Skip to content

Syrie: offensive contre Hama, Moscou freine les efforts internationaux

2012/01/26

Syrie: offensive contre Hama, Moscou freine les efforts internationaux

L'armée syrienne a lancé une vaste offensive contre la ville de Hama pour faire plier cette ville rebelle du centre de la Syrie, au moment où les efforts internationaux pour sortir ce pays de la crise se heurtent à l'intransigeance de la Russie à l'ONU.<br /><br /><br /><br /><br />
(c) Afp

Créé le 25-01-2012 à 12h05 – Mis à jour à 14h21

Mots-clés : Syrie, politique, violences, TopNews

L’armée syrienne a lancé une vaste offensive contre la ville de Hama pour faire plier cette ville rebelle du centre de la Syrie, au moment où les efforts internationaux pour sortir ce pays de la crise se heurtent à l’intransigeance de la Russie à l’ONU.(c) Afp

Européens et Arabes s’efforcent d’obtenir un vote du Conseil de sécurité de l’ONU contre le régime syrien, alors que la Russie, grande alliée de Damas, a annoncé qu’elle y était opposée.

« Nous sommes ouverts à toute proposition constructive visant à mettre fin aux violences » en Syrie, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, ajoutant que toute nouvelle initiative de l’ONU ne pourrait justifier l’usage de la force ou « des sanctions prises sans aucune consultation » avec Moscou et Pékin, membres permanents du Conseil de sécurité.

Pour la deuxième journée consécutive, « l’armée syrienne pilonne Hama à l’arme lourde utilisant des lance-roquettes. Les chabbiha (milices loyales au régime) et les agents de sécurité appuyés par des chars pilonnent de toutes parts le quartier Bab Qobli », ont affirmé mercredi les Comités locaux locaux de coordination (LCC) qui organisent la mobilisation des militants sur le terrain.

« Il y aurait des morts et des blessés. Des maisons se sont effondrées », indiquent les LCC faisant état d' »un déploiement de près de 4.000 soldats et de blindés » dans cette ville située à 210 km au nord de Damas.

Le régime a affiché sa détermination, par la voix de son ministre des Affaires étrangères Walid Mouallem, à en finir avec la révolte populaire réprimée dans le sang depuis mars.

Le quotidien Al-Watan, proche du pouvoir, a parlé d’une offensive pour reprendre plusieurs quartiers aux mains des insurgés, après « l’échec des efforts déployés » pour une solution pacifique.

Les autorités « ont décidé de régler la situation de manière définitive (…) afin de débarrasser la ville des (milices) armées », écrit le journal.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), qui avait annoncé mardi l’offensive, a fait état [… lire la suite sur tempsreel.nouleobs.com]

Le projet de texte auquel travaillent des pays européens et arabes, appelle à suivre l’exemple de la Ligue arabe en imposant des sanctions au régime syrien. Mais cette clause à elle seule pourrait entraîner un blocage de la part de la Russie.

Le président américain Barack Obama a salué mardi devant le Congrès « l’incroyable transformation » provoquée par le « printemps arabe », avertissant que les jours du régime syrien étaient comptés. « Le régime d’Assad découvrira bientôt que la force du changement est irrésistible et qu’on ne peut écraser la dignité des gens », a-t-il affirmé.

Damas a rejeté en bloc le plan de règlement proposé dimanche par la Ligue arabe prévoyant à terme le départ du président Bachar al-Assad, mais a accepté en revanche de prolonger d’un mois la mission des observateurs de la Ligue.

.

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :