Skip to content

Edward Snowden était ciblé par des espions russes 6 ans avant de fuiter les secrets américains

2014/06/08

The Mirror, publié en anglais le 7 juin 2014, par Nigel Nelson (Edward Snowden was targeted by Russian spies 6 years BEFORE he exposed US secrets). Traduction en français:

L’ex-Major du KGB Boris Karpichkov dit que les espions du SVR (Service de renseignement [extérieur] russe) se sont présentés en diplomates pour tromper Snowden afin d’obtenir l’asile en Russie.

MAIN-snowden

Getty. Lanceur d’alerte: Edward Snowden.

L’Espionnage russe avait le dénonciateur Edward Snowden dans sa ligne de mire SIX ANS avant qu’il n’expose [publiquement] les secrets américains, rapporte le Sunday People.

Moscou a considéré que le cyber assistant travaillant pour la CIA à Genève était mûr pour la défection en 2007, et a ouvert un dossier sur lui, affirme un transfuge du KGB.

Mais les agents secrets n’ont pas agi jusqu’à l’année dernière quand Snowden, 30 ans, s’est enfui à Hong Kong avec 1,7 million de documents top secret qu’il a divulgué à la presse.

L’ex-Major du KGB Boris Karpichkov dit que les espions du SVR (Service de renseignement [extérieur] russe) se sont présentés en diplomates pour tromper Snowden afin d’obtenir l’asile en Russie.

Et quand le transfuge y est allé [en Russie], l’information a été divulguée pour provoquer les Etats-Unis à annuler son passeport, afin de restreindre ses mouvements, dit Karpichkov.

Il suppose que le Kremlin va garder l’ex-officiel agent du renseignement américain encore trois ans – jusqu’à ce qu’il n’ait plus d’informations à donner.

Kapichkov a révélé que le SVR avait un dossier opérationnel de recrutement sur Snowden, qui bénéficiait d’une couverture diplomatique afin de maintenir la sécurité du réseau informatique de la CIA dans la ville suisse.

Mais ils ne l’ont pas approché jusqu’à ce qu’il soit allé à Hong Kong, lorsque les agents l’ont persuadé que la Russie du président Poutine était le meilleur endroit pour lui, pour demander l’asile [politique] parmi les pays de son choix.

Boris-Karpichkov

Complot: l’ancien agent du KGB Boris Karpichkov.

Kapichkov affirme, selon des sources sécuritaires: « Il est tombé dans le piège. »

 » Maintenant, les Russes peuvent extraire tous les renseignements qu’il possède. »

Snowden a provoqué un cauchemar pour les chefs des services d’espionnage occidentaux en révélant comment les agences d’espionnage américaines récoltent des données sur les appels téléphoniques et des courriels internationaux, et même l’espionnage des dirigeants étrangers.

Mais Karpichkov dit que ses anciens maîtres espions ne sont pas intéressés par cela.

Ils veulent savoir exactement comment l’Amérique et la Grande-Bretagne chiffrent et déchiffrent les informations secrètes.

 » Les décrypteurs sont les principales cibles de tous les services secrets », a-t-il dit.

Karpichkov, 55 ans, a fui Moscou avec un faux passeport en 1998, après avoir espionné contre sa Lettonie natale pour le compte du KGB et son successeur, le FSB.
Il s’est brouillé avec les patrons du FSB quand il a voulu prendre sa retraite.

Lui et sa famille ont obtenu l’asile en Grande-Bretagne parce Karpichkov prétend qu’il sera tué s’il retourne à la maison.

Mais il a dit qu’il est toujours en contact avec des copains des services secrets à Moscou maintenant proches du dossier Snowden.

Ils lui ont dit les Russes prévoient de maintenir l’Américain à Moscou pour trois ans.

Karpichkov dit:  » Il vit dans un bloc d’appartements dans la banlieue de Moscou contrôlé par le FSB. Son appartement est extrêmement bien surveillé pour arrêter empêcher tout imprévu. Il rencontre le FSB deux fois par semaine pour lui assurer un abondant ravitaillement en nourriture et en boisson. »
Le major a déclaré que les premiers mots russes que Snowden avait appris étaient l’argot pour  » verre de vodka » et  » gueule de bois ».

L’ancien espion a ajouté: « Il restera en Russie jusqu’à ce qu’ils aient obtenu tout ce qu’ils veulent de lui.

« Ils ont besoin de temps pour extraire les moindres renseignements qu’il possède sur les méthodes et les tactiques opérationnelles des agences de sécurité occidentales.

Russian-President-Vladimir-Putin

Renseignement: le président russe Vladimir Poutine.


 » Il n’était pas un espion russe avant de se rendre à Moscou. Mais des menaces de mort lui ont fait peur.

« Ces menaces étaient une opération soigneusement planifiée par les services de sécurité russes afin d’inciter Snowden à rester en Russie.

« Snowden ne pourra plus quitter Moscou, même s’il le voulait puisque les Américains ont annulé son passeport. »

Il a été admis dans le pays avec un visa renouvelable de 12 mois.

Mais Karpichkov a déclaré que le vol de Snowden vers Moscou a été délibérément divulgué [au public] par les Russes afin de provoquer les Américains à une telle une action.

La semaine dernière, le Sunday People a révélé que Snowden a livré des informations si précieuses sur la façon dont nos oreilles indiscrètes du GCHQ recueillent des informations sur les tueurs islamistes, que les fonctionnaires ont été contraints de mettre en place de nouvelles procédures.

Cette semaine, il est apparu que le personnel du GCHQ nommé par Snowden, a été forcé de planifier dans la précipitation, la sécurité de leurs partenaires et enfants devenus des cibles pour les terroristes.

Une source du Whitehall [centre administratif du royaume britannique] nous a dit que: « Les signaux radar ont disparus, [l’écran est devenu] sombre et c’est très inquiétant. Snowden a commis la pire des trahisons ».

Karpichkov acquiesce.

Puis dit: « Il ne fait aucun doute qu’il a mis la Grande-Bretagne et l’Amérique en danger. »

.

Voir aussi:

L’espionnage des gouvernements européens, et l’instrumentalisation des renseignements en rumeurs déstabilisatrices:

Mercredi 5 mars, la chaîne d’information du Kremlin, Russia Today (RT), a diffusé l’enregistrement d’une conversation téléphonique privée entre Catherine Ashton et le ministre des Affaires étrangères estonien, Urmas Paet

[… suitehttp://www.conspiracywatch.info/Comment-la-complosphere-desinforme-sur-l-Ukraine-l-exemple-des-snipers-de-Maidan_a1205.html

L’espionnage russe à l’oeuvre complote donc contre l’Europe, et provoque des dégâts bien plus dommageables que l’espionnage de la NSA des communications d’Angela Merkel, qui de plus n’ont pas été instrumentalisées en rumeurs déstabilisatrices.

.

L’espionnage russe contre les citoyens Syriens:

Bien plus dommageable pour les victimes des forces de « sécurité » d’Assad, que « l’espionnage de la NSA contre les citoyens du monde libre »:

En février 2012, George Malbrunnot précisait qu’ »en échange de son soutien indéfectible, illustré par le veto opposé durant le week-end à une résolution onusienne condamnant Damas, Moscou réclamerait la réouverture d’une station d’écoutesque les Soviétiques possédaient du temps de la guerre froide sur le mont Qassioun, qui domine la capitale syrienne. Cette exigence sera au centre des entretiens qu’auront mardi à Damas Bachar el-Assad et le ministre des Affaires étrangères russes, Sergueï Lavrov, flanqué de son chef du service de renseignements extérieurs[le SVR] Michaïl Fratkov« . Le 24 juin 2012, le journaliste publiait: « Moscou a installé une station radar au nord de la Syrie, […] Pour la Russie, ce déploiement auprès de son allié syrien répond à un double objectif […] surveiller les installations de l’Otan de l’autre côté de la frontière […]; d’autre part, […] mieux observer […] l’Armée syrienne libre (ASL) des centaines d’opposants armés au pouvoir de Damas » [… source: Décapitation de prêtres en Syrie: le subterfuge d’une fausse Katiba « rebelle », d’agents russes et iraniens]

.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :