Skip to content

Sur la Syrie, ne pas se tromper de combat

2013/09/02

annie bannie's Weblog

Oui, le scepticisme des opinions publiques est réel. Oui, la Syrie est un théâtre d’opérations complexe. Oui, le scénario de l’après-riposte est opaque. Mais après les attaques chimiques de la fin août, ne rien faire serait la pire des solutions.

Une victime des attaques chimiques près de Damas, le 21 août 2013. REUTERS/Bassam Khabieh.

– Une victime des attaques chimiques près de Damas, le 21 août 2013. REUTERS/Bassam Khabieh. –

Si le Congrès américain l’autorise, il y aura, de la part des Etats Unis, avec à leur coté la France, l’Arabie saoudite et la Turquie, des représailles sous forme de frappes aériennes contre la Syrie de Bachar el-Assad, coupable à leurs yeux d’avoir utilisé des armes chimiques contre des populations civiles.

Les questions soulevées sont multiples: légalité et légitimité de ces frappes éventuelles compte tenu du blocage du Conseil de sécurité des Nations Unies; rôle et influence de ce que l’on dénomme l’Occident; incidence du refus britannique et du scepticisme des opinions, au sein…

View original post 1 171 mots de plus

Advertisements

From → Uncategorized

2 commentaires
  1. Taii permalink

    Les Syriens et les Français n’en veulent pas de votre intervention, point !
    Comme si les Syriens demanderaient de l’Aide à l’OTAN dirigés par des Sionistes !

  2. On ne vous a rien demandé à vous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :