Skip to content

Deux poids deux mesures: Dieudo, l’Antisémite et la dictacture contre la liberté d’expression.

2012/01/14

Dimanche 15 janvier aura lieu la projection en avant première du « film » de Dieudonné: L’Antisémite, dans son théatre de la Main d’or. L’annonce de l’évènement a été publié par Noémie Montagne, l’épouse du propagandiste sur le mur Facebook d’Alain Soral [1], un autre propagandiste influent des dictatures (Syrie-Iran-Hezbollah-Hamas-Kremlin-Chavez-Kadhafi-Gbagbo…).

[…] AVANT PREMIERE PRIVEE du film L’ANTISEMITE de DIEUDONNE (le 15 janvier 2012 à 14 h) pour professionnels et journalistes (carte journaliste obligatoire :résa sur avant1antisemite@yahoo.fr) en présence de toute l’équipe du film ! mais aussi quelques projections du 16 au 22 janvier 2012: merci de réserver votre séance sur dieudo007@yahoo.fr) séance ouverte le mercredi 18 janvier à 14h.16h et 18h/le jeudi 19 janvier à 22 h/ le samedi 20 janvier à 16 h/le dimanche à 14 h et 20h MAIS aussi UNE SEANCE GRATUITE POUR LES ABONNES LE DIMANCHE 22 JANVIER à 22h (merci de réserver votre séance sur dieudo007@yahoo.fr). SORTIE OFFICIELLE DU FILM SUR LE NET POUR LES ABONNES LE 23 MARS! vous avez suivi ???

Au sujet de ces « films » de Dieudonné ( ou de propagande iranienne) et de « l’équipe du film » L’Antisémite, premiere.fr note ce qui suit: « Mohsen Ali-Akbari, le patron de la société de production Haft Aseman déclare dans le quotidien : « C’est en raison de mes croyances antisionistes que j’ai accepté de produire ce film. Je ferai face à tous les dangers que peuvent entraîner mes croyances et ma dévotion nationale » « . Dévotion à la République Islamique d’Iran.…  » avant d’ajouter un détail important «  Il n’aura pas le potentiel pour être diffusé en salles ». L’antisémite sera donc diffusé directement en DVD (ce qui lui garantit une diffusion sous le manteau). Haft Aseman doit par ailleurs produire Le code noir, un autre projet développpé par Dieudonné, mais dirigé par un réalisateur iranien non encore identifié. Pas moins délicat, il affirmera le rôle des sionistes dans la pratique de l’esclavage en Europe au 18e siècle. » Dieudonné est en contact avec le ministère de la culture de la République islamique d’Iran et Mohsen Ali-Akbari a acheté les droits de l’autre « film » de Dieudonné: Le code noir, et veut le faire tourner par un cinéaste iranien dont le nom n’est pas encore dévoilé, sans aucun doute avec l’assentiment du régime d’Ahmadinejad…

Alors qu’à Téhéran pendant ce temps, Clarisse Fabre sur blog lemonde.fr rapporte que:  » Mardi 3 janvier 2012, la Maison du cinéma a été dissoute sur ordre du ministre de la culture et de l’orientation islamique, Mohammad Hosseini. Trop indépendante, trop critique à l’égard du pouvoir, aux yeux du ministre de la culture, proche de Mahmoud Ahmadinejad […] Sa dissolution est une mise au ban de toute la profession. Elle a été créée il y a dix-huit ans pour donner de l’air aux cinéastes. Tous en faisaient partie. Ils pouvaient exercer un recours lorque leur scénario était refusé. Ou se défendre contre un producteur… C’était un peu comme les prud’hommes en France », explique le cinéaste iranien Nader T. Homayoun, qui vit à Paris.

C’était aussi un lieu de résistance. Forte de ses 5 500 membres, la Maison du cinéma s’était mobilisée lors de l’arrestation, en mars 2010, de Jafar Panahi – Lion d’or à la Mostra de Venise en 2000, avec Le Cercle – et de Mohammad Rasoulof. « C’est encore la Maison du cinéma qui avait plaidé la cause de Rasoulof auprès du ministère lorsque celui-ci, sortant de prison, avait voulu tourner son film Au revoir, présenté à Cannes en mai 2011 », ajoute-t-il…« 

Contrairement à ce qu’affirment Dieudonné et ses défenseurs, ces derniers n’agissent pas pour la défense de la liberté d’expression mais bien pour propager au plus grand nombre la désinformation et les idéaux d’extrême droite issus des services de communication de la dictature iranienne et ses alliés: dictature syrienne, Hezbollah…; ou même encourager les partisans de Gbagbo ou Kadhafi à combattre et ainsi participer à entretenir à leur manière les guerres que ces dictateurs ont déclenché.

Au sujet de la dissolution de la Chambre de la Maison du cinéma et des doubles standards fallacieux entretenus par les propagandistes français de cette dictature, le blog d’opposition Soliranparis apporte quelques précisions dans ce billet daté du 6 janvier 2012:  Nouvelle attaque contre les réalisateurs et metteurs en scene du cinéma Iranien Indépendant.

«  L’une des officines de propagande du régime L’ISNA a rapporté que le directeur de la Maison du Cinéma  s’était vu notifier comment le conseil du ministère de la culture d’Ahmadinejad  envisagerait maintenant le développement de celui ci.

Le ministère de la Culture a longtemps eu des différends avec la Maison du Cinéma, qui a été un ardent défenseur de la communauté cinématographique indépendante Iranienne, alors même que dans la dernière année,  beaucoup de ses membres ont été arrêtés et accusés de “menacer la sécurité nationale” à travers leur cinéma.

Mohammad Hosseini ministre de « la culture » Iranien

Le ministère aura finalement réussi à faire fermer la Maison du cinéma sur un détail technique, affirmant que le groupe  existait  sans l’autorisation légale d’exploitation nécessaire.

La Chambre des organisateurs de la maison du Cinéma Iranien indépendant a déclaré : “Il est surprenant qu’après presque 20 années de fonctionnement sous ce nom, alors que ce  nom avait été utilisé dans toutes les directives du ministère,  que  soudain la Maison du Cinéma  se soit vu dire qu’elle serait fermée suite à l’absence de  son autorisation légale d’exister”.

La Maison du Cinéma Iranien indépendant, a été  souvent fortement critiquée par  un autre agence et officine de propagande médiatique du régime, l’agence semi-officielle Fars News, qui se réfère à elle en la décrivant continuellement  comme étant  la “Maison de la BBC”. Quand au Ministère des renseignements iraniens qui est lié a la police politique de la Vevak,  celui ci en réponse au ministre de la culture a récemment décrit la BBC comme une couverture pour des activités d’espionnage britanniques, et que tout lien entre les cinéastes iraniens et des journalistes  la BBC seraient utilisés comme des motifs valables pour leurs persécutions.

Mohammad Hosseini  le ministère  de la culture  a continué ensuite d’ affirmer mercredi dernier sur l’agence IRNA ( la principale officine de propagande avec Presstv.ir) , que le gouvernement avait ordonné la fermeture de la Maison indépendante iranienne du cinéma pour des raisons de ” litiges sur des motifs de légalités professionnelles et administratives’. En réponse les  Artistes  comédiens, réalisateurs , metteurs en scène , qui  on la chance d’êtres encore libres (pour combien de temps ) et qui travaillent pour la maison du Cinéma Iranien indépendant  ont déclarés que c’était des raisons purement  politiques, qui étaient derrière cette décision de fermeture de leur locaux et de leur association.

La Maison du Cinéma iranien est un organisme indépendant qui a fonctionné pendant 20 ans. Récemment, il avait menacé de boycotter  la réunion annuelle du Fajr  Festival qui est  un festival international  du film organisé par l’état et le ministère de  la culture,  qui est l’un des événements le plus important du cinéma.

Des membres et députés ultras conservateurs  de la ligne dure du Majles   (le parlement Iranien Ndr) qui sont sous la coupe du clan des trois fréres  Larijani, ont également critiqués et violement attaqués à plusieurs reprises dans des  déclarations récentes, la Chambre de la maison du Cinéma Iranien indépendant  pour  son “adoption de position libérales  contraire à la morale de la république Islamique et  aux politiques culturelles gouvernementales”.

[…]

Un  FJAR  festival qui est décidemment peu regardant sur ses fréquentations pour le moins troublantes puisque il reçoit  régulièrement chaque année de très douteux invités officiels.

Y sont entre autres  accueillis chaque année et en grand pompe par  Mohammad Hosseini  et Ahmadinejad en personne, des activistes  et “réalisateurs” ou “comédiens”  appartenant a des mouvances issues et situées ouvertement à l’extrême droite négationniste Française  et occidentale tels que l’inévitable Thierry MeyssanOlivier Mukuna  réalisateur de plusieurs films hagiographique a la gloire du comédien antisémite  Dieudonné  qui est également un proche des  prétendus “intellectuels de gauche” controversés  Jean Bricmont et Michel Collon, Yahia Gouasmi, et Maria Poumier  membres et principaux fondateurs du  groupuscule d’extrême droite ” le Parti Anti Sioniste” ou encore l’écrivain antisémite d’extrême droite Paul Eric Blanrue.

L’universitaire négationniste Italien Claudio Moffa et ami de “l’intellectuel de gauche” Belge Jean Bricmont, Thierry Meyssan et Olivier Mukuna l’ami de Dieudonné et de “l’intellectuel de gauche” et prétendu “journaliste d’investigation” Belge  Michel Collon  a Téhéran lors de leur visite au Fjar Festival

A lire aussi sur le site de nos amis  Contresubversion Les propagandistes français de l’extréme droite  au 29ème Fajr Film Festival de Téheran […] . »

Sur ce dernier lien, on verra qu’à cette occasion en février 2011 au festival Fajr, Thierry Meyssan s’est vu remettre un « prix des droits de l’homme » (la supercherie est totale!) et que Dieudonné, dans diverses interviews à la radio gbagbiste et kadhafiste S-AF et sur la chaine de propagande iranienne en français SaharTV, répète la propagande et la désinformation attendue par la dictature. A savoir ce qui suit:

[…] le malin évidement le sionisme tente de récupérer… en France, en occident c’est très compliqué de se repérer c’est pour ça que je vous parlais du Christ également prophète de l’islam

[…]C’est très important de, tout comme ce qui se passe aujourd’hui au Liban, que les chrétiens arrivent naturellement dans l’Islam

[…]il a fallu énormément de patience de détermination, de courage et de foi pour que cette révolution iranienne perdure dans le monde, aujourd’hui elle devenue un exemple pour le monde. Ce sont ces valeurs islamiques qui ont permis aux hommes ici [Iran] de se structurer, de résister, là où dans nos pays occidentaux nous nous sommes fait piller et où la religion a été remplacée par le sionisme.

[…] la liberté de pensée et de conscience n’existe pas là bas… [en « Occident »]

[…] c’est le Malin, le vice et le mensonge. L’islam c’est la recherche de la vérité, le sionisme c’est la recherche de la manipulation et du mensonge. Et la religion, enfin, c’est une philosophie on ne sait exactement ce que c’est en réalité, si ce n’est le vice, la perversion et le racisme. Le sionisme est l’opposé même des valeurs et chrétiennes et de l’Islam. [à propos d’Israël]

[…]le sionisme en France ça commence dans les manuels scolaires, Fernand Nathan il s’appelle, celui qui écrivait l’histoire pour tous les petits français euh… cet homme est un sioniste... donc il a fallu sortir de cette aliénation, moi j’ai choisis l’humour pourquoi? parceque la matière première d’un humoriste c’est la bêtise humaine c’est le mensonge, et au final c’est le sionisme. Parceque il n’y a pas plus bête, il n’y a pas plus menteur que le sionisme, c’est ce qu’il y a de plus mauvais qu’on a en nous c’est à dire c’est les instincts les plus bas, le sionisme vous tire systématiquement vers la facilité, il ne vous élève jamais il vous écrase il vous domine et fait de vous un esclave. Et c’est pour ça que par le rire j’ai ridiculisé le sionisme

[…] un sioniste c’est un tricheur par excellence… en France tous les partis de l’extrême gauche à l’extrême droite condamnent l’anti-sionisme… il n’y a qu’en Iran, au Vénézuela, et maintenant en Algérie, et en Tunisie et… ce vent qui est en train de souffler, c’est pour ça que là je m’adresse au peuple iranien, vous avez été un exemple

[…] il y a quand même des garde-fous [au sionisme] les frères musulmans, les islamistes, ce ne sont pas des mouvements qui m’inquiètent bien au contraireJ’ai la plus grande sympathie pour le Hezbollah, pour le Hamas pour l’Iran pour la Syrie,… [Ahmadinejad] est le chef de file de ce grand changement et incarne la résistance mondiale

[…] Nous c’est à dire nous je le pense réellement l’intérêt des africains est du côté du Hamas, du côté du Hezbollah, du côté de l’Iran.

[…] nous devons ensemble chrétiens et musulmans nous battre contre le malin

[…] Ce n’est pas en pleurnichant qu’on obtiendra notre libération, il faut donc s’engager comme le font les gens du Hamas, du Hezbollah, je les cite car ils sont des exemples pour moi.

[…] Ouattara est le candidat des occidentaux […], Ahmadinejad n’est pas le candidat des occidentaux

Contrairement à ce qu’affirme Dieudonné en encourageant les africains à défendre Gbagbo par les armes, il ne défend pas l’Afrique et encourage même à accepter l’impérialisme de l’axe iranien sur ce continent. A l’époque de la guerre civile en Côte d’Ivoire: entre février et avril 2011, les réseaux sociaux étaient envahis de propagande gbagbiste diffusée, mise en ligne par les trolls habituels des dictatures. On pouvait reconnaître sur les pages Facebook ivoiriennes les trolls français anti-sionistes et ceux du MDI de kemi Seba désinformer, semer le trouble et la haine. Ils entretiennent les plateformes de diffusion de vidéos et articles de désinformation. Ce sont ces mêmes véhicules du mensonge qui ont assuré la désinformation au profit de Kadhafi puis en ce moment de Bachar el-Assad. Toute cette galaxie portée par la popularité que leur accorde le public francophone de tous les continents, préférant croire que les médias professionnels et indépendants seraient plus aux ordres que les faux journalistes employés par les dictateurs (ceux cités par l’article de Soliranparis), ils savent raconter des histoire alléchantes et prétendent incarner la « résistance ». Nos compatriotes diffusent parfois avec zèle et conviction ces manipulations qui mettent en difficulté les révolutions des autres.

Soliran ajoute deux captures d’écran issues des sites relais de la dictature: medialibre.eu et mecanopolis.org.

L’extrême droite française en plein show a Téhéran.

Le site de propagande mecanopolis.org présentait ces désinformateurs français au festival Fajr de 2011 , dans cette publication datée du 22 février il mentionne que:

Thierry Meyssan et Paul-Eric Blanrue répondaient au réalisateur iranien Essy Niknejad, exilé à Los Angeles et ardent partisan de l’enternainment US. Ce document démontre que le festival Fajr n’était pas réservé qu’aux seuls pourfendeurs de la propagande américano-sioniste, comme nous pouvons le lire ici et là… de sorte à assurer une diversité des débats, toutes les tendances ont pu s’exprimer…

En vérité, Essy Niknejad était en Iran pour d’autres raisons: il rend public deux posts de son mur Facebook qui concernent l’annonce de son départ pour Téhéran afin de rendre visite à son père mourant (publié le 31 janvier 2011). Dans un commentaire de cette publication, un contact d’Essy Niknejad annonce le décès du père le 21 février 2011. C’est à dire la veille de la publication de mecanopolis.org.

Les invités d’extrême droite de messieurs  Mohammad Hosseini  et Ahmadinejad

Le 12 février 2011, le site de désinformation et d’extreme droite, medialibre.eu commentait l’intervention des propagandistes français au festival Fajr qui aurait eu pour  » thème phare »:

L’hollywoodisme, le terrorisme, le Pentagone et la CIA… « l’Hollywoodisme, l’iranophobie et l’islamophobie », « Hollywood et le mode de vie américain », et « Hollywood et le sionisme » constituent d’autres sujets auxquels se sont intéressés les intervenant à la conférence.

Il s’agit du mythe du complot « Al-CIA » créé suite aux attentats du 11 septembre 2001 et entretenu par la complosphère révisionniste et les propagandistes d’extrême droite travaillant pour les dictatures, puis diffusé massivement par leurs relais imbéciles. Medialibre.eu est d’ailleurs un site administré par Marc George (ex Front National) qui a été invité en Syrie par la dictature au mois de novembre, et a eu l’occasion de prendre le micro lors d’une manifestation pro-Bachar al-Assad pour dire à la foule présente et aux partisans du Hezbollah: « Longue vie à Bachar el-Assad« . Paul-Eric Blanrue, dans une émission regardée par « 10 milllions de personnes » aurait fait la promotion du négationniste Vincent Reynouard, aussi connu pour réviser l’histoire du massacre d’Oradour sur Glane par l’armée hitlérienne. L’occasion pour attaquer la loi Gayssot, un thème récurent utilisé par les partisans des dictatures, la complosphère et l’extrême droite sous prétexte de défense de la liberté d’expression. Mais comme toujours il s’agit uniquement de défendre les révionnistes, négationnistes, désinformateurs et provocateurs. Pas les victimes de la censure des dictatures. La radicalisation ainsi entretenue se manifeste par des prises de position troubles contre les dictatures, une démoralisation des valeurs démocratiques, et nourri les groupes et idéaux d’extrême droite ( de l’islamisme en Tunisie aux groupes européens islamophobes, fascistes, identaires…). D’après les antisionistes de QuebecOgres.info dans un billet [2] daté du 14 février 2011, Noémie Montagne aurait annoncé son divorce avec le propagandiste, l’article annonce aussi un:

SCOOP ENORME : Conversion à l’Islam groupée de célébrités : Dieudonné, Soral, Nabe, Poumier, Blanrue, Meyssan, Covassi, Bastardi !

Ce dernier, John Bastardi-Daumont est l’avocat du négationniste Robert Faurisson. Robert Faurisson a été érigé en « défenseur de la liberté d’expression » par la propagande iranienne, il aurait un rôle de figuration dans le dernier film de Dieudonné L’Antisémite.

Manifestations du 14 février 2011/ 25 Bahman:

Le 14 février 2011 était la date prévue des manifestations de l’opposition en Iran. Lors du voyage des propagandistes cités plus haut, l’opposition recevait de nouvelles menace du régime a l’approche du 14 fevrier 25 Bahman (texte de Soliranparis publié le 12 février 2011):  » Alors que cyniquement le dictateur Khamenei et son homme de main Ahmadinejad “applaudissent ” la révolution Egyptienne , depuis mercredi dernier 9 fevrier 2011 les émissions par satellites d’Al Jazzera , d’Al Arabiya,  celle de la BBC Persian sont brouillées, les sites de la plateforme WordPress sont filtrés , et le net iranien connait de nouveau blocages et ralentissements de débits.

La dictature fidèle a elle même vient d’interdire une demande pourtant très légaliste de manifester en soutien aux Tunisien, Algériens et Egyptiens faite par l’opposition en Iran

Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi les deux candidats de l’opposition des dernières élections du 12 juin 2009, dans une lettre  officielle, transmise au ministère de l’Intérieur – dont la tête est  contrôlée par l’administration du gouvernement Ahmadinejad ont  demandés l’autorisation d’organiser une manifestation publique le lundi 14 février 2011 à 15 heures 00 heure locale en solidarité avec les mouvements en quête de liberté des  peuples de la  région, mais aussi  en particulier en solidarité , avec les mouvements courageux des luttes des   peuples  de  Tunisie et d’Egypte dans la lutte contre la  dictature qu’ils subissent.

leur lettres adressée au Ministère de l’intérieur   par Moussavi et Karroubi quelques extraits:

M. Najar,

Ministre de l’Intérieur,

Salutations,

Par la présente, nous effectuons une  demande de permis pour appeler à un rassemblement – que l’article 27 de la Constitution Iranienne  autorise * – pour  le lundi 14 février 2011, à 15 heures 00 (heure locale) cette manifestation a Téhéran irait du square de  l’Imam Hossein à la place Azadi pour exprimer sa solidarité avec les mouvements populaires dans la région et en particulier la quête de liberté des mouvements de la population tunisienne et égyptienne contre leurs régimes autocratiques.

Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi

* L’article 27  de la constitution Iranienne prévoit en principe le “droit a  la liberté de réunion” si toutefois il n’y à pas “atteinte aux principes fondamentaux de l’Islam”.

Il n’est pas sur bien sur que la dictature autorise d’une manière ou d’une autre ce rassemblement, même si les deux ex candidats dits réformateurs de l’élection controversée du 12 juin 2009 ont mis les formes et ont essayé, par  les voies légales de faire une demande,  du “droit de manifester” en Iran

Note: Pour les nouvelles les plus actuelles concernant la manifestation proposée le 25 Bahman, s’il vous plaît visitez la page Facebook

http://www.facebook.com/25bahman

Notons que suite a cet appel les gardiens de la révolutions du corps d’armées des pasdarans ont réitérés leurs menaces contres d’éventuelles menaces de manifestations a l’approche du 11 fevrier

Iran Guards warn opposition against rally

http://www.freedomessenger.com/?p=22332

Opposition rally aims to divide Iran: prosecutor

http://www.freedomessenger.com/?p=2232

Les Gardiens de la Révolution ont  prévenus ce mercredi , les dirigeants de l’opposition de ne pas organiser de manifestation  pour  le 11 février  2011 (22 Bahman dans le calendrier Persan) qui est  l’anniversaire de la révolution islamique en Iran, l’un de leurs chefs Hamedani à déclaré la manifestation prévue n’avait pour but  que de semer la division.

Hamedani a aussi déclaré qu’il ne ferait  pas de  Moussavi et Karroubi des “saints et des martyrs” en les emprisonnant

“Ces séditieux (leaders de l’opposition)ne  sont rien d’autre qu’un corps mort et sauront faire forte face contre leurs mouvements” a t’il  déclaré l’agence de presse de la propagande détat l’IRNA.

Même son de cloche et même menace de Gholam Hossein Mohseni Ejeie l’un des procureurs du pays qui a lui aussi proférés des menaces contre les éventuels manifestants qui seraient tentés de redescendre dans la rue, pour transformer les manifs officielles, en protestations contre la Dictature

Malgré cela les étudiants compte organiser quand même courageusement des actions

http://www.facebook.com/notes/iran-students-committee/anti-regime-activities-in-month-of-bahman/10150141052939880

Mise en garde contre toutes manifestation le 11 février

http://iranenlutte.wordpress.com/2011/02/09/mise-en-garde-contre-toute-manifestation-le-11-fevrier/

Leur “presse” Extraits de dépêche AFP, 9 février 2011 :

Les Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime en Iran, a lancé mercredi un avertissement sévère à l’opposition contre toute tentative de manifestation le 11 février.

De son côté, le chef du pouvoir judiciaire, Sadegh Larijani, a affirmé que les principaux chefs de l’opposition réformatrice après la présidentielle controversée de 2009 n’avaient pas été arrêtées pour ne pas « en faire des saints ». Il s’agit un choix politique du guide Ali Khamenei, selon lui. (…)

« Les séditieux doivent savoir que nous les considérons comme des anti-révolutionnaires et des espions et que nous nous opposerons avec force à leurs menées », a déclaré à l’agence officielle Irna le commandant des Gardiens de la révolution (Pasdaran) pour Téhéran, le général Hossein Hamedani.« 

“Sédititieux” est le nom donné à l’opposition par le pouvoir aux candidats de l’opposition de juin 2009. Le 28 février 2011, le journaliste Armin Arefi publie: « Les opposants iraniens MirHossein Moussavi et Mehdi Karoubi, ainsi que leurs femmes Zahra Rahnavard et Fatemeh Karoubi, ont été arrêtés« .

.

[1] https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2952341133986&set=p.2952341133986&type=1&theater

[2] http://quebecogres.info/article.php3?id_article=2126

From → "@>Réseaux sociaux, "@Facebook, "@[Blogs, "[{Wordpress, "{, "{_Al-Arabiya, "{_Al-Jazeera, "{_BBC, "{_indignation, "{_[BBC en persan, ##, #/}Abrogation de la loi Gayssot (antiraciste), #Egypte, #France, #Fr[Paris, #Iran, #Tunisie, #[_Théâtre de la Main d’Or, #]Teheran, #]_Fajr Film Festival, #]_place Azadi, #]_square de l’Imam, #|Syrie, @-Soliranparis, @Iran, Alassane Ouattara, Algérie, Côte d'ivoire, Chambre de la Maison du cinéma iranien, Mehdi Karroubi, Mir Hossein Moussavi, Nader T. Homayoun, \>\[VEVAK, \<Dictatorship, \<]Régime iranien/ RII, \<][Pasdaran: (IRGC/GRI) corps d'armée des gardiens de la révolution/, \\Active Measures, \\[@Couverture médiatique, \\[@_Shabbiha médiatiques (DictatorGoons), \\[@~complosphère., \\[Désinformation et Mythes..., \\[[#Mythe du complot sioniste......, \\[[...du lobby sioniste omnipotent., \\[\Mythe du complot "capitalo-sioniste"......., \\[]#Mythe du "complot étranger"......, \\[]...accusations de sédition., \\[]...contre l'Iran., \\[_#Mythe d'"Al-CIA"......, \\[{#Mythe du "complot mondialiste"......, \\[{...[atlantiste..., \\[{...[~Mythe du complot britannique., \]Subversion, \][Demoralization, \][[Communautarisme, \][[Mythe du complot médiatique, \][[\Islamisme, \][[\[Frères musulmans, \][[}de l'"Hollywoodisme", \][[}de la BBC, \][_Révisionnisme......, \]]Déstabilisation et provocations, \]][anti-Israël, \]][Radicalisation, \]][Rumeurs..., \]][[Antisionisme, \]][\Extrême-droites, \]][\\_Fondamentalisme religieux, \]][]Racisme, \]][][antisémitisme, \]][}… de complot anti-Islam., \]}\d'internet, \_Système Kadhafi, \}Normalisation, \}Regime Gbagbo, \}[Censure, \}]Répression, \}]_Arrestations/ Prisonniers

7 commentaires
  1. Joseph H. permalink

    Excellent film ! Bravo à Dieudonné et ses amis pour nous avoir offert ces moments de rigolades ! Laissons les bien-pensants et les censeurs soumis au pouvoir se débattre tant qu’ils peuvent, Ca ne changera rien à la réalité. La propagande est inutile, les gens sont en train de se réveiller malheureusement pour vous.

  2. Dieudonnè serait un « rebelle anti système » c’est surtout un business man qui se fait un max de pognon avec des gogos comme vous mon pauvre Joseph H.

    Quand au régime Iranien on voit ou il en est arrivé après 30 années de dictature, être obligé d’aller chercher comme soutiens, des loosers pathétiques comme le « Parti Anti Sioniste » , la clique du Théâtre de la main d’or des Soral – Dieudo ou encore le groupuscule néo nazi de Thomas Werlet – a peine 30 gugusses pour toute la France (et encore concentrés en région parisienne) , ça en deviendrait presque « risible ».

Trackbacks & Pingbacks

  1. Photos de Robert Faurisson, négationnisme et Dieudonné reçus par Ahmadinejad au 30ème festival Fajr de Téhéran « contresubversion
  2. Marine Le Pen et le « Léviathan mondialiste » « contresubversion
  3. Dieudonné le cynique « contresubversion
  4. Deux poids deux mesures: Dieudo, l'Antisémite et la dictacture ... | Dieudonne, au-dessus c'est le soleil | Scoop.it
  5. Le Cameroun, le FN et Dieudonné | Acteur et instrument

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :