Skip to content

Le témoignage d’un chabiha sur la répression contre l’université d’Alep.

2012/09/04

Un enregistrement de France-inter le 4 septembre:

Syrie: témoignage d’un chabiha, l’un des miliciens du régime

Aujourd’hui à 08h00 – 1’21 – par Sébastien Laugénie

Les miliciens sont les responsables des basses œuvres du système Assad. Les chabihas terrifient encore plus la population que l’armée elle-même. Dans cette prison, tenue par l’armée libre au nord de la Syrie, ce chabiha « repenti » raconte.

/

Les paroles traduites du chabiha:

 » […] ce père de trois enfants dit avoir été recruté derrière les barreaux. Avant je fabriquais des chaussures, puis je suis allé en prison pour consommation de drogue, et des gens sont venus me dire: « tiens voila de la drogue, des armes et de l’argent ». Ils nous ont appaté comme ça. »

« Ceux qui l’ont recruté sont les « services » de renseignement militaire de l’armée de l’air, les plus redoutés. Sa vie de milicien commence il y a un an et demi, a l’université d’Alep. »

 » Au début il s’agissait juste d’empêcher les manifestations; après, quand les manifestations se sont développées on a eu le droit de tuer et de kidnapper les étudiants. Il y a eu des viols, mon groupe a violé quatre étudiantes. Ils nous ont donné des drogues, on n’était plus conscients, ils nous disaient que c’était des terroristes et des salafistes et ils nous donnaient a chacun 35 euros tous les vendredi. »

 » Aujourd’hui ce chabiha dit regretter ses actes et ses choix politiques. »

 » J’ai été trompé par l’argent mais maintenant je sais que Bachar est un criminel. La maison de ma famille a même été bombardée et j’ai perdu trois de mes cousins. On a eu tord de le soutenir. »

 » D’après le directeur de la prison ce chabiha sera jugé quand un gouvernement transitoire sera nommé, il risque la peine capitale. »

Un autre témoignage reçu par le site iranien Freedom Messenger: Répression en Syrie: Aveux émouvants d’un pasdaran iranien capturé par l’ASL. Vidéo de la confession émue d’un Pasdaran iranien. Par Soliranparis blog le 8 avril 2012: Deuxieme vidéo d’un membre de L’Irgc Iranienne qui avoue sa participation à la répression en Syrie.

.

Un massacre a été découvert a l’hôpital universitaire d’Alep, le 7 aout dernier *. Il s’agit d’une exécution massive de prisonniers, certains sont ligotés. L’activiste qui filme la scène suppose que les victimes sont des habitants kidnappés dans la ville et probablement des étudiants d’Alep, peut être ceux qui sont portés disparus:

Quelques vidéos de la révolte des étudiants d’Alep au printemps 2012:

Du 15 au 19 mai 2012:

Révolte étudiante d’Alep et “MASSIVE GLOBAL FACEBOOK DEMONSTRATION IN SUPPORT OF HUMAN RIGHTS AND JUSTICE FOR SYRIAN PEOPLE”

.

5 mai 2012:

Témoignages d’étudiants victimes de la prise d’assaut de l’universite d’Alep.

.

Du 1er au 3 mai 2012:

Syrie, publications partagées du 1er au 3 mai 2012. L’université d’Alep saccagée par les chabihas.

.

Du 10 au 12 avril 2012:

Syrie, 11 et 12 avril 2012. Le S.O.S. des étudiants d’Alep.

Le 12 avril le compte Youtube mettait en ligne une vidéo des étudiants du campus universitaire lançant un appel a l’aide vers l’extérieur: ils se rassemblaient et formaient un SOS visible du ciel. Le compte Youtube a été supprimé, peut être piraté ou censuré par Youtube suite a des signalements des pro Assad.

.

*

ANOTHER BLOODY MASSACRE IN ALEPPO UNIVERSITY in SYRIA by Dictator Bashar Assad

Publicerades den 8 aug 2012 av

https://www.facebook.com/Syrian.Organization4Human.Rights.Defence

/

.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :