, sur l’ordre de l’ayatollah Khomeiny, il avait mené une vaste campagne d’élimination de 33 000 personnes en l’espace de deux mois. Il possède ses propres prisons. Des agents du Vevak font l’objet de mandats d’arrêt internationaux pour avoir pourchassé et tué des opposants iraniens. La Suisse a émis un tel mandat comme l’Argentine et l’Allemagne. Le terrorisme d’Etat a commencé à l’époque de Hachémi Rafsandjani qui avait, en tant que président, généralisé le terrorisme d’Etat. Un jugement de la Cour suprême du Canada souligne que le Vevak est une organisation terroriste.

* Vevak, Au service des ayatollahs, Timée-Editions, 2009, 454 pages.

URL de la source : http://www.letemps.ch/Page/Uuid/2daac990-6bff-11de-9cfb-48abe3c00f (…)

Les fascistes européens sont régulièrement invités en Iran pour servir la désinformation de la dictature.

Voir aussi en 2011: L’extrême droite de Thomas Werlet  reçue en grande pompe a Téhéran, Claude Covassi, Thierry Meyssan, Dieudonné, Paul-Eric Blanrue, Francesco Condemi, Maria Poumier invités à Téhéran en février 2011. Un néo nazi anglais invité régulier des Télevisions du régime de Khamenei (Soliran) et Qui est le  »commentateur politique » Peter Rushton ? (ConspiracyWatch).

En 2010: La campagne Birobidjan de Michèle Renouf. La dictature iranienne entretien des liens étroits avec les extrême-droites étrangères, surtout en France: Seyed Mehdi Miraboutalebi L’ambassadeur d’Iran à la rencontre de l’extrême droite radicale (DroitesExtremes).

2 commentaires
  1. et je me sens mal l 8217 aise de constater nouveau les liens troits tiss s par l 8217 etat entre la m moire et la politique.

Trackbacks & Pingbacks

  1. L’extrême droite de Thomas Werlet reçue en grande pompe a Téhéran « contresubversion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :