Skip to content

D’où vient l’intox des « 6000 mercenaires de la CIA en Syrie‏ » ?

2012/08/17

Par Rudy Reichstadt, conspiracywatch.info le 17 aout 2012:

D’où vient l’intox des « 6000 mercenaires de la CIA en Syrie‏ » ?

Louis Denghien, rédacteur en chef du site InfoSyrie.fr, lors d'une manifestation de soutien à Bachar El-AssadDepuis plus de trois mois, le web conspirationniste bruisse de la rumeur selon laquelle «6000 mercenaires recrutés par la CIA terrorisent la Syrie».

Le 15 juin dernier, le site de l’agence de presse officielle syrienne SANA rapportait les propos d’un obscur homme politique turc, Bülent Esinoglu, selon lesquels la CIA serait, via la société américaine Blackwater, derrière les massacres de civils en Syrie. Les propos d’Esinoglu ont été relayés en français le 17 juin sur les sites d’Al-Manar (la chaîne de télévision du Hezbollah) et de l’IRIB (l’audiovisuel iranien), sur Alterinfo.net (le site de Zeynel Cekici, condamné en 2009 pour négationnisme) puis sur InfoSyrie.fr (le site de l’ex-dirigeant « gudard » Frédéric Chatillon ) avant d’être repris sur de nombreux autres sites complotistes (LesMoutonsEnragés.fr, AlgerieNetwork.com, PartiAntiSioniste.com, Palestine-Solidarité‎.org, etc.).

La source dont sont extraits les propos d’Esinoglu n’est toutefois jamais citée. Il s’agit d’une tribune publiée le 14 juin 2012 sur le site web de la chaîne de télévision turque Ulusal. Dans ce texte, Bülent Esinoglu est plus explicite sur la vision du monde qui l’anime, déclarant sans ambages que « du fait que le capital en Amérique est en grande majorité entre les mains des Juifs, une guerre entre la Syrie et la Turquie serait menée au nom des riches Juifs ».
« D’où Bülent Esinoglu tire-t-il ce chiffre de 6 000 volontaires-mercenaires ? Nous ne le savons pas » concède Louis Denghien, le rédacteur en chef du site pro-Assad InfoSyriefr. « Mais proférer une accusation aussi grave, poursuit-il, laisse supposer que le vice-président du CHP n’est pas « sans biscuits » ».

Bülent EsinogluDélibérément ou non, Louis Denghien trompe ses lecteurs : Bülent Esinoglu n’est pas vice-président du CHP – qui est le principal parti d’opposition en Turquie. Il n’est pas non plus vice-président du Parti travailliste turc (EMEP) comme on le lit parfois. Bülent Esinoglu est vice-président d’une petite formation politique ultra-nationaliste qui n’a jamais été représentée au Parlement, le Parti des travailleurs (İşçi Partisi), fondé et dirigé par l’ex-militant maoïste Dogu Perinçek (lire : Pour Dogu Perinçek, le génocide arménien est un complot impérialiste contre la Turquie).

Pour savoir si Bülent Esinoglu a du « biscuit », comme le dit le responsable d’InfoSyrie.fr, encore faut-il identifier la source première de l’accusation. C’est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire égyptien Al-Ahram, Mohammad Hassanin Heikal, aujourd’hui âgé de 88 ans, qui est à l’origine de la rumeur des « 6000 mercenaires » : « Je sais que la société Blackwater, qui est célèbre pour son histoire clandestine et sanglante, est impliqué dans la crise syrienne sous un nouveau nom, et qu’environ 6000 de ses hommes travaillent à l’intérieur et à l’extérieur de la Syrie » a-il affirmé dans une interview à Al-Manar en mai 2012. De qui tient-il cette « information » qui va à rebours des rapports de tous les journalistes indépendants qui se sont rendus sur le terrain ? Impossible à dire : il faut croire Mohammad Hassanin Heikal sur parole. Exactement comme on est prié de le croire lorsqu’il explique que la Syrie est victime d’une conspiration de l’OTAN visant à semer la discorde entre pays musulmans sunnites et chiites, le tout pour servir les intérêts stratégiques d’Israël…

Si des sources sérieuses font état d’un soutien logistique et matériel apporté aux insurgés syriens par les services de renseignement américains, aucune ne se risque à affirmer que les massacres commis en Syrie le sont par des mercenaires à la solde des Occidentaux. Et pour cause : la rumeur des « 6000 mercenaires » fait partie de ces innombrables informations non recoupées et jamais vérifiées que la complosphère s’ingénie à relayer avec un empressement inversement proportionnel à son souci de la véracité des faits.

Elle prolifère aussi sur la complexité de la situation qui prévaut actuellement sur le terrain, par définition rétive à toute réduction manichéenne. En effet, pour les avocats du régime de Bachar El-Assad, la crise syrienne est d’une simplicité biblique : le pays est victime d’un « complot international » et ce que l’ONU, l’Occident, les pays du Golfe et « les médias aux ordres » tentent de faire passer pour une répression sanglante est en réalité l’œuvre de combattants sans foi ni loi à la solde de l’impérialisme « américano-sioniste » (Lire : Oui, la répression en Syrie est bien réelle, n’en déplaise à Meyssan et Cie).
L’intox des « 6000 mercenaires » fait enfin échos à des rumeurs du même type comme celle qui veut que 600 combattants libyens porteurs du virus du SIDA ont été « envoyés » en Syrie pour y commettre des viols à grande échelle ou encore que des militaires français auraient été capturés en Syrie par l’armée régulière.

Voir aussi : * Quand Bachar al-Assad envoyait des vidéos conspirationnistes * Sur la Syrie, la propagande à longueur de commentaires * L’écœurante propagande du régime syrien (Courrier International)

/

Quelques compléments d’information à propos des organes de propagande francophone mentionnés par l’article de Rudy Reichstadt, la nébuleuse conspirationniste, la complosphère, la « Galaxie Dieudonné« , la collabosphère des dictateurs alliés a la Russie et l’Iran:

Les sites lesmoutonsenrages.fr et l’intox des agents de la DGSE aretés en Syrie (Les collabos enragés).

AlgerieNetwork de Salim Bouterfas qui rapportait en novembre 2011 une interview de Marc George a son retour de Syrie, ou il fut invité par la dictature et a eu l’occasion de s’adresser a une foule pro-Assad et pro-Hezbollah avec ces mots « Longue vie a Bachar el Assad« .

Le Parti anti Sioniste et ses liens privilégiés avec la désinformation de la dictature iranienne et le Centre Zahra France.

Alterinfo.net et sa condamnation: reportage d’Arte.

Frédéric Chatillon est un coordinateur du réseau de propagande des dictateurs, ses activités subversives ont été financées par la Syrie, c’est en 1994qu’il rencontre le général syrien et ministre de la défense Mustapha Tlass. Il était conseiller de Marine Le Pen pendant la campagne électorale de cette dernière pour les élections présidentielles francaises en 2012. Les articles tagués Al-Manar, Sana, Irib, infosyrie.fr, Louis Denghien.

Mercenaires en Syrie, au service d’Assad.

.

6 commentaires
  1. hypathia09 permalink

    ha oui les amis Rudy Reichstadt et son Cerlce De l’ORatoire et le Meilleur des Monde ! Pascal Riché, les conspirateurs faux anticonspy elle est bonne celle là …SI il n’ y avait des vies en jeux on pourrai en rire mais non. Grace à vous des centaines de milliers de gens meurent ..l’Ingérence humanitaire. La CIA est bien là et les agents européenns aussi arrêtez de mentir on vous connait sur tout le net maintenant …Dites moi qui vous fréquentez je vous direz qui vous êtes. Bien oui La guerre maintenant.

  2. Stop aux délires! Rudy Reichstadt s’est exprime déjà il ya trois ans exactement au sujet de cette rumeur lancée par la complosphere : « @ SEB :

    Vous ne soupçonnez sans doute pas à quel point votre commentaire est caricatural et ne fait que confirmer le contenu de l’article. Quant au cercle de l’oratoire, je suis comme vous, j’ai découvert son existence sur internet et j’en sais ce qu’en dit wikipédia. J’ai cru comprendre également que ce cercle de réflexion cristallisait sur lui les fantasmes complotistes de ceux qui voient des « néoconservateurs » partout. Pourtant, les néoconservateurs, c’est quelque chose de bien précis. Je vous renvoie à cet égard aux propos d’un spécialiste de la question publiés sur ce site :
    http://www.conspiracywatch.info/Les-neoconservateurs-qui-sont-ils… »
    Commentaire numero 3 sous son article ici–> http://www.conspiracywatch.info/Huit-ans-apres-Ben-Laden-revendique-toujours-les-attentats_a405.html?com

  3. polo33 permalink

    ,pour l’instant les analyses de Louis Denghien ne souffrent d’aucune contestation par contre l’intox de la merdia fond comme neige au fil de l’eau
    ils ne savent même plus quoi inventer encore dernièrement l’affaire du gaz sarin daSSAD Je pense que le gaz de l’intox de la merdia dont vous vous faites l’agent est bien plus dangereuse pour la paix que ceux qui vous montez en épingle en les traitant de manipulateurs et de menteurs
    le Qatar envoie des terroristes en Syrie avec l’approbation des démocraties occidentales ça ce n’est pas une invention de Louis Denghien mais bien un fait puisque les etats unis viennent de mettre dans la liste de terroristes un groupuscule que les Qatar envoie au combat en Syrie ,son pedigree figure en lecture sur internet ,je vous le dis Longue vie à Assad et à l’Iran des pays qui ne se sont pas couchés lamentablement devant l’imperailsme et les mondialistes

Trackbacks & Pingbacks

  1. D’où vient l’intox des « 6000 mercenaires de la CIA en Syrie‏ » ? | annie bannie's Weblog
  2. Des propagandistes francais d’Assad se fellicitent de la mort de la journaliste Mika Yamamoto et l’accusent d’espionnage. « contresubversion
  3. Wikileaks: l’extrême droite française rend des comptes au Régime Assad. | Marg bar diktator

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :