Skip to content

Souhail Chichah, de plus en plus isolé

2012/02/14

Par Yann Barte:

La dernière provocation de l’universitaire belge Souhail Chichah passe mal en Belgique. Son sabotage organisé à l’Université Libre de Belgique (ULB) d’une conférence avec Caroline Fourest sur l’extrême droite a provoqué un véritable tollé dans le monde universitaire, médiatique et politique. Un pas de trop sans doute pour Chichah qui voit fondre ses derniers soutiens.

Beaucoup ne connaissent de lui que son slogan aboyé en boucle dans un micro : « burqa bla bla !« . C’était l’image assez pitoyable qu’offrait Souhail Chichah, assistant à l’Université Libre de Belgique (ULB), ce 7 février 2012. Ce jour-là, l’universitaire avait décidé, avec une cinquantaine de militants pro-voile, de saboter une conférence à laquelle participait la journaliste essayiste Caroline Fourest. Le thème de la conférence ?  » L’extrême droite est-elle ou non devenue fréquentable? ». Pour l’assistant Chichah, pas de doute : non seulement elle est fréquentable, mais elle devait impérativement être représentée. Chichah n’est pas à son premier coup d’essai. Il s’est illustré à maintes reprises, notamment par ses propos sur les Juifs ou la Shoah. Le 20 septembre 2010, il déclarait ainsi à l’ULB : « Moi, la question du négationnisme, elle ne m’intéresse pas. D’ailleurs, je n’ai pas d’avis puisqu’il est interdit d’avoir un avis dessus ». Plus que ses excès, c’est la méthode utilisée de confiscation du débat qui a choqué nombre de ses soutiens lui tournant le dos aujourd’hui. Il lui reste cependant quelques fidèles alliés, notamment parmi les universitaires, qui ont en commun un attrait pour les thèses conspirationnistes, une posture ambigüe vis-à-vis de l’extrême droite et un antisionisme qui flirte bien souvent avec l’antisémitisme.

Qui soutient encore Chichah ?

• Pierre Piccinin : Fidèle parmi les fidèles

Historien et politologue, Piccinin supporte activement Souhail Chichah. Au lendemain de la pathétique burqa pride, il met en ligne un texte sur Facebook : « La contradiction s’invite à l’ULB… Enfin !« . Il y dit regretter l’absence du Front national pour contrer Caroline Fourest et se félicite du sabotage de la conférence : « un régal pour ceux qu’insupportent ces grand-messes laïco-maçonniques, si réconfortantes et rassurantes pour les ‘frères‘ ». Chihah et Piccinin partagent plus que la même ligne idéologique : Ils peuvent avoir la même élégance à l’égard de leurs confrères. Ainsi lorsqu’un étudiant traite un enseignant de l’Université de « M. le suceur de bites sionistes va-t-en guerre atlantiste » sur Facebook, les deux universitaires Chichah et Piccinin cliquent « j’aime » [voir capture d’écran plus bas]. Piccinin avait déjà soutenu Chichah, en octobre 2010, dans le quotidien La Libre Belgique, suite à une conférence sur la liberté d’expression durant laquelle Chichah avait tenu des propos très limite. La conférence avait été précédée du film « Est-il permis de débattre avec Dieudonné? » à la gloire de ce que Piccinin appelle « l’humoriste dont les sketches s’attaquent régulièrement aux milieux sionistes et à la politique israélienne en Palestine« . Aucune allusion bien sûr à l’antisémitisme haineux de l’ « humoriste » de la part de l’historien qui fait partie du fan club dieudonniste belge. Piccinin est par ailleurs un défenseur passionné du régime syrien, dénonçant régulièrement comme le fait Collon les « médiamensonges » et la fable des massacres.

• Alain Soral : soutien d’hier

Alain Soral a toujours soutenu Souhail Chichah, de même qu’il a toujours relayé sur son site Egalité & Réconciliation les travaux de ce qu’il appelle « la bande des antisionistes belges » (qu’il préfère appeler aujourd’hui « faux antisionistes belges » ou plus simplement « faux-culs »). Le militant d’extrême droite ne pardonne pas l’ingratitude de Chichah qui s’est vanté de l’avoir poussé à renoncer à une conférence en Belgique. Soral range désormais la bande belge dans ce qu’il appelle un « antisionisme Chomsky« , une thèse pour lui « mensongère » qui refuse de lier, comme il le fait, sionisme et judaïsme. Car pour Soral, le sionisme « c’est l’ancien testament plus l’argent des Rothschild et la méthode talmudique » et non une « histoire belge » ou une création européenne, comme préfèrent dénoncer certains anti-impérialistes. Soral avait relayé la pétition de soutien à Chichah après le tollé provoqué par ses déclarations d’octobre 2010. Chichah avait dit alors que l’antisémitisme européen provenait du fait que les juifs des années 40 étaient « pauvres » et « sales« . Soral pense cependant exactement « l’inverse » : l’antisémitisme provient de ce « qu’ils étaient riches et qu’ils avaient pris le contrôle de l’Europe par ce qu’on appelait les nouvelles féodalités financières« . Soral reconnait-il partager avec Chichah le même antisémitisme ? Toujours est-il qu’il lui reproche d’avoir agi un peu comme Siné lors de l’affaire Charlie Hebdo : Siné accusé d’antisémitisme avait, selon lui, comme pour se protéger, dénoncé l’autre – en l’occurrence Dieudonné -, comme antisémite. « C’est exactement la même méthode » dit dans une vidéo [1] Alain Soral qui semble voir dans cette désolidarisation une véritable trahison.

La bande d’antisionistes belges attendra mai 2011 et les insultes de Soral à leur encontre pour dénoncer – ce qu’elle n’avait jamais fait jusqu’alors -, les positions du militant d’extrême droite (« cela fait déjà un moment qu’Investig’Action projette de dresser la critique de l’idéologie soralienne, mais a toujours manqué de temps » écrit ainsi de façon guère convaincante Michel Collon sur son site).

• Olivier Mukuna : Du même fan club dieudonniste belge

Journaliste belge indépendant, Mukuna dénonçait en octobre 2010 le « harcèlement » vécu par Souhail Chichah, victime selon lui d’une « cabale sioniste ». Mukuna appelait même à une résistance guerrière : « Si les Belges héritiers de l’immigration postcoloniale ne peuvent compter sur la protection des pouvoirs publics pour assurer leur sécurité et leur liberté d’expression, il ne leur restera qu’une alternative : s’organiser et se défendre eux-mêmes … ». Mukuna a déjà consacré deux livres à Dieudonné et un film, d’ailleurs projeté à l’ULB : « Est-il permis de débattre avec Dieudonné ? » Une véritable déclaration d’amour! Il a d’ailleurs une explication très essentialiste pour expliquer sa proximité idéologique avec Dieudonné : « Le fait que je sois métis – c’est-à-dire noir et blanc – et Dieudonné également nous rapproche dans le rejet de toute forme de communautarisme ». Pour lui, le fait pour Dieudonné d’inviter à son show le négationniste Faurisson ou de serrer la main à Jean-Marie Le Pen est plutôt positif même si cela lui a aliéné une partie de ses soutiens, « cela a aussi provoqué de riches débats qui se poursuivent ». Comme les autres pieds nickelés de la « bande d’antisionistes belges », Mukuna finit par se fâcher lui aussi avec Alain Soral qu’il traite de « conspirationiste névrosé » [2]. Il lui adresse une lettre en juin 2011 : « Après avoir craché sur l’écrivain Marc-Edouard Nabe, l’historien Paul-Éric Blanrue ou le politologue Alain De Benoist, ta mégalomanie devait trouver nourriture hors Hexagone. Au nom de ‘l’antisioniste qui pisse le plus loin’, tu calomnies désormais le professeur Jean Bricmont, le journaliste Michel Collon, l’économiste Souhail Chichah et moi-même ».

• Marc Van Damme : soutien ou non ?

Présent lors du débat sur la liberté d’expression en septembre 2010, Marc Van Damme, vice-recteur aux Affaires sociales et étudiantes de l’Université, s’était illustré par un troublant silence face aux nombreux dérapages de Souhail Chichah. En revanche, il n’avait pas hésité à couper net Joël Kotek, chargé de cours à l’ULB, lorsque celui-ci avait dénoncé la haine raciste de Dieudonné : « Nous ne sommes pas là pour parler de haine raciale, mais de liberté d’expression » avait rappelé Van Damme. La pétition de soutien sur Facebook en faveur de Chichah, suite à l’affaire de l’ULB/Fourest du 7 février, associait les deux noms Chichah et Van Damme : « Pétition en soutien à M. Chichah et M. Van Damme ». A ce dernier aujourd’hui de préciser sa position, pour l’heure assez confuse.

. Nordine Saidi : Un allié contre Caroline Fourest

Nordine Saidi fait aussi partie des réseaux indigéno-ramadano-dieudonesques de Souhail Chichah qui ont participé au sabotage de la conférence du 7 février 2012, à l’ULB, à laquelle participait Caroline Fourest. Une opération qui ne pouvait gêner le leader du Mouvement Egalité qui avait déclaré en mai 2009 : « Oui, je refuse de condamner des attentats terroristes ! » Nordine Saïdi est par ailleurs co-fondateur du Mouvement Citoyen Palestine et également militant proche du mouvement (terroriste) Front Polisario. Il a été exclu du bureau du mouvement antiraciste Mrax suite à des écrits racistes sur son blog. Si le militant dit « comprendre les attentats terroristes » palestiniens, il refuse pareillement de condamner les attentats du 11 septembre 2001 : « oui, je refuse de condamner ces attentats terroristes aussi si on ne peut parler des causes qui produisent ces faits-là. Il y a eu 3.000 morts ? Tous les jours 3.000 personnes meurent en Afrique sans que cela provoque le même sentiment d’indignation chez les gens. L’écrivain Jean Ziegler explique cela formidablement dans ses livres ».

• Jean Bricmont : Compagnon de lutte de la ‘dé-sionisation’

Professeur de physique à l’Université catholique de Louvain, Jean Bricmont participe à tous les débats «antisionistes » belges, et ils sont légion… Inévitablement Bricmont et Chichah se croisent, comme dans cette conférence sur le droit d’ingérence qui n’est pour le chercheur, auteur d’ «Impérialisme humanitaire», rien d’autre que le «droit du plus fort ». Son cheval de bataille : La lutte contre «la dé-sionisation de l’esprit américain». Au nom de l’anti-impérialisme, il soutient les dictateurs Kadhafi et Al-Assad. Le 15 octobre 2011, il rejoint même à Paris, une manifestation pro-Kadhafi organisée entre autre par les associations La Plume et l’Enclume et La Pierre et l’Olivier des négationnistes Ginette Skandrani, exclue des verts pour ses positions, et Maria Poumier, secrétaire de rédaction d’une revue fondée par Roger Garaudy. Conspis hors de nos vi[ll]es: Saint Jean chez les négas : premier round.

Jean Bricmont est aussi un proche de Julien Teil du site conspirationniste Mecanopolis, par ailleurs site ami d’Alain Soral. Il avait aussi pris la défense du révisionniste Vincent Reynouard qui avait osé s’attaquer au « sacré de l’Occident qu’est l’Holocauste », « religion de l’Occident ».

. Michel Collon : un allié affiché

On s’en doute, le journaliste belge Collon ne pouvait que soutenir Chichah. Sur son site michelcollon.info, il publie un article signé Bahar Kimyongür, le 14 février 2012, dans lequel l’action de Souhail est décrite comme « ni plus ni moins un acte de désobéissance civile ». Collon aime aujourd’hui avancer sa brouille avec Soral pour nier ses liens avec l’extrême droite de plus en plus apparents. En novembre 2011, les syndicats gérant la Bourse du Travail de Paris et la CGT décident d’annuler la conférence prévue avec le militant confusionniste, pro Al-Assad et pro Kadhafi Michel Collon. Le Collectif de syndicalistes antifascistes Missak et Mélinée qui avait mené la bataille se félicite de la décision. Michel Collon publie régulièrement en effet des auteurs conspirationnistes et d’extrême droite : Thierry Meyssan et son Réseau Voltaire, Olivier Mukuna (l’hagiographe de Dieudonné), Jean Bricmont et assez abondamment les collaborateurs du site Info-syrie pro-Bachar El-Assad de Frédéric Chatillon, l’ex-leader du GUD et conseiller actuel de Marine Le Pen.

/

Publications Facebook de Souhail Chichah

Source de l’image, blog Philosémitisme A l’ULB, on n’est pas à Oxford’ – dérapage antisémite . La citation de l’étudiant Antoine Bertulot « suceur de bites sionistes« :

« likée » par les deux enseignants Chichah et Piccinin
.

Source, blog Nature et culture en hautes-terres, Souhail Chichah le 15 février 2012:

20120216-022616.jpg

.

Dérive incontrôlée à l’ULB:

.

Débat saboté à Bruxelles : vrais visages et pieux mensonges

Par Caroline Fourest, 11 février 2012:

.

[1] http://—.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-mai-2011-6713.html

[2] http://—.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-alain-soral-96194

25 commentaires
  1. Pat permalink

    Bonjour,

    Heu… je veux dire… le manuel des Castors Maccarthystes c’est pas vraiment le top pour comprendre ce que peuvent penser des gens réels.

    Quoi qu’il en soit vue de France, j’ai rapidement supposé que quelque chose clochait dans cette espèce de fièvre médiatique (blog et actualité des derniers jours). Et donc, en gros, une fois que la participation de Mr Chichah à une action collective typiquement universitaire (un chahut) est explicitée, on peine à voir ce qui justifie cette espèce de partie de chasse médiatique grotesque (mais inquiétante, ça c’est vrai!) et notamment cette pétition pour laisser à la foule des internautes la possibilité d’un « lynchage professionnel » bien réel. Félicitation à vous qui, armé d’une paire de jumelle, jouez le rôle de celui qui reste en retrait et scrute quand on pourra isoler la bête…

    Perso je trouve que:

    Burka bla bla est un bon slogan, une référence à un article de Serge Halimi dans le Diplo; Caroline Fourest est une « intellectuelle » qui pratique… disons… une sorte d’herméneutique (pour rester polie), et qui a été mainte fois dénoncés par des universitaires et des journalistes français pour… disons… la relative médiocrité de ses enchaînements d’idées, de ses preuves et de ses sources. Nombre de personnes ont, par ailleurs, remarqués les tendances qu’a cette étonnante people à voir des complots fantasmatiques de minorités dangereuses (je vous le signale parce que j’imagine que vous, vous ne l’aviez pas remarqué… sûrement un défaut de sensibilité au niveau de votre détecteur d’idées cachées)

    Caroline Fourest est une médiocre penseuse et son athéisme est à la hauteur de cet état de fait. Son athéisme est tout sauf scientifique, il repose sur un dualisme qui n’est jamais énoncé et jamais assumé dans le monde réel. Il y a un fantôme dans la machine Caro, une sorte de représentation grotesque de ce qu’elle croit être la laïcité. De là est née Soeur Caro la Super Menteuse (des aventures passionnantes à suivre notamment sur Lmsi)

    Soeur Caro, ce surnom lui va excellemment bien. On devrait faire des médailles Soeur Caro! Avec comme devise:

    Soeur Caro fait du burka bla bla

    Quitte à acheter des produits dérivés de l’industrie du spectacle des médailles Soeur Caro en caoutchouc c’est encore mieux que des figurines Yoda ou Dark Vador.

  2. Par Karim Bey Smail, Le petit garçon aux allumettes
    http://blog.respectivement.be/?p=15
    « […] Je n’ai pas la chance d’habiter Bruxelles et d’avoir l’occasion d’entrer à l’université et donc de la défendre. A vrai dire je l’envie ce garçon, de vivre dans la connaissance, d’avoir l’occasion de la servir, lui qui préfère s’en servir pour tout gâcher. J’aurais bien aimé moi y aller à la faculté et je ne m’y serais pas contenté de cracher dans la soupe. Ce petit garçon devrait réfléchir à ce qu’il a entre les mains et le respecter. C’est indécent pour ceux qui comme moi rêvent d’être à sa place.

    A ceux qui s’opposeront à sa volonté et se verront taxés de racisme, sachez que vous le faites pour Faraj Fouda, à la mémoire de cet écrivain assassiné.

    Sachez que vous le faites aux noms des professeurs de l’université tunisienne sous le feu des salafistes, abandonnés de tous […] Il fait partie de ceux qui parlent du deux poids et deux mesures à chaque concept et considèrent après 60 ans d’indépendance que la colonisation sévit encore, privant toujours l’Africain de la possibilité de prendre ses responsabilités. Ces chialeuses victimaires qui quémandent une liberté qu’elles n’accorderaient pas si elles étaient aux commandes, ces chialeuses victimaires qui crient au complot judéo-maçonnique et invoquent la liberté de pensées pour obtenir une tribune visant à la violer […] »

    • « […] Pendant ce temps, un gosse pourri-gâté par sa nation perturbe un débat qu’il aurait dû organiser, si le sort de ceux qui subissent la pensée d’extrême-droite l’avait intéressé un tant soit peu. Pour finir il me semble important de sortir de leurs nuages les théoriciens du laïcisme identitaire qui pensent avoir trouvé en moi un charmant bougnoule de bibliothèque. Je les conchie cordialement […] « 

  3. Caroline Foureste a certainement plus de respect pour l’islam que les islamiste n’en ont. Eux qui ont chassé les musulmans des mosquée et fait de l’islam une religion qui inspire la peur. Dans quelques décades le monde musulman la considérera comme une amie elle qui as mis tout son travail dans la déconstruction du fantasme islamiste = musulman ou islam. On ne devient islamiste que part replis identitaire et échec d’intégration. A quoi bon rester en europe quand ont voue une tel haine a celle ci ? si j’avais le dixième de leurs amertumes je partirais, je ne vois pas l’intéret de rester dans un système que l’on accuse de tout les maux.

    • Thomas permalink

      On doit aux Islamistes d’avoir fait de l’Islam, une des trois religions monothéiste à l’époque la plus ouverte sur la question de la sexualité et des femmes, une des religions les plus rétrograde et sexiste à ce jour. Ce sont évidemment les meilleurs alliés des islamophobes et des puissances impérialistes occidentales en général bien contentes d’avoir un pouvoir autoritaire pour faire le boulot à leur place. Parfois ce dernier dérape et en fait trop mais il suffit de le remplacer le moment venu. Surtout si il n’y a pas de pétrole dans la région.

  4. R. De Lathouwer permalink

    Souhail Chichah se plaint d’avoir “lui aussi été chahuté par des sionistes lors d’une conférence qu’il avait organisée”, il reconnaît ainsi cyniquement avoir été le véritable organisateur de la conférence inaugurale du Librex (ULB septembre 2010) à la gloire de l’antisémite Dieudonné, ce dont peu de spectateurs doutaient. Sur les quatre orateurs, il y avait eu lui, son complice Mukuna l’autre admirateur de Dieudonné, le professeur Jacques Englebert, avocat personnel de Chichah. Donc trois orateurs contre le seul adversaire du nauséabond humoriste: le professeur Kotek. Avec le film panégyrique de Mukuna à la gloire de Dieudonné, cela faisait 2h15′ en faveur de l’antisémite contre 15′ au seul professeur Kotek censuré par ailleurs par le très partial “modérateur” choisi par l’organisateur: le vice recteur Van Damme.

    • Merci pour ces infos.

  5. « son complice Mukuna l’autre admirateur de Dieudonné »

    Exact Mukuna auteur de plusieurs film à la gloire de Dieudonné est régulièrement invité au Fjar film festival de Téhéran par le dictateur Ahmadinejad en personne avec la fine fleur du négationnisme européen, ce « brillant  » journaliste autoproclamé s’est illustré aussi avec des passes de noms d’oiseaux épiques et peu élégantes avec son « ex » ami Soral qu’il traite de champion de la course à pied, suite a une descente de camarades Antifascistes parisiens contre le « Parti Antisionistes » sur un marché de l’est parisien l’été 2009, via un ou deux articles publiées sur le site de Michel Collon et deux ou trois sites poubelles de la mouvance conspirationiste dont celui du fourre tout , tout autant poubelle « agora vox ».

    .agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-alain-soral-96194

    Notez cette envolée lyrique de Mukuna a l’égard de son « ex » ami car chez ces gens la on se fâche aussi vite qu’on se défâche. Et ou Mukuna traite le « champion de boxe » Soral de lache.

    Mukuna : « tes aboiements réactionnaires et ton mépris profond pour tout émetteur (et surtout émettrice) de critiques aboutira à te faire détester par la majorité des candidats Antisionistes. Plus consternant : lorsque plusieurs militants de cette liste, en campagne dans le XX ème arrondissement de Paris, se feront agresser par des extrémistes sionistes ; qu’en première ligne ton colistier Yahia Gouasmi prendra des coups ; que Dieudonné se fera temporairement aveugler à la bombe lacrymogène, toi … tu seras à nouveau le premier à détaler ! Abandonnant tes « camarades » en péril pour revenir jouer les « héros » une fois le danger écarté. Sans doute une autre mise en pratique de la « droite des valeurs » … »

    Ca n’empéche pas Mukuna de publier encore très récemment chez son ami Michel Collon qui n’a bien sur c’est ce qu’il dit  » rien a voir » avec la mouvance Dieudonné-Soral-Yahia Gouasmi du P.A.S et du Centre Zahra une officine « culturelle » du régime Iranien basée dans le nord de la france

  6. Thomas permalink

    Comme il faut toujours un idiot utile dans ce genre d’histoire, c’est sans surprise Pierre Tevanian qui applique la formule : l’ennemi de mon ennemi est forcément un ami et ne peut pas être d’extrême-droite.

    http://lmsi.net/Je-suis-tombe-par-terre-c-est-la

    • Il a l’air terrible ce Tevanian, ce n’est pas la première fois que je croise son nom… Il essaie de faire passer Fourest et Venner pour des islamophobes alors que la première a milite contre les  » assises contre l’islamisation » (==> islamophobes, identitaires, riposte laique, Freyssinger etc). Et la deuxième est spécialiste du moyen orient… Tevanian essaie de les faire passer pour des dragons sadiques et cruels. C’est assez délirant! Et tellement en désaccord avec la réalité quand on constate la campagne de haine contre Fourest surtout et Venner, entretenue depuis des années par ceux qu’on connait: VRP des dictateurs, conspirationnistes, nouvelles droites, communautaristes. On voit des vidéos et dock
      Nets vraiment aggressofs envers Caroline Fourest… Carrément des appels au meurtre. Ce Tevanian semble complètement fou!

      • Thomas permalink

        En toute comparaison, la bande à Fourest (Ayaan Hirsi Ali mise à part) parait effectivement moins extrémiste que ceux qui les critiquent. Pas étonnant non plus de le retrouver en soutien des Indigènes de la Politique.

  7. vandenbrande jerome permalink

    je vous demanderai de retirer mon nom de la liste Htag, faute de quoi, je n’hésiterai pas à entamer les poursuites nécessaires pour diffamation.

  8. jerome permalink

    apparemment on est vite censuré sur ce blog qui prétend faire de l’éthique….

  9. jerome permalink

    c’est drôle comme les commentaires ne vont que dans un sens… quelle éthique du journalisme pour ce blog qui prétend faire de l’info…

  10. Le troll collaborationniste Jerome Vandenbrande vient de m’envoyer une dizaine de commentaires que je ne peux pas publier ici, des vidéos toutes titrées « Le lobby juif … », « …lobby sioniste qui contrôle tout… » « la mafia juive… « … Certaines de SaharTV, une fausse chaine d’information iranienne en langue française, pour propager la propagande neo-nazie de la dictature. Les mises en scène de SaharTV sont encore plus grossières que celles de RussiaToday … C’est pour dire; le lavage de cerveau qu’ont du subir ces provocateurs pour devenir autant radicaux, puisque visiblement ils ne sont pas payés (je suppose…). Ce fanatisme ‘est assez inquiétant.
    Ces gens sont pires que ce que j’imaginais!
    Jerome Vandenbrande apparait dans une capture d’écran, plus haut, issue d’une publication Facebook de Souhail Chichah, qui a taggué le nom de JV afin qu’il diffuse un statut consacré à la « lapidation de Caroline Fourest »…
    Ces gens sont vraiment fous, et donc dangereux.

    • Décidement Souhail Chichah a de drôles d’amis, son contact Facebook Jerome Vandenbranden m’a envoyé en commentaire une vidéo de SaharTV (voir com précédent) qui interview Ahmed Rami, un propagandiste antisémite notoire plusieurs fois condamné en Suède pour incitation à la haine, et en relations avec les néo-nazis:
      https://contresubversion.wordpress.com/2012/02/27/radio-islam-et-ahmed-rami-au-service-de-la-dictature-iranienne/

  11. DIEUDONNE : SOUHAIL CHICHAH PREND SES DISTANCES

    Suite à la remise du « Quenelle d’or politique » au député belge Laurent Louis (ex-Parti populaire et désormais allié au parti Islam) …

    http://www.sudinfo.be/754884/article/regions/bruxelles/actualite/2013-06-25/bruxelles-chichah-prend-ses-distances-avec-dieudonne-apres-que-ce-dernier-

Trackbacks & Pingbacks

  1. Débat saboté à Bruxelles : vrais visages et pieux mensonges « Caroline Fourest
  2. Pierre Piccinin, kadhafiste et bachariste. Ses détracteurs et ses diffuseurs « contresubversion
  3. Radio Islam et Ahmed Rami au service de la dictature iranienne « contresubversion
  4. La version des faits selon le blog de Mme Fourest: “Débat saboté à Bruxelles : vrais visages et pieux mensonges” | burqablabla
  5. Pierre Carles et François Ruffin défendent Cheminade et Dupont-Aignan avec une colloniste « contresubversion
  6. La haine entretenue par les pro Assad: “Si vous rencontrez Caroline Fourest, appelez des potes et munissez vous de barres de fer.” « contresubversion
  7. La haine entretenue par les pro Assad contre Caroline Fourest: “appelez des potes et munissez vous de barres de fer.” « contresubversion
  8. Les réseaux de l’extrême: « Ils empoisonnent le débat public  « contresubversion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :