Skip to content

Les lance-missiles qui ont abattu le vol MH17 ont été évacués en camion vers la Russie.

2014/07/20

Chronologie de l’annonce de l’attentat du vol MH17, sur Twitter et Facebook. L’avion disparait peu après 13h20 GMT: https://twitter.com/flightradar24/statuses/489795658879348737

Jeudi 17 mars, au matin:

L’Ukraine annonce qu’un chasseur russe MIG-29 a abattu un chasseur ukrainien SU-25, en territoire ukrainien [1]. La veille mercredi, « de nouvelles compagnies russes annulaient des vols qui survolaient le territoire ukrainien, jusqu’à vendredi 18 juillet; des compagnies aériennes russes ont cessé de survoler le territoire de l’Ukraine depuis plusieurs mois déjà« , rapportait Anna Nemtsova pour DailyBeast; comme de nombreuses autres compagnies préfèrent contourner l’Ukraine, ou les territoires dits « séparatistes ». Une tentative d’assassinat était déjouée, contre le ministre de l’intérieur Arsen Avakov; aussi porte parole de l’ »opération anti-terroriste » (ATO) dans le Donbass.

18h sur les réseaux:

Les premières photos du crash du vol MH17 sont publiées et diffusées dans les réseaux russes et ukrainiens, puis par Facebook et Twitter.

Les agences de presse et d’activistes ukrainiens confirment le crash du vol MH17. Ils rappellent que lundi 14 juillet un avion cargo ukrainien AN-26 était abattu en Ukraine par un lance-missile SAM positionné en territoire de Russie. Les ukrainiens avancent donc l’hypothèse qu’un missile SAM russe ai pu abattre le vol civil, même par inadvertance.

L’hypothèse d’un tir par un missile SAM de longue portée:

Euromaidan publie une première compilation d’informations: NBC rapporte que le type de missile (qui a battu ce dernier Antonov), a une portée bien supérieure à l’altitude du vol MH17: 33000 pieds. Le jour même, ce type de lance-missile BUK a été aperçu aux alentours de Snizhne, rapportent les journalistes d’Associated Press.

L’expert Anton Gerashenko confirme que le vol MH17 a été abattu [par un missile]. Euromaidan ajoute les informations suivantes concernant le lanceur SAM-mobile, sa portée est de 72000 pieds: soit, plus du double de l’altitude ou évoluait le vol MH17.

Le missile russe sol-air Bouk a une portée de 42 km et peut atteindre l’altitude de 25 km. Un porte-parole militaire ukrainien,AndriïLyssenko, a affirmé jeudi, quelques heures avant la chute de l’avionmalaisien, que de tels missiles avaient été fournis aux séparatistes.

(source: L’Union l’ardennais)

Le vol s’est écrasé en région de Donetsk, dans la commune de Hrabove, proche des villes occupées de Snizhne et Torez, alors qu’une batterie mobile SAM a été aperçue en mouvement entre ces deux dernières localités, à l’heure du crash.

20h sur les réseaux:

La propagande de RussiaToday en russe, prétend qu’un chasseur de l’aviation ukrainienne a abattu le vol MH17:

Des fuites sont mises en circulation:

Une fuite provient du compte VKontakte d’Igor Girkin, qui affirme avoir abattu un appareil qu’il suppose être un Antonov ukrainien, à l’heure exacte du crash du vol MH17, il met en garde péremptoirement ses lecteurs ennemis:

Nous vous avions prévenu: ne violez pas notre espace aérien.

Les réseaux ukrainiens réalisent des captures d’écran des conversations ennemies, qu’ils diffusent immédiatement sur Twitter puis Facebook: voir ici et . Girkin supprime sa publication dans les instants qui suivent. Girkin, alias Strelkov, alias Strelok, est le commandant des forces de diversion russes en Ukraine [2a].

Une seconde fuite:

Le 29 juin dernier, les [« séparatistes pro-« ]russes s’étaient vantés d’avoir capturé une batterie anti-aérienne mobile, un BUK à l’armée ukrainienne. Le blog Ukraine@war publie la capture d’écran d’un tweet du groupe séparatiste de la « DPR » russe, qui exhibe son lance-missile SAM, celui utilisé pour l’attentat terroriste du vol MH17:

Il s’agit en vérité de dons de la Russie, selon les informations militaires ukrainiennes: du matériel militaire passe quotidiennement la frontière, en soutien au front russe du Donbass (un convoi a été détruit par l’armée ukrainienne le 13 juillet). La frontière russe assure un soutient militaire incessant aux « séparatistes« : l’avant garde militaire russe en Ukraine. La propagande russe relayait l’annonce, sur Itar-Tass, le 29 juin.

D’autres fuites des conversations entre « séparatistes » sur VKontakte, sont diffusées par les ukrainiens.

Un lance-missiles sur les lieux de l’attentat:

La première photo d’un lance-missile BUK en possession des mercenaires [« séparatistes »] russes est publiée, le véhicule a été aperçu ce jour-là dans le village de Snizhne en Ukraine:

Bsw9M1ECIAACZIq

Anton Gerashenko diffuse l’image sur Facebook, et rappelle que le véhicule s’est déplacé dans le district de Torez. Puis, une première vidéo montre le véhicule se déplaçant sur la route de Torez à Snizhne:

22h sur les réseaux:

Les vidéos russes montrent les propagandistes de LifeNews manipuler des passeports des victimes, dont ceux de deux enfants néerlandais. LifeNews‬ est une chaîne de propagande du Régime Poutine, ses faux journalistes sont toujours les premiers présents sur les lieux des complots meurtriers préparés par les agents russes en Ukraine [3]. La chaîne a supprimé sa vidéo scandaleuse mais elle a été archivée par les ukrainiens:

Espionnage et écoutes:

Les services de renseignements d’Ukraine, le SBU, publient des enregistrements des conversations téléphoniques des agents russes (renseignement militaire, GRU), responsables de l’attentat contre le vol MH17. Les terroristes n’étaient pas informés de la nature civile de la cible, ils découvrent sur le site qu’ils viennent d’abattre un avion civil. La conversation est traduite en anglais, on reconnaît un provocateur connu depuis la prise des administrations de Horlivka par les russes: Igor Bezler était l’un des assassins du député Volodomyr Rybak [2b]:

Vendredi 18 juillet, à l’aube:

Les réseaux propagandistes de Poutine ont désinformé toute la nuit précédente: Interfax, puis RussiaToday, La Voix de la RussiePalestine-Solidarité.org, Wikistrike… cherchent à faire croire qu’un tir ukrainien visait l’avion de Poutine qui passait par là. Le tir ukrainien aurait atteint le mauvais avion qui était peint dans les mêmes couleurs que l’appareil présidentiel russe… [4]

La zone de tir est déterminée:

Le New York Times publie des cartes des corridors aériens empruntés par les différentes compagnies, certaines compagnies ont choisi d’éviter le survol du Donbass (Air France, British Airways), d’autres ont continué à survoler le territoire (Malaysian airlines, Thai Airways, KLM, Lufthansa). La Russie a annoncé dans la journée du 17 juillet qu’elle interdisait le survol du territoire « séparatiste » à une altitude inférieure à 32000 pieds, or le vol MH17 volait à 33000 pieds d’altitude. Une des cartes publiées montre que la zone de tir correspond exactement à une zone limitée par les communes de Snizhne et Torez, où évoluait la batterie mobile de missiles anti-aériens (SAM/BUK):

Le trajet parcouru la vieille par le véhicule est analysé, la présence du lance-missile russe est attestée sur place exactement à l’heure de l’attentat:

La portée maximale de tir d’un BUK, montre que le vol MH17 était totalement à la portée du lance-missile qui se déplaçait sur la route de Torez à Snizhne:

Contre-expertises et confusion utiles à Poutine en occident, des doutes diluent les rumeurs dans les médias [5].

La journaliste Julia Ioffe a réussi à interviewer Igor Bezler (qui s’est vanté d’avoir abattu « un avion »), elle retrace son parcours militaire pour newrepublic.com.

Vers 16h:

On apprend que le commandant Girkin a « suggéré » aux médias propagandistes locaux (Russkaya Vesna) que:

les corps étaient probablement morts avant le crash.

Pour « preuve », il avance que:

les « cadavres n’étaient pas frais »…

Désertions dans le camp de Poutine:

La journaliste Sara Firth, qui travaillait pour la chaîne Russia Today, a démissionné vendredi 18 juillet:

rapporte Buzzfeed (en anglais). En cause, la couverture par cette chaîne proche du pouvoir russe du crash du vol MH17 en Ukraine.

Ilya Bogdanov, officier du FSB, a déserté et s’est engagé à collaborer avec l’Ukraine contre Poutine. Il vit actuellement avec sa famille sous protection de l’Ukraine, contre les représailles du « KGB ».

Évacuation de l’arme du crime:

Le véhicule lance-missile qui a abattu le vol ‪‎MH17‬ a été transféré vers la ‪‎Russie‬ en camion, jeudi 17 juillet au soir; la vidéo suivante montre le BUK embarqué sur un semi-remorque, pendant son transfert vers la frontière russe: https://www.youtube.com/watch?v=L4HJmev5xg0 Установка «Бук», из которой террористы могли сбить малазийский лайнер, уже на территории РФ – Геращенко Le BUK a bien accès au territoire russe par la route, en partant de Snizhne, même les cartes publiées ce jour-là par les ukrainiens le montrent:

BukMH17-b BukMH17-c

 

Samedi, 19 juillet:

D’autres BUK russes sont évacués du Donbass, vers la Russie. Mais cette fois ci, ils sont recouverts:

Depuis le territoire de Russie, les lance-roquettes et l’artillerie russes de longue portée, bombardent l’armée ukrainienne par dessus la frontière, pendant que l’énergie des média est déployée à d’autres urgences. L’affaire n’a laissé aucune trace hors des médias ukrainiens.

Blocage des enquêteurs:

L’effacement des preuves, dès le premier jour, et jusqu’à l’arrivée des enquêteurs:

Du même coup, les affaires personnelles des victimes sont pillées. Les russes le font savoir, afin de faire monter la tension. Les enquêteurs de l’OSCE arrivés sur le site n’ont pas l’autorisation d’inspecter, ils sont intimidés et menacés par l’officier russe qui a effacé les indices avant leur arrivée:

Les mercenaires ajoutent au chaos alors que les victimes pourrissent empilés sur le bord de la route. L’équipe de secours, dont la plupart sont d’une provenance inconnue, ramassent doucement les cadavres de l’endroit où ils ont heurté le sol, et les empilent sur la route. Les provocations de Poutine sont ultimes!

Mises en garde:

Le Régime Poutine fait comprendre à ceux qu’il déclare comme ses ennemis (l’Ukraine, l’Europe, l’OTAN…) l’efficacité de ses défenses anti-aériennes mobiles, d’une portée de 72000 pieds, 42km, et 25km d’altitude. Poutine fait aussi comprendre à ses ennemis, qu’une partie de notre propre opinion publique est en partie de son côté, même s’il décide de nous massacrer en masse; comme son allié Assad fait massacrer le peuple syrien.

MH17Indignes02

Michaïl Khodorvsky craint une radicalisation progressive de ce genre de « terrorisme accidentel », il met en garde contre un possible usage d’armes de destruction massive:

Pour l’instant, le Régime russe lui même est disculpé. Alors que le trafic dans l’espace aérien local était forcément connu du Directoire des renseignements des Forces armées russes. Il est possible qu’un ordre ait été transmis d’abattre un « Antonov-26 ukarinien » même volant au dessus de l’altitude limite de 30000 pieds imposée par les russes en Ukraine occupée; afin de tromper un intermédiaire situé entre le « Directorat des services de renseignement russe (GRU)«  » et Igor Girkin (Strelok, Strelkov, Guirkine) aux ordres du GRU? Lui et ses soldats sur place n’étaient pas informés de la nature civile du vol, les écoutes de leurs conversations le prouvent.

La responsabilité du massacre revient soit aux mercenaires qui ont décidé seuls d’abattre un avion volant au dessus de l’altitude limitée, soit de leurs supérieurs hiérarchiques qui leur ont donné l’ordre d’abattre un appareil volant au dessus de l’attitude limitée.

Tous ces documents sont confirmés par les ministères d’Ukraine, d’après les activistes qui les diffusent.

.


..


Sources des liens:

nbc; Euromaidan; UNIAN and Ukrainian Pravda reports; Ukrainian Prvada; Dmitriy Tymchuk Information Resistance – Info Resist – ; National Security and Defense Council of Ukraine (NSDC) – Ukrinform; Ukraine Reporter; The Interpreter; Mashable; hromadske.tv; Ukraine@war; L’Express; ViceNews; francetvinfo.fr; newrepublic.com; gawker.com; ukranews; Buzzfeed; Ukraine 2014;


..


Notes:

[1] Quelques heures plus tard, l’enregistrement audio du pilote du Sukhoï-25 est publié. [2a] hors du territoire de Crimée, depuis le début des opérations de subversion: il opère sur un terrain qui comprend toute la côte d’Ukraine depuis Odessa jusqu’au Don. C’est un colonel du renseignement militaire russe (le GRU), officiellement à la retraite (jusqu’en 2014). [2b] [2c] https://contresubversion.wordpress.com/2014/05/19/les-barbouzes-de-poutine-en-mission-de-%E2%80%AAdiversion/ [3] https://contresubversion.wordpress.com/tag/lifenews/ [4] En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/crash-du-vol-mh17-non-l-avion-de-poutine-n-etait-pas-la-vraie-cible-du-missile_1560319.html [5] France télévision a diffusé une déclaration confuse de Pierre Servent, l’extrait finit par faire dire à l’expert ce que Poutine (et les terroristes) ont souhaité faire dire par leur ennemi:

Je ne crois pas que les séparatistes soient équipés de missiles longue portée.

Ils ne seraient équipés que de MANPADs de courte portée (5km). Ce court extrait d’une intervention de Pierre Servent a aussi été rediffusée par d’autres chaînes ce 18 juillet. France 24 semble douter de (ou craindre?) la validité des informations issues des activistes et des renseignements ukrainiens (SBU), publiées la veille dès 19h:

  • les enregistrements des conversations des tireurs qui ont abattu l’avion, traduits et diffusés par le SBU, ont été communiqués aux agences de presse internationale,
  • Les mercenaires disposaient bien d’au moins une batterie SAM mobile de très longue portée dès le 29 juin. 
  • L’une d’elles a été photographiée et filmée pendant ses déplacements au sol, au lieu et à l’heure exacte de l’attaque contre le vol MH17.

Ce 18 juillet, la rédaction de F24 « n’est pas en mesure d’authentifier ces enregistrements » et met « en garde contre des conclusions définitives tant que l’enquête de terrain n’a pas eu lieu« . Sauf qu’aucune enquête de terrain n’apportera pas d’information puisque « le KGB » était sur les lieux du crash en premier, pour manipuler évidement les indices sur le site, et influencer l’information, alimenter des rumeurs utiles aux terroristes… cette courte déclaration de Pierre Servent risque d’être détournée longtemps par des sites conspirationnistes et propagandistes (on en a vues d’autres depuis dix ans). Alors que Pierre Servent écrivait dans le Figaro, le 17 juillet, que l’Ukraine ne possède pas ce type de missilesLes boites noires ne révéleront qu’une explosion soudaine, des provocateurs accuseront sûrement un acte terroriste préparé aux Pays Bas par l’occident? La chaîne ajoute que « Seuls l’Ukraine et la Russie possèdent des missiles SAM longue portée« . Les défenseurs occidentaux des « séparatistes » affirmeront que leur camp ne peut pas être responsable d’un éventuel attentat, donc que les auteurs ne peuvent qu’être l’armée russe ou ukrainienne; donc, ukrainienne puisque selon la rumeur conséquente au vocabulaire usité, les forces combattues par l’Ukraine ne seraient pas russes mais « insurgées » ukrainiennes: des « insurgés-séparatistes-pro-russes » (France 24…). La confusion est distillée. En vérité: une armée ukrainienne de jeunes conscrits combat des mercenaires russes tous expérimentés [2c]. Il ne s’agit pas de « séparatistes[ukrainiens]-pro-russes » puisque leurs passeports sont russes. France 24 est-elle harcelée par les messages des « citoyens » pro-Poutine? Ce jour-là, la désinformation des terroristes a commencé à se diffuser via les médias, vers le grand public: l’essentiel du flux, et les opinions les moins radicales. La veille, la désinformation circulait essentiellement sur les réseaux de propagande radicaux pro-Poutine. Faux « séparatistes », mais vrais kagébistes: https://www.facebook.com/euromaidanart/photos/a.471321999652135.1073741827.471314229652912/581970125253988/?type=1&theater


hashtags: #MalaysianAirliner, #MH17massacre, #Russia’s, #mercenaries in #Donbass, #Ukraine, #Russia, #terrorism, #Leak, #fuite, #KGB, #missile, #BUK, #MH17 #terrorism

4 commentaires
  1. bernard henry botul permalink

    Tiens un site de désinformation , un de plus , financé par l’empire sionoatlantiste!
    Est ce que vous comprenez que le monde ne croit plus a vos salades , plus du tout !
    Vladi vaincra les nazis !

  2. bernard henry botul permalink

    Vous donnez envie de gerber assassins !

    • De même, ordures! Vous ne vous en sortirez pas🙂

Trackbacks & Pingbacks

  1. Impacts de sous-munitions d’un missile SA-11, sur les débris du vol MH17 de Malaysian Airlines. | Marg bar diktator

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :