Skip to content

Syrie: en mai 2011, Le Régime s’employait à donner une dimension islamique à la contestation

2012/02/04

Syrie : le régime s’emploie à donner une dimension islamique à la contestation

Mais le passé du régime met sa manœuvre actuelle en échec

samedi 7 mai 2011 – 11h25, par Khaled Asmar – Beyrouth

Logo MédiArabe.Info

Par MediArabe.info le 7 mai 2011:

[…] Le réseau Voltaire de Thierry Meyssan (voir ici l’origine du réseau Voltaire et son alliance avec le Hezbollah, l’Iran et la Syrie ), repris par plusieurs médias français pourtant sérieux, a publié une longue tribune signée par Mère Agnès-Mariam du monastère de Mar Yacoub (Saint Jacques) de Qâra. Cette religieuse, d’origine palestinienne et de nationalité franco-libanaise, vit en Syrie depuis une trentaine d’années et tente d’amplifier la peur des Chrétiens, au service du régime.

Or, il est légitime de s’interroger si la religieuse, placée sous la protection des autorités, a-t-elle la liberté d’expression pour rédiger un tel texte ? Depuis son monastère, est-elle réellement au fait que les opposants sont armés et financés par les Wahhabites ? Ou croit-elle la thèse du pouvoir ? Car, jusque-là, seuls les miliciens du régime sont armés et sévissent contre les populations. De ce fait, ne peut-on pas conclure que la religieuse est exclusivement au service du régime et de sa propagande ? Peut-elle refuser d’écrire de tels propos alors qu’elle est de facto la protégée du régime ?

Si la religieuse carmélite et le Réseau Voltaire proche de Damas, de Téhéran et du Hezbollah, et dont la sincérité peut être mise en doute, sont au service de Damas, quel est l’intérêt des médias qui les ont relayés par souci de protéger les Chrétiens de Syrie ? Pourquoi insistent-ils sur le caractère islamique de la révolution syrienne en cours et sur la menace que la chute d’Assad peut engendrer sur l’ensemble de la région ?

Pourtant, la jeunesse syrienne affirme « mener sa révolution pour la liberté et contre la tyrannie du Baath, ainsi que contre le système du parti unique ». Les jeunes syriens, avides de liberté et de démocratie, rompus à la laïcité et aspirant à la modernité, « ne laisseront pas la victoire de leur mouvement leur échapper au profit d’une nouvelle dictature, qu’elle soit laïque ou religieuse », affirment-ils. La jeunesse syrienne insistent aussi sur l’implication du régime du « Baath laïc » dans le recrutement et l’envoi de combattants islamistes en Irak, et sa complicité avec Al-Qaïda au Liban (Fatah Al-Islam…). De l’aveu du régime et de ses relais, « les services syriens ont brillé dans l’infiltration des réseaux terroristes. Après les avoir dénoncés aux Américains, après le 11 septembre, Damas les a exploités pour ses propres intérêts. Le risque islamiste en Syrie n’existe donc aujourd’hui que si le régime veut l’exploiter » concluent les opposants.

Ces arguments battent en brèche la propagande du régime [… Lire la suite sur MédiArabe.info]

/

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :