Skip to content

ARTE : Lieutenant Tlass à Homs

2012/02/11

.

Voir aussi Photo de la brigade al-Farouk avec cinq “éboueurs” iraniens capturés à Homs.

Publicités
7 commentaires
  1. Bien sur permalink

    Ce que ce site et la télévision ne vous dis pas.

    Il aura suffit que les services secrets occidentaux mettent en scène un fantoche « Conseil national syrien », avec pour président un professeur de la Sorbonne et pour porte-parole la maîtresse de l’ancien patron de la DGSE, pour que des « terroristes » deviennent des « démocrates ». En un tour de main, le mensonge est devenu vérité médiatique. Les personnes enlevées, mutilées et assassinées par la Légion wahhabite sont devenues dans la presse des victimes du tyran. Les conscrits de toutes confessions qui défendent leur pays face à l’agression sectaire sont devenus des soldats alaouites opprimant leur peuple. La déstabilisation de la Syrie par des étrangers est devenue un épisode du « Printemps arabe ». L’émir de Qatar et le roi d’Arabie saoudite, deux monarques absolus qui n’ont jamais organisé d’élections nationales dans leurs pays et embastillent les contestataires, sont devenus des chantres de la révolution et de la démocratie. La France, le Royaume-Uni et les États-Unis, qui viennent de tuer 160 000 Libyens en violation du mandat qu’ils avaient reçu du Conseil de sécurité, sont devenus des philanthropes responsables de la protection des populations civiles. Etc.

    Cependant la guerre de basse intensité que la presse occidentale et du Golfe dissimule derrière cette mascarade a pris fin avec le double veto russe et chinois du 4 février 2012. L’OTAN et ses alliés ont été sommés de cesser le feu et de se retirer, au risque d’assumer une guerre régionale, voire mondiale.

    Le 7 février, une importante délégation russe, incluant les plus hauts responsables du renseignement extérieur, est arrivée à Damas où elle a été accueillie par une foule en liesse, certaine que le retour de la Russie sur la scène internationale marquait la fin du cauchemar. La capitale, mais aussi Alep, la seconde ville du pays, pavoisaient aux couleurs blanc, bleue, rouge, et défilaient derrière des banderoles écrites en cyrillique. Au palais présidentiel, la délégation russe a rejoint des délégations d’autres États, notamment de la Turquie, de l’Iran et du Liban. Une série d’accords a été conclue pour le retour à la paix. La Syrie a restitué 49 instructeurs militaires faits prisonniers par l’armée syrienne. La Turquie est intervenue pour faire libérer les ingénieurs et les pèlerins iraniens enlevés, y compris ceux qui étaient détenus par les Français (au passage, le lieutenant Tlass qui les séquestrait pour le compte de la DGSE a été liquidé). La Turquie a cessé tout soutien à l’ « Armée syrienne libre », a fermé ses installations (hormis celle située sur la base de l’OTAN à Incirlik), et a livré son chef, le colonel Riad el-Assad. La Russie, qui s’est portée garante des accords, a été autorisée à réactiver l’ancienne base soviétique d’interception du Mont Qassioum.

    Le lendemain, le département d’État des États-Unis a informé l’opposition syrienne en exil qu’elle ne devait plus compter sur une aide militaire US. Comprenant qu’ils ont trahi leur pays pour rien, les membres du Conseil national syrien son partis en quête de nouveaux sponsors. L’un d’entre eux allant même jusqu’à écrire à Benjamin Netanyahu pour lui demander d’envahir la Syrie.

  2. Bien sur permalink

    Tlass est mort, il n’est plus un pion de la DGSE ne soyez pas triste, les brigades de mercenaires sous commandement de l’otan tuerons plein d’autre personnes et vous aurez votre masse de « martyrs démocrates » victime de cet etat dément

  3. pour l’instant, ceux qui trahissent la Syrie veulent la vendre a l’impérialisme russe et iranien, ce que vous défendez, et puis quand on ose le révisionnisme a ce point: « La France, le Royaume-Uni et les États-Unis, qui viennent de tuer 160 000 Libyens en violation du mandat qu’ils avaient reçu du Conseil de sécurité, sont devenus des philanthropes responsables de la protection des populations civiles. Etc. » bel effort mais il ne faudrait pas nous prendre pour des cons Mr/Mme « bien sur », j’ai eu sous les yeux depuis le début de la guerre de Libye, la quasi totalite des blesses, et morts filmes au front, dans les hôpitaux et les enfants mutiles par les mines de vos amis kadhafistes apres la fuite du dictateur fou. L’Otan n’a pas fait de victimes civiles, ni les libyens…Logique! Ces morts et disparus sont l’oeuvre des kadhafistes et ceux qui les encourageaient comme vous. Et le reste du commentaire je n’en parle même… Bien essaye mais ça ne prend pas, on connait la chanson par cœur.

  4. Cher « Bien sur » , pour l’instant il n’y a que la propagande de Louis Denghien sur infosyrie.fr qui annonce la « mort » d’Abderazzak Tlass. Donc pour l’instant il n’est pas mort.

  5. Les Occidentaux……………… Je trouve hasardeux de prendre partie dans un affrontement entre loups qui se dispute la carcasse d’un des nôtre. Russe, UE, USA, chacun mène sa guerre, commet ses génocides, viole ses droits de l’homme et accuse ou empêche l’autre d’en faire autant pour essayer d’avoir le morceau le plus succulent ou carrément bouffer tout seul. Et dans ce vaste terrain de chasse, pays Africains et arabes ne sont que des proies, les proies les plus faciles, celles qu’on toujours prisés tout les prédateurs, pour survivre sans mettre en péril leur santé. Alors moi je ne prendrais partie ni pour la Russie, ni pour les USA, encore moins pour leur valets naturels les monarchie du golfe et l’UE. Je me mettrait tout simplement du côté du peuple Syrien meurtri aujourd’hui comme peut être le mien demain. Remarquez le regard de la gazelle lorsqu’elle assiste en spectateur impuissant à la décapitation de sa congénère par un lion, c’est le mien actuellement vers le peuple Syrien. C’est le lion qui le dévorent maintenant. ça aurait bien pu être la panthère, le chacal, le loup ou l’ours.

  6. Bien sur permalink

    Comment expliquer que le cnt en Lybie soit actuellement
    contrôlé par le numero 2 d’al qaida alors? Les milices
    qui agissent en Syrie actuellement sont les mêmes qui
    ont participées au travail de destruction contrôlé de
    l’Etat Lybien, le CNT n’a aucune légitimité et ne bénéficie
    pas du soutien de la population, ça devrait servir d’exemple.
    Et la Russie n’est pas mon idole contrairement a ce que vous
    avez pu dire, mais j’avoue qu’il est bon d’entrevoir la fin
    de cette suprématie unipolaire qui s’évertue autant a nous
    fais couler avec elle.
    De plus depuis quand une puissance étrangère peut elle
    s’immiscer dans un mouvement révolutionnaire d’un pays
    tiers? La limite entre le bon geste et l’ingérence est
    fine surtout quand on connais l’honnêteté et le sens de
    l’humain des Etats unis, France,Qatar ainsi que la Russie.
    Bref une révolution se paye avec le prix du sang, quand
    on fais une révolution on attaque des casernes, une
    armées,bref on fais pas une bataille de polochon les
    pertes humaines sont logiques, or la Palestine elle ne
    semble pas intéresser grand monde depuis prés de 60 ans
    de même que les mouvements insurrectionnels réprimés
    violemment au Qatar, alors c’est de l’hypocrisie ou alors
    on a trouvé un nouveau système pour quantifier la valeur
    d’une vie?

Trackbacks & Pingbacks

  1. The Farouk battalion denies any presence of al-Qaeda in Syria and calls on the journalists who have been evacuated to testify « contresubversion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :