Skip to content

Armer la résistance syrienne est la meilleure solution.

2013/03/18

16 mars 2013, le diplomate Ignace Leverrier publiait: « Armer la révolution en Syrie… Vous avez une meilleure solution ?« . Extraits:

[…] tous les Syriens le savent : le régime syrien ne lutte pas contre le terrorisme, mais il utilise à son profit le terrorisme, et il en fait au besoin le commerce. Certes, depuis 1980, la loi syrienne condamne à mort la simple appartenance à l’association des Frères Musulmans, tous assimilés à des terroristes. Mais cela n’a empêché Hafez Al Assad ni d’offrir l’hospitalité de sa capitale au bureau politique du Hamas, bras armé des Frères Musulmans palestiniens, ni d’accueillir le Mouvement du Jihad Islamique en Palestine de Ramadan Challah, ni d’héberger en Syrie et au Liban le leader séparatiste kurde Abdullah Öcalan et ses combattants du Parti des Travailleurs du Kurdistan, ni de s’accommoder de la présence à Damas d’Ilich Ramirez Sanchez dit Carlos… Pas plus que cela n’a dissuadé son successeur de recruter par centaines, chez lui et dans les autres pays, des jihadistes pour aller faire le coup de feu contre les Américains en Irak ou pour entretenir l’instabilité au Liban

Manifestation du 15 mars 2013
(Babila, banlieue de Damas)

[… Lire la suite sur syrie.blog.lemonde.fr]

Le 15 mars 2013, pour dire « NON AUX MASSACRES EN SYRIE« , au soir du deuxième anniversaire du déclenchement de la révolution, il n’y avait qu’un millier de personnes à Paris… En Syrie, en dépit des dangers immédiats pesant sur eux, les Syriens ont manifesté en plus de 245 endroits différents. Leur slogan  : « Deux ans de lutte… mais la victoire de notre Révolution commence à poindre« . Le même jour, les activistes ont dénombré 170 morts dans la population, dont 19 enfants et 14 femmes…

Le professeur Burhan Ghalioun, premier président du Conseil National Syrien, a raison  :

« Laisser un peuple se faire massacrer, c’est minable » !

/

.

Extrait de: 9. Syrie – Mali – UE – Otages – Entretien du ministre des affaires étrangères, M. Laurent Fabius, avec «France 3» – extraits – (Paris, 17/03/2013)

[…] R – Non. Je peux peut-être expliquer les choses en quelques mots. Aujourd’hui, prévaut une situation absolument abominable : on évoque 70.000 morts, certains disent 100.000 morts, plus d’un million de réfugiés, et plusieurs millions de personnes déplacées. Non seulement en Syrie, mais dans les pays voisins : la situation est extrêmement dure. Bachar Al-Assad ne veut pas bouger. Si cela continue comme aujourd’hui, non seulement il va y avoir de plus en plus de morts, mais le risque est que les extrémistes, c’est-à-dire Al-Qaïda, prennent finalement le dessus. Et donc nous nous sommes dit : si on veut arriver à une solution politique, ce qui est nécessaire, il faut faire évoluer la situation militaire sur le terrain et pour ce faire, il faut que les résistants puissent avoir des armes pour lutter contre les avions qui les mitraillent.

Q – Alors c’est intéressant, vous dites les résistants. On a l’habitude de dire les rebelles, vous dites : les résistants.

R – Bien sûr.

Q – Mais quels résistants ?

R – C’est la Coalition nationale

Q – Vous les avez identifiés ?

R – Bien sûr.

Q – Vous savez à qui vous allez donner des armes ?

R – Bien sûr !

Q – Non mais, on s’en doute, mais quelles garanties qu’elles ne partent pas ailleurs ?

R – C’est la coalition nationale syrienne. Vous vous rappelez peut-être que la France a été la première à la reconnaître. Elle est dirigée par M. Moaz El Khatib. À l’époque on nous disait : «Mais vous allez trop vite». Maintenant, plus d’une centaine de pays ont reconnu cette coalition qui, et c’est très important, garantit que, dans la Syrie de demain, toutes les communautés seront respectées. C’est à la branche militaire de cette coalition nationale que, si des armes devaient être livrées, elles seront livrées.

Q – Mais est-ce qu’il n’y a pas danger aussi de voir Bachar Al-Assad répliquer, utiliser des armes chimiques ? Cela se dit aussi.

R – Oui…

Q – Un risque d’escalade, aussi ?

R – …Mais Bachar Al-Assad, en ce moment, détruit son peuple et son pays : il torture, il assassine, il tue !

Q – Mais un risque d’escalade, qui pourrait même rejaillir sur les pays aux alentours, vous l’évoquiez tout à l’heure…

R – Le risque est déjà là !

[…]

/

.

Votes citoyens:

VoteArmesASL-01Depuis le 15 mars, des citoyens ont eu l’occasion d’exprimer leur avis dans un vote en ligne proposé par le site de la chaîne Public Sénat. Aujourd’hui à la question: « Faut-il armer les rebelles syriens?« :

73% des votants répondaient « Non », et seulement 24% « Oui », 3% d’indécis.

VoteArmesASL-02Le site de l’agence allemande ARD avait proposé le même sondage depuis quelques jours, les résultats sont similaires (même pires) au sondage français de mars:

77,2% des votants ont répondu « Non », et seulement 19,3% « Oui », et 3,5% d’indécis.

Les opinions sont radicalement tranchées: très peu de votants sont sans avis.

Un autre sondage a été « réalisé en ligne du 19 au 21 mars sur un échantillon de 1.004 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas » sur Atlantico, les français  » ne sont que 26% à se dire favorables à l’envoi d’armes à la rébellion« , ou plutôt pour aider une nation à garantir sa sécurité en fournissant à la Coalition Nationale Syrienne des armes pour se défendre contre l’oppression du gang Al Assad.

Et si la question avait été formulée ainsi:  « Faut-il armer la révolution syrienne? », ou selon une certaine opinion largement répandue hors de Syrie et en Syrie pro Assad:  « Faut-il armer les jihadistes en Syrie? » [sous-entendu rebelles terroristes étrangers]. Les résultats du vote auraient pu être différents. Pourtant il n’y a pas de question à formuler, mais un problème sécuritaire à régler. Une dictature lance des fusées scuds sur les zones urbaines. Depuis un an, la résistance syrienne demande des armes pour défendre la population civile, et la mise en place d’une No Fly Zone.

Même si l’on imagine bien que ces pages d’ARD et Public Sénat ont du subir une offensive de trolls bacharistes pour influencer le vote en faveur d’Assad, l’opinion publique exprime souvent une méfiance irrationnelle à l’égard de la révolution syrienne. C’est en partie la conséquence de l’activité plus ou moins diffuse des propagandistes étrangers, sur les opinions du « monde libre ». Pour rassembler les opinions autour des concepts de leur propagande, ils ont entretenu des mythes révisionnistes, paranoïaques, radicaux ou provocateurs, et les ont distillé dans les débats publics depuis une dizaine d’années. Ces mythes sont traduits et largement diffusés. Mais depuis les révoltes populaires de 2009 en Iran, et surtout 2011, ils servent de structure pour la propagande de guerre, et de vivier de millions de petites voix et idiots utiles pour les dictatures alliées de l’axe Russie-Iran-Chine. Or, c’est précisément à l’égard des deux populations qui ont subi la répression militaire la plus brutale que l’opinion mondiale n’apporte pas son soutien: Libye et Syrie. Pourtant, les dictatures Assad et Kadhafi ont été des Régimes bien plus répressifs que ceux de Moubarak et Ben Ali. Ces doutes de l’opinion ne sont pas naturels, des faux débats sont entretenus dans de nombreuses langues par des shabbiha médiatiques.

.

.

Publicités

From → "@>Réseaux sociaux, "@[Blogs, "{, "{_ARD, "{_Atlantico, "{_Ignace Leverrier: Un oeil sur la Syrie, "{_Public Sénat, ##, #Europe, #France, #Irak, #Iran, #Liban, #Ligue arabe, #ONU - UN, #Palestine, #Russie, #|Syrie, #|[02Rif Dimashq دمشق -, #|[02}Babila, @"Révolution, @#"Syria revolution, @#-(ASL/FSA)Armée Syrienne Libre, @#-(CNS/SNC) Conseil national syrien, @#Manifestation, @--Burhan Ghalioun, @-Frères musulmans syriens, @Palestine, Appels à l'aide extérieure, Armement, David Cameron, Demande d'assistance militaire, Demandes d'armement, François Hollande, Front de Soutien à la Population du Bilad al Cham, Laurent Fabius, ministère français des Affaires étrangères, Terrorisme, UNSC, \<Dictatorship, \<[Régime Poutine, \<]Régime iranien/ RII, \<]Surveillance, \[Axe Assad-Hezbollah, \[Axe Assad-Iran, \[Axe Assad-Iran-Hezbollah, \[Axe Assad-Poutine, \[Régime Assad:, \[[[Renseignements généraux [Mukhâbarât], \[[[_}Suivi des activités politiques et diffusion de rumeurs et désinformations, \[\.Syria Intelligence & Security Agencies- Services de sécurité syrien (17 branches), \[\Ministry of Interior- Ministère de l'Intérieur., \[\[_}Couverture médiatique des opérations militaires et sécuritaires, \[_shabiha (شبيحة)/ shabih’/ shabeeha/ chabiha/ shabbiha/ shabi7a/, \\Active Measures, \\[@Couverture médiatique, \\[@_Shabbiha médiatiques (DictatorGoons), \\[Désinformation et Mythes..., \\[}Village Potemkine, \]Subversion, \][Demoralization, \][[Communautarisme, \][[[Fausse laicite, \][[\Islamisme, \][[\[Frères musulmans, \]]Déstabilisation et provocations, \]][Radicalisation, \]][[anti-USA, \]][\Extrême-droites, \]][\\_Fondamentalisme religieux, \]][\_Islamophobie, \]][\_[\Mythe du complot Al-Qaeda, \]][\_\Mythe du complot islamiste, \}Normalisation, \}[Armement, \}[Censure, \}[[Missiles, \}[_Armes chimiques, \}]Bombardements, \}]Répression, \}}Soutien militaire étranger, \}}Terreur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :