Skip to content

Armes chimiques d’Assad: attaques aux gaz dans les provinces de Damas, Alep, et Homs.

2013/03/19

Mardi 19 mars, les activistes syriens rapportent que quatre sites ont été attaqués avec des gaz toxiques. Dans la région d’Alep à Khan Asal. En banlieue Est de Damas, à Al-Otaibeh (à Ghouta Est), et Abbadah (Rif Dimashq). Ainsi que dans les environs de Bab Amr (Homs). La plupart des documents viennent d’Al Otaybah et Khan Al Asal.

Un medecin d’Al Otaibeh temoigne, et evoque des produits organophosphorés. Il supplie qu’on leur fasse parvenir de l’atropine, un antidote qui doit etre utilisé en grande quantité:

[17] [English below]

.

21 mars, « Syrie :  mystères chimiques« . Par Christian Chesnot:

Au Quai d’Orsay, on ne cache pas sa perplexité devant l’utilisation d’armes chimiques par le régime de Bachar Al-Assad. « Il est très difficile de vérifier l’emploi effectif de telles armes », avoue un diplomate qui ajoute : « on ne peut pas s’en tenir aux informations qui circulent ici et là et les témoignages ne suffisent pas. » Vérifier, implique d’aller sur le terrain, hors c’est quasiment impossible.

Que sait-on vraiment alors ? Le régime syrien a développé un programme d’armes chimiques dans le cadre de son état de guerre avec Israël. On connaît le type de gaz : gaz moutarde, sarin, VX et BZ. Ce qui est certain pour le moment, c’est que ces stocks n’ont pas été transférés hors du territoire syrien. « Le régime syrien aurait pris la décision récemment de regrouper les stocks sur un nombre de sites moins nombreux », poursuit notre diplomate.

Autre certitude : les insurgés n’ont pas mis la main sur des armes chimiques du régime. La crainte c’est que Bachar Al-Assad utilise des bombes sales à faible dose « pour tester la réaction des occidentaux », avance-t-on au Quai d’Orsay.

Mais pour l’heure : « rien n’indique que le régime soit passé d’une stratégie de la tension à celle de la terreur. » En tout cas, Laurent Fabius a demandé aux services de l’ambassade de France à Beyrouth de contacter les blessés syriens qui se disent victimes des armes chimiques.

/

19 mars, d’après les activistes syriens:

Assad vient d’utiliser ses armes chimiques dans la région d’Alep, Damas et Homs. L’agence de désinformation bachariste SANA prétend que la révolution a utilisé ces armes chimiques contre les civils. On compte 26 morts pour l’instant.

La révolution dément et pense que ces armes chimiques ont été disséminées lors d’une attaque ce matin contre le village de Khan al-Assal, et qu’un missile SCUD aurait transporté la charge chimique. D’après un membre du haut conseil militaire d’Alep: Qassim Saadeddine à Reuters. Jonathan Marcus, BBC correspondant, 19 march 2013, in Syrians trade Khan al-Assal chemical weapons claims:

[…] Le centre médiatique d’Alep (révolution), affirme qu’il y a eu des cas de suffocation et d’empoisonnement parmi les civils de Khan al-Assal après la chute d’un missile sol-sol.

Mais ajoute que ces cas sont principalement dues à l’utilisation de gaz empoisonné par les force d’Assad.

Le ministre de l’information du Régime Omran al-Zoabi, sur la télévision nationale a accusé le Qatar et la Turquie d’être responsables de cette attaque chimique qui aurait tué 86 personnes, selon lui.

Un porte parole du gouvernement turc dément et ajoute que dans le passé, la Syrie [d’Assad] a souvent accusé la Turquie.

La Russie, allié d’Assad, a condamné les « rebelles » pour « l’utilisation de ces armes ». Et un porte parole du ministère des affaires étrangères russes ajoute [hypocritement]:

<< Nous sommes sérieusement préocupés par le fait que des armes de destruction massives soient tombées entre les mains des rebelles, ce qui ne fait qu’empirer la situation en Syrie et radicalise le conflit vers un nouvel état.>>

Pourtant, c’est le gouvernement syrien qui possède un énorme stock d’armes chimiques, qui ont été bannies par les conventions internationales.

Lors de son premier discours, suite à sa nomination comme 1er ministre des la révolution syrienne, Ghassan Hitto rompt le dialogue avec les représentants du Régime Assad. Il a prononcé son discours depuis Istanbul aux membres de la Coalition Nationale Syrienne:

<<Nous confirmons à notre peuple qu’il n’y a pas de place pour le dialogue avec le Régime Assad.>>

On estime à 70000 le nombre de victimes syriennes depuis deux ans, et à 1000000 le nombre de réfugiés hors de Syrie.

/

On peut ajouter, plus de 220.000 prisonniers, et 4.000.000 de réfugiés à l’intérieur du pays.

Reuters ajoute, in Russia says Syrian rebels used chemical arms near Aleppo:

<< D’après les informations en provenance de Damas, un cas d’utilisation d’armes chimiques par l’opposition armée a été enregistré dans la province d’Alep…>>

Au mois de décembre dernier, la Russie a mis en garde Assad contre l’utilisation d’armement chimique. A trois reprises, le Kremlin a protégé Assad des menaces de sanctions de l’ONU.

/

Il y a eu quatre Veto russes et chinois contre les projets de sanction contre Assad à l’ONU. Les médiamensonges du Régime semblent avoir été déjà préparés à l’avance pour brouiller l’information lors de la première utilisation de gaz: accusant les « rebelles » d’avoir utilisé l’armement chimique à leur place. Le Kremlin a peut être aussi préparé sa communication à l’avance, accusant immédiatement les rebelles d’avoir utilisé ces armes chimiques à la place de l’armée d’Assad.

Le porte parole de l’ASL Louay Almokdad dément les accusations du Régime, qu’il accuse d’être responsable de l’attaque et ajoute que:

l’attaque contre Khan Al Asal a été opérée avec un missile à long rayon d’action, armement que l’armée syrienne libre ne possède pas. Elle ne possède pas non plus d’armes non conventionnelles et s’il elle en possédait n’en utiliserait pas contre des positions rebelles.

/

James Miller pour EAworldNews rapporte une chronologie détaillée de la journée. Il semble que ces gaz ne soient pas des neuro toxiques. Mardi 19, Al Jazeera évoque plutôt l’utilisation de pesticides, d’après la description des symptômes rapportée par les médecins sur place qui eux évoquent des organophosphates (video plus bas) plutot que du gaz sarin, VX ou neurotoxiques.

Des soldats de l’armée d’Assad ont aussi été intoxiqués. James Miller  termine la liste des évènements de la journée par la demande de No Fly Zone exprimée par des politiciens américains:

2030 GMT: US Politicians Call for No Fly Zone. Admiral James Stavridis, the Supreme Allied Commander, said that NATO was discussing attacking Assad’s defenses from the air. After the hearing, Senate Armed Services Committee Chairman Carl Levin, a Democrat, directly called for a no fly zone.

/

—————–

Publications d’activistes sur Facebook, concernant les attaques aux gaz toxiques, depuis lundi 18 mars 2013:

Mercredi 20 mars:

21h00:

Par l’illustrateur Wissam Al Jazaïry:

POUR UNE SYRIE LIBRE

Obama déclare depuis Tel-Aviv que l’utilisation des armes chimiques par le régime Assad serait une grande erreur.

/

.

13h00:

Les USA admettent une forte probabilité que le Régime Assad ait utilisé des armes chimiques le 19 mars contre la population:

Coordination of Doctors in Homs

US officials: ‘high probability’ that Syria regime used chemical weapons

http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/syria/9942110/US-officials-high-probability-that-Syria-regime-used-chemical-weapons.html

/

Vidéo sous-titrée en plusieurs langues: English, German, Persian, Russian, Spanish. [16] [English below]

L’armée syrienne bombarde la ville d’Al Oteibeh avec des armes chimiques, 19/0/2013.

.

04h00:

Des missiles équipés de gaz toxiques ont provoqué 25 morts et des centaines de blessés, dont beaucoup en situation critique. L'[ex] gouvernement accuse l’Armée Syrienne Libre d’être responsable. L’ASL a démenti (évidement), accusant l’armée d’Assad d’avoir répandu ces gaz toxiques… [15] [English below]

.

De nombreuses pages Facebook loyalistes confirment aujourd’hui l’utilisation de gaz toxiques par l’armée d’Assad. [14] [English below]

L’agence médiatique gouvernementale SANA ainsi que le ministère russe des affaires étrangères accusent les rebelles d’avoir utilisé des armements toxiques (cf plus haut).

.

02h00:

Les blessés des environs de Bab Amr (Homs), affectés par le gaz libéré par les bombardements d’Assad. 19 mars 2013. [13] [English below]

.

00h00:

Brève: Le Régime Assad bombarde les environs de Bab Amr à Homs avec du gaz empoisonné, après l’échec de sa tentative d’invasion. Il y a pour l’instant plus de 10 cas de suffocation. [12] [English below]

.

Mardi 19 mars:

Soirée:

freeCritic2000

Nouvelles de mes amis a l’hopital d’Alep. Aucune des victimes ne souffre de traumatisme consequent au souffle d’explosions. Toutes les victimes repondent bien au traitement a l’Atropine. Beaucoup parmi les blesses de l’hopital montrent des cas d’hallucination et d’hysterie. Quelques uns parmi le personel de l’hopital, qui ont traite les blesses (mais n’etaient pas sur le lieu d’exposition), commencent a presenter des symptomes similaires a ceux des patients. [11] [English below]

.

Syrie, Damas-Etaiba Mars 19, 2013

Un civil blessé lors de l’attaque de missiles chimiques d’ASSad… Un témoin à l’hôpital dit que quand les forces du régime ont bombardé le quartier de Etaiba à Damas aujourd’hui, les missiles on liberé une substance chimique liquide, dégageant une très mauvaise odeur, et causant de nombreuses victimes civiles. [10] [English below]

توثيق احد المواطنين لقصف الكيماوي على العتيبة

.

Alerte au Gaz et armes de destruction massive:

Moe Matthew

URGENT: 19-03-2013: Alerte Important: Des gaz toxiques et encore plus d’armes de destruction massive sont préparées pour être déployées par les forces du Régime, avec des missiles.

1. Le gaz moutarde provoque des brûlures sur le corps, l’écume à la bouche et de graves problèmes respiratoires. Il se disperse sur de grandes surfaces.

2. Gaz neurotoxique VX affecte le système nerveux et provoque des brûlures profondes sur le corps, l’exposition est extrêmement dangereuse, voire mortelle, des vêtements de protection et des respirateurs sont nécessaires pour éviter les effets. Les injections de médicaments atropine (ou similaire) injectés directement dans la cuisse sont nécessaires pour neutraliser les effets du gaz sur les victimes exposés.

3. D’autres gaz seraient en cours de préparation. Ils contiennent du chlorure de cyanogène et du cyanure d’hydrogène, qui sont très légers et volatiles. Ils s’infiltrent rapidement dans la circulation sanguine des personnes exposées. Les masques à gaz doivent être équipés de filtres à charbon (généralement obtenu à partir de charbon de bois), ainsi ils offrent un filtre de protection efficace, qui doit être changé toutes les 20 minutes .

O Dieu, protégez le peuple syrien des démons qui veulent nous massacrer. [9] [English below]

.

Syrie Alep, 19-03-2013:

Les forces d’Assad ont utilisé une certaine forme de gaz poison mortel contre les résidents du quartier Khan Asal, a Alep, aujourd’hui. Au moins 20 personnes ont étouffé à mort, et jusqu’à 70 autres ont été transportées à l’hôpital de campagne local et souffrent de graves difficultées respiratoires.

Le président Obama, qui a déclaré que l’utilisation d’armes chimiques constituait une «ligne rouge», comme d’habitude, ne dit rien. [8] [English below]

/

.

Ateibeh… les medecins ont denonce l’utilisation d’armes chimiques pendant le bombardement de Ghouta Est… nausee… choc… hysterie… la guerre continue… [7] [English below]

.

Alep attaque chimique

SK @ SeekerSK

Compte d’un témoin oculaire de l’hôpital universitaire, lors de l’attaque chimique à Alep:

– « La paix soit sur vous S’il vous plaît partagez ce (1).

– Je n’ai jamais vu une fois de mes propres yeux les scènes de mort et de la douleur qui ont eu lieu aujourd’hui à l’hôpital Shahba. (2)

– J’étais là quand ils ont apporté les corps et les blessés de l’attaque chimique (3)

– Il y avait beaucoup de civils et un grand nombre de soldats, entrés en vie, mais repartent comme des cadavres ou avec des apparences sévères (4) – Les infirmières sont desemparees, on ne sait pas comment faire face à de tels cas. (5)

– Une femme est venue blessés et elle a dit « mes quatre enfants ont disparus. » (6)

– Elle pleurait de peur pour leur compte plus que de sa propre douleur, et de peur pour elle-même. (7)

– Alors, ses parents sont venus et l’ont réconfortée, disant qu’ils étaient encore en vie alhamdulillah / Louange à Dieu. (8)

– Que Dieu se venge de ceux qui ont fait cela, mon Dieu, laissez-leur le goût de la souffrance qu’ils ont impose a ces gens. (9)

[6] [English below]

.قاسيون الجبلﻫــــــــﺎﻡ ﻭﻋــــﺎﺟــــﻞ ﻭﻟﻠﻨـــــﺸﺮ ﺍﻟﻔـــــــﻮﺭﻱ :بعد سقوط صاروخ سكود في حلب خان العسل وردنا مايلي :ﻣﻦ ﻣﺼﺪﺭ ﻣﻮﺛﻮﻕ :ﻭﺻﻠﺘﻨﺎ ﺍﻧﺒﺎﺀ ﻋﻦ ﺗﺠﻬﻴﺰ ﺻﻮﺍﺭﻳﺦ ﺳﻜﻮﺩ ﺑﺎﻟﻘﻄﻴﻔﺔ ﺑﺮﺅﻭﺱ ﻛﻤﻴﺎﺋﻴﺔ ﻭﻣﻮﺍﺩ ﻓﻮﺳﻔﻮﺭﻳﺔ ﺳﺎﻣﺔ ﺗﺆﺩﻱ ﺍﻟﻰ ﺍﻷ‌ﺧﺘﻨﺎﻕ ﻭﺍﻟﻤﻮﺕ ﺍﻟﺴﺮﻳﻊ ﻧﺘﻤﻨﻰ ﻣﻦ ﺟﻤﻴﻊ ﺍﻫﺎﻟﻲ ﻣﺪﻳﻨﺔ ﺍﻟﺮﻗﺔ ﻭﺣﻠﺐ ﺍﺳﺘﻌﻤﺎﻝ ﺍﻟﻜﻤﺎﻣﺎﺕ ﺍﻟﻄﺒﻴﺔ ﻭﺍﻏﻼ‌ﻕ ﺍﻟﻨﻮﺍﻓﺬ ﻭ ﺍﻷ‌ﻧﺘﺒﺎﻩ ﺍﻟﻰ ﺍﻷ‌ﻃﻔﺎﻝ ﻓﻲ ﺣﺎﻝ ﺍﺷﺘﻤﺎﻡ ﺭﺍﺋﺤﺔ ﻏﺮﻳﺒﺔ .وكالعاده النظام سوف  يتهم الثوار  باطلاق طواريخ كيماويه كما يدعي  بحلب وخان العسل ﻳﺮﺟﻰ ﺍﻟﻨﺸﺮ ﻭﺍﻟﺘﻌﻤﻴﻢ ﻋﻠﻰ ﺍﻭﺳﻊ ﻧﻄﺎﻕ ..اللهم سلم .. سلم

18h00:

Important et urgent: Depuis une source de confiance. Le Régime criminel d’Assad transfère des missiles SCUD vers Al-Qatifah avec des ogives contenant des composants chimiques et du phosphore, qui causent des suffocations et une mort rapide, nous supplions les gens de Raqqa et Alep à utiliser des masques à gaz. Le Régime accusera les rebelles de ses crimes (comme toujours). [5] [English below]

.

L’attaque d’Al Atebeh le 18 mars. Résumé des faits [4] [English below]:

Gaz toxiques utilisés contre la ville d’Al Atebeh en banlieue de #Damas – 19/3/2013 Cas de suffocation raportés:

Hier (18 mars), l’Armée Syrienne Libre a libéré le bataillon 16 localisé entre Al Atebeh et Al Dumair, et ont courageusement lutté contre la tentative des troupes du Régime d’envahir la zone. Depuis la libération, les forces du Régime ont martelé la ville avec des obus et des roquettes; depuis hier que plus de 100 explosions. / Des roquettes sont tombées sur Al Atebeh ville, forçant jusqu’à 15.000 habitants et civils déplacés des les villes voisines (environ 90% des les gens de la ville) à fuir la région et à chercher refuge dans les villes voisines. Beaucoup ont trouvé refuge dans les écoles, comme cette école à Al Nashabyeh, dans laquelle de nombreux civils déplacés ont cherché refuge, elle a été ciblée par des frappes aériennes, délibérément. Le Régime a tenté de tuer les femmes et les enfants à l’intérieur. Par conséquent, de nombreux enfants ont été blessés.

– Ecole d’Al Nashabyeh bombardée:

Aujourd’hui, les forces du régime stationnées dans la 3e division et dans d’autres bases ont fortement bombardé Al Atebeh ville, avec des obus d’artillerie et des roquettes à têtes contenant des matières toxiques (encore inconnu pour le moment) qui a causé de nombreux cas de suffocation parmi les civils. Les rapports indiquent que il y a des martyrs, mais rien n’a encore été confirmé. Plus de détails doivent être signalés rapidement, mais les vidéos ont été téléchargées, montrant certains des cas d’asphyxie et d’autres symptômes, comme la difficulté extrême à respirer et la pression artérielle très basse.

– Les civils soumis à la substance toxique:

http://youtu.be/MKZ4QOKqtZI http://youtu.be/b15iZ2CeFIs http://youtu.be/UwbFPMMxEjY

– Docteur expliquant les symptômes:

– Martyr tué par les bombardements:

http://youtu.be/-ME3RLI-yOc

==============================

.

Attaque chimique à al-Outaybeh, Damas. [3] [English below]

ريف مشق العتيبة -قصف بالصواريخ الكيميائية

.

#Syrie #Homs 19.03.2013 Abbadah, aujourd’hui.

Hussain Qashishah, victime d’arme chimique. [2] [English below]

هام للإعلام سقوط شهداء بالمواد الكيماوية

.

13h30:

Premier rapport sur l’utilisation d’armes chimiques par Assad aujourd’hui, contre la population syrienne en deux endroits [1] [English below]:

Premièrement à Khan al-Assel, près d’Alep, où 20 victimes sont recensées. La télévision d’Etat utilise l’une de ses tactiques habituelles qui consiste à blâmer les victimes, affirmait que ce sont les « rebelles » qui ont utilisé ces gaz chimiques avec un missile sol-sol.

La vidéo montre une des trois victimes d’armement chimique à al-Outaybeh, dans la campagne de Damas. Une fois de plus, les activistes locaux ont rapporté que ces armements chimiques ont été apportées par des missiles.

L’utilisation d’armement chimique par les forces d’Assad a déjà été mentionnée à Homs et Daraa.


.

Les gangs d’Assad ont utilisé des bombes chimiques, causant des nausées, des vomissements, de fortes migraines, des comportements hystériques et des paralysies nerveuses, dans la ville d’Al-Otaiba, Ghouta Est. Jusqu’à présent [19 mars 18h]. Les noms des victimes sont  1- Hasan Kasheesha. 2- Hosam Kasheesha. 3- Yousef Kasheesha [L’un d’eux est visible dans une vidéo précédente].

Une vidéo d’un cas d’hystérie:


.

Sources:

[17]

الثورة السورية بلغات العالم Syrian Revolution in the languages of the world

One of the doctors in a makeshift hospital in Damascus Suburbs is explaining the humanitarian situation in Al Ateiba town which was targeted with chemical weapons by the Assad forces.

http://www.youtube.com/watch?v=kuUiqrJyRCA&feature=youtu.be

Translator SyrianTranslator Syrian

/

/

[16]

World Organization for the Defense of Human Rights

The Syrian Regime Shells Al Oteibeh Town with Chemical Weapons, 19/3/2013 [Multilingual]

TheSyrianrev2011TheSyrianrev2011

/

/

[15]

Humanity Movement to Protect Syrians – الحراك الإنساني لحماية السوريين

missile with chemicals substances explosed … 25 dead and hundreds injured of which many are in critial conditions. .. the Government accused the FSA of being responsible … the FSA replied that Assad has fired the missile … until now the only thing certain is that there are 25 dead … 25 broken lifes…

NINO Fezza cinereporter

/

[14]

Humanity Movement to Protect Syrians – الحراك الإنساني لحماية السوريين

A lot of regime loyalists Facebook pages confirmed today the launching of the Chemical weapons by Assad gangs and they are boasting about that.

/

[13]

Humanity Movement to Protect Syrians – الحراك الإنساني لحماية السوريين

The injuries in Baba Amro neighborhood in Homs due to the shelling by Chemical weapons. March 19, 2013. http://www.youtube.com/watch?v=IuamfvTe088&feature=youtu.be

/

[12]

Humanity Movement to Protect Syrians – الحراك الإنساني لحماية السوريين

Breaking News: Assad regime is shelling Baba Amro neighborhood in Homs with poison gas bombs after the failure of breaking in, and there is more than 10 suffocation cases until now.

/

[11]

Patrick Foster

freeCritic2000

More from my friend in #Aleppo hospital. None of the victims had serious trauma injuries (which would result from big blast) All victims responded well to treatment with Atropine medication Many of those injured in the hospital are demonstrating cases of halucinations & hysteria Some hospital staff treating the injured (&weren’t at incident scene) starting showing symptoms similar to patients.

/

[10]

World Organization for the Defense of Human Rights

Syria, Damascus- Etaiba March 19, 2013

Civilian’s injured during ASSad’s Chemical Missiles attack…A witness in the hospital says when regime forces shelled the neighborhood of Etaiba in Damascus, today the missiles realized a liquid Chemical substance with a very bad odder causing many civilian casualties.

فضائح بشارفضائح بشار

Publiée le 19 mars 2013

توثيق احد المواطنين لقصف الكيماوي على العتيبة

/

/

[9]

Cartoonist Ali Ferzat فنان الكاريكاتير علي فرزات

Moe Matthew

URGENT: 19-03-2013: Important alert: More poisonous gases and weapons of mass destruction are being reportedly prepared for deployment by regime forces via missiles.

1. Mustard gas causes burns to the body, frothing at the mouth and severe breathing problems. It disperses over large areas.

2. VX nerve gas affects the nervous system and causes deep burns to the body; exposure is extremely dangerous or fatal, with protective clothing and respirators required to avoid the effects. Injections of atrophine or similar drugs injected directly into the thigh are required to neutralise the effects of the gas on those exposed to it.

3. Other gases reportedly being prepared include hydrogen cyanide and cyanogen chloride, which are very light and volatile, quickly entering the bloodstream of those exposed. Gasmasks fitted with charcoal filters are generally required since the charcoal offers a protective filter, which must be changed every 20 minutes.
O God, protect the Syrian people from the devils who wish to slaughter us.

/

[8]

World Organization for the Defense of Human Rights

Syria- Aleppo, 19-03-2013: Assad forces used some form of lethal poison gas on residents in the Khan Asal neighbourhood of Aleppo earlier today. At least 20 people suffocated to death, and up to 70 more were rushed to the local field hospital hospital suffering from severe breathing difficulties.

President Obama, who stated that any use of chemical weapons constituted a ‘red line,’ has, as usual, said nothing.

From: Revolution News

/

[7]

NINO Fezza cinereporter

Ateibeh… i medici hanno denunciato l’utilizzo di armi chimiche durante il bombardamento nella zona di Ghouta orientale… nausea… soffocamento… isteria… la guerra non si ferma….

Ateibeh … doctors have denounced the use of chemical weapons during the bombing in Eastern Ghouta … nausea … choking … hysteria … the war does not stop ….

/

[6]

Helen Dayem

Aleppo chemical attack

SK @SeekerSKEyewitness account from the university hospital about the chemical attack in Aleppo:

— « Peace be upon you. Please share this (1) — I have never once seen with my own eyes the scenes of death and pain that happened today in the Shahba Hospital. (2) — I was there when they brought the bodies and those wounded by the chemical attack (3) — there were a lot of civilians and a lot of soldiers, the enter alive but they leave as corpses or severe appearances (4) — The nurses have hit a wall, no one knows how to deal with such cases. (5) — One woman came in wounded and she was saying « my four children are gone, gone. » (6) — She was crying out of fear on their behalf more than her own pain and fear for herself. (7) — Then her relatives came and comforted her that they were still alive alhamdulillah/praise be to God. (8) — May God take vengeance from those who did this, my God, let them taste from the same suffering that they made these people taste (9)

/

[5]

Humanity Movement to Protect Syrians – الحراك الإنساني لحماية السوريين

Important and top urgent ::::::: From a reliable source.. The criminal ASSAD regime is supplying SCUD missiles in Al-Qatifah with chemical and phosphorus warheads that cause suffocation and fast death, we urge all people in Raqqa and Aleppo to use the protective masks .. The regime will accuse the rebels of this crime (as usual) …

/

[4]

HOMS.up-to-date.News

Gases fired on Al Atebeh town in #Damascus’s suburbs – 19/3/2013 Cases of suffocation reported

Yesterday, the Free Syrian Army liberated Battalion 16 located between Al Atebeh and Al Dumair and bravely fought back the regime’s forces’ attempts to invade the area. Since the liberation, the regime’s forces have been hammering the city with shells and rockets since yesterday as more than 100 shells…/rockets fell on Al Atebeh town, forcing up to 15,000 residents and displaced civilians from nearby towns  (about 90% of the people in the town) to flee the area and seek refuge in nearby towns. Many sought refuge in schools as well, such as this school in Al Nashabyeh, in which many displaced civilians sought refuge in; it got targeted by airstrikes yesterday too, deliberately attempting to harm and kill the women and children inside. Consequently, many children got wounded.

–School in Al Nashabyeh bombarded: http://www.youtube.com/watch?v=ejSBYF3B9Mw&feature=youtu.be

Today, the regime’s forces stationed in the 3rd division and in other bases have been heavily bombarding Al Atebeh town using artillery shells and rockets with heads containing toxic materials (still unknown yet) that caused many cases of suffocation amongst civilians. Reports say there are martyrs but nothing has been confirmed yet. More details must be reported soon, but videos have been uploaded, showing some of the cases of suffocation and other symptoms, such as extreme difficulty in breathing and very low blood pressure.

–Civilians subjected to the toxic material: http://youtu.be/MKZ4QOKqtZI http://youtu.be/b15iZ2CeFIs http://youtu.be/UwbFPMMxEjY

–Doctor explaining the symptoms: http://www.youtube.com/watch?v=eEm20CyX2lg&feature=youtu.be

–Martyr killed by bombardment: http://youtu.be/-ME3RLI-yOc

==============================

/

[3]

Jim C. Kubik

19-03-2013. Chemical attack in Utaybah,Damascus.

abufiras Alharabufiras Alhar

Published on Mar 18, 2013

هام جدا للاعلام

/

/

[2]

JoinRevolution Miswiyati-v

#Syria #Homs 19.03.2013 Abbadah, today CHEMICAL weapons…. today… victim,martyr Hussain Qashishah.

عبادة تنسيقية العبادةعبادة تنسيقية العبادة

Published on Mar 19, 2013

العبادة 19\3\2013 حسين قشيشة من بلدة العتيبة استشهد بسبب قصف بالمواد الكيماوية

/

/

[1]

Marina Wotske

There are reports of the use of chemical weapons in 2 places in Syria today. Firstly in Khan al-Assel, near Aleppo, where around 2…0 were killed. State media is using one of it’s normal techniques and blaming the victim, saying rebels fired chemical weapons using surface-to-surface missiles. The video shows one of 3 reported victims of chemical weapons in al-Outaybeh, Damascus Countryside. Again, local activists reported the chemical being delivered by missiles. The use of chemicals by Assad’s forces has previously been reported in both Homs and Daraa.

c.m.o algotac.m.o algota

Published on Mar 19, 2013

/

/

Humanity Movement to Protect Syrians – الحراك الإنساني لحماية السوريين

Assad gangs are firing chemical bombs caused Nausea, vomiting, strong headache, hysterya and nerves paralysis in Al-Otaiba town, Eastern Ghouta. There is three martyrs until now by Suffocation. Martyrs names: 1- Hasan Kasheesha. 2- Hosam Kasheesha. 3- Yousef Kasheesha. One of the martyrs http://youtu.be/-ME3RLI-yOc One of the hysteria cases http://youtu.be/UwbFPMMxEjY

/

.

Publicités

From → "@>Réseaux sociaux, "@Facebook, "@Youtube, "{, "{_Al-Jazeera, "{_BBC, "{_Christian Chesnot, "{_EAworldNews, "{_Moe Matthew, "{_Reuters, "{_[James Miller, "{_[Jonathan Marcus, ##, #Ligue arabe, #ONU - UN, #OTAN - NATO, #Qatar, #Turquie, #|Syrie, #|[02Rif Dimashq دمشق -, #|[02}Abbadah, #|[02}Ghouta, #|[02}}Al-Outaybeh, #|[04/Dara`a Governorate درعا - Daraa, #|[06/Homs Governorate مُحافظة حمص -, #|[06a/Homs District, #|[08__Bab/Baba Amr district, #|[11/Aleppo Governorate حلب -, #|[11}Khan al-Assel, @"Révolution, @#"Syria revolution, @#->SK @ SeekerSK, @#-(ASL/FSA)Armée Syrienne Libre, @#-(CNS/SNC) Conseil national syrien, @#-Activists, @#Dissidence, @--abufiras Alhar, @--c.m.o algota, @--Cartoonist Ali Ferzat فنان الكاريكاتير علي فرزات, @--freeCritic2000, @--Helen Dayem, @--HOMS.up-to-date.News, @--Humanity Movement to Protect Syrians - الحراك الإنساني لحماية السوريين, @--Jim C. Kubik, @--JoinRevolution Miswiyati-v, @--Marina Wotske, @--NINO Fezza cinereporter, @--Patrick Foster, @--POUR UNE SYRIE LIBRE, Aleppo, Appels a l'OTAN - Calls to NATO, Appels à l'aide extérieure, attaque chimique, Barack Obama, Coordination of Doctors in Homs, Demande d'assistance militaire, Demande de No Fly Zone, Ghassan Hitto - 1er ministre des la révolution., haut conseil militaire d'Alep, Hôpitaux de campagne - Makeshift Hospitals - Field Hospitals., Kremlin, Louay Almokdad, Qassim Saadeddine, TheSyrianrev2011, Translator Syrian, فضائح بشار, Wissam Al Jazaïry, World Organization for the Defense of Human Rights, \<Dictatorship, \<[Régime Poutine, \[Axe Assad-Poutine, \[Régime Assad:, \\Active Measures, \\[@Couverture médiatique, \\[Désinformation et Mythes..., \\[]#Mythe du "complot étranger"......, \\[]...contre la Syrie., \\[}Village Potemkine, \]<Double standard anti-impérialiste, \]<[... manifestation de soutiens aux dictatures., \]Subversion, \][Demoralization, \]]Déstabilisation et provocations, \]][Radicalisation, \}Normalisation, \}[Armement, \}[[Missiles, \}[[_SCUD, \}[_Armes chimiques, \}[__Agents neurotoxique VX, \}[__Gaz moutarde, \}[__Gaz sarin, \}]Bombardements, \}]Réfugiés, \}]Répression, \}]_Arrestations/ Prisonniers, \}}Terreur, \}}_Massacres, عبادة تنسيقية العبادة

4 commentaires
  1. Tai permalink

    ces attaques sont sûrement fausses, intox…
    Immaginons que ce soit vrai, le régime a le droit d’utiliser des armes contre les djihadistes rebelles totalement illégitime.

  2. Tom permalink

    Parce que sa dictature est légitime peut-être ?
    Mais non, techniquement l’utilisation d’un gaz sarin (ou autre) est interdite et pour tous les pays.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Massacre chimique à Damas. Les activistes syriens diffusent des centaines de preuves et témoignages. | Marg bar diktator
  2. "Le pitoyable et déshumanisé Michel Collon a manqué de respect hier à toute l’humanité souffrante" | Marg bar diktator

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :