Skip to content

Voyage en Syrie: Rapport de désinformation de Marie-Ange Patrizio à mondialisation.ca

2011/12/08

Dans la série,  Voyages organisés en dictatures, pour les propagandistes étrangers

illustration d’Ali Farzat, ali-ferzat.com.

Voyage en Syrie: Rapport de désinformation de Marie-Ange Patrizio à mondialisation.ca

Un texte de marie-Ange Patrizio raconte son voyage en Syrie, à l’invitation de Thierry Meyssan. Le texte est publié sur la plate forme mondialisation.ca, ce site de Michel Chossudovsky est un pivot de diffusion pour la désinformation « conspirationniste » et de la propagande de l’axe dit « chiite », plus largement de dictatures. Le texte circule sur les forums comme Agoravox, en passant par les plate-formes de partage comme Facebook, on peut s’attendre à ce qu’il soit utilisé comme caution par les supporters des dictateurs et diffuseurs de théories du complot.

Le texte est titré:

Chemins de Damas : La Syrie derrière les mensonges médiatiques, Témoignage par Marie-Ange Patrizio.*

« L’expression chemin de Damas évoque un parcours provoquant un changement radical d’attitude chez celui qui le vit (cf. Retournement). » (cf Wikipedia.). Le titre du texte semble sans rapport avec la signification de l’expression. On serait tenté de suspecter un subterfuge afin de désorienter les moteurs recherche de l’article Le chemin de Damas de Monsieur C. (par REFLEXes). Ce dernier texte a été repris par plusieurs blogs dès sa parution le 24 août 2011, et partagé sur les réseaux. « Monsieur C. » fait référence à Frédéric Chatillon. Le blog Droite(s)Extreme(s) décrit l’ancienneté des contacts de Frédéric C. avec le général syrien Tlass: depuis 1994. Abel Mestre et Caroline Monnot (auteurs de ce blog) précisent aussi  l’ ancienneté des liens de Frédéric Chatillon avec Marine Le Pen, dont il est aussi le conseiller. Il a rencontré à Damas en 2006 la délégation d’idiots utiles invités par le système de désinformation de la dictature: Dieudonné, Thierry Meyssan (Réseau Voltaire), Alain Soral (Egalité & Réconciliation), Ahmed Moualek (La banlieue s’exprime), et Marc George (ex Marc Robert) de medialibre.eu. Le nationaliste « révolutionnaire » Christian Bouchet, ainsi qu’ Alain Soral ont été invités par la dictature en aout 2011, ce dernier était accompagné par Guy Delorme du site de désinformation infosyrie.fr. Frédéric Chatillon est à l’origine de ce site de propagande crée en juin 2011, en pleine période répressive en Syrie.

Marc George a aussi été invité en Syrie en novembre 2011, il est aussi l’auteur d’un autre « rapport » de désinformation qui circule dans la complosphère parallèlement à celui de Marie-Ange Patrizio: l’interview de Marc George à AlgérieNetwork (Webster G. Tarpley était aussi présent). L’interview est réalisée par Salim Bouterfas. Ils étaient nombreux en Syrie à la même date. Marie-Ange Patrizio et Marc George ont probablement participé au même voyage, et à la même manifestation de soutien à Bachar el-Assad, où Marc George et Alexandre Ivachev ont pris le micro sur la tribune, à cette occasion le premier affirme qu’on lui avait tendu spontanément le micro pour « parler à 100000 personnes » et le second publie sur son profil VKontakte (Facebook russe) une photo de sa rencontre avec Bachar el-Assad.

Extraits du texte de Marie-Ange Patrizio, sur mondialisation.ca:

Chers amis

Je reviens (samedi 19 novembre 2011) d’un voyage de 6 jours en Syrie, à l’invitation des Eglises d’Orient, autorisé par le gouvernement syrien, et, pour ma part, à la demande de Mère Agnes-Mariam de la Croix, dont j’ai fait la connaissance à la fin du mois d’avril 2011 après qu’elle a lu, sur le site du Réseau Voltaire, ma traduction du texte de D. Losurdo ‘Que se passe-t-il en Syrie ?’.

Mère Agnès Mariam de la Croix est aussi la facilitatrice qui a organisé le voyage du groupe de journaliste dont Gilles Jacquier faisait partie lorsqu’il a été tué en janvier 2012. Mère Agnès est considérée par les syriens comme « vendue au régime », elle est une proche du désinformateur Thierry Meyssan et du système de désinformation de la dictature.

Des textes de Domenico Losurdo, comme ceux de Marie-Ange Patrizio et Thierry Meyssan sont aussi publiés sur mondialisation.ca.

La logistique a été assurée en coordination avec Thierry Meyssan et le Réseau Voltaire […]

Prévu pour une cinquantaine de personnes au départ, et destiné prioritairement à des journalistes de la presse catholique, ce voyage n’a en définitive regroupé que 15 personnes arrivant de l’étranger : aucun français […] 5 belges, une journaliste venant de Madrid et un journaliste étasunien […]

ce qui m’a frappée dès les premières heures passées dans ce très beau pays : l’ampleur incroyable, révoltante du mensonge que les media nous assènent ici sur la situation en Syrie […] intoxication époustouflante en cours depuis 8 mois sur les événements qui tentent de déstabiliser ce pays […]

Je n’ai constaté aucune entrave […] ni aucune surveillance : je dirai même qu’à certains moments, je l’aurais presque appréciée, cette surveillance tant décrite et décriée ici.  […]

une population qui supporte un embargo et des sanctions : rien moins quand même qu’un « génocide lent » pour reprendre l’expression de Webster Tarpley. Sanctions qui, par des mécanismes bancaires dont je n’expliquerai pas ici la complexité des rouages, entraînent, entre autres choses, l’augmentation des prix des carburants nécessaires au confort domestique : pour se chauffer, notamment, et il fait très déjà froid, et humide, en Syrie ces jours-ci. […]

un déplacement dans Damas, en cortège de 5 limousines noires qui se voulait sans doute une courtoisie de la part du gouvernement […]

Cette année, certaines idées fausses répandues au delà de la gauche radicale, attribuaient les révoltes arabes à une réaction populaire en partie due à la crise financière internationale. Alors que les révoltes en Libye et Syrie ont succédé à des manifestations pour demander des réformes démocratiques. La répression militaire fut immédiate, et sa brutalité a exclu toute possibilité de dialogue. Cette désir répandu, d’associer la déstabilisation des dictatures à la crise financière internationale, permet d’une part de déresponsabiliser les dictatures concernées en accusant une supposée finance internationale « aux mains de Wall Street« , et d’autre part, pour les endoctrinés plus radicaux, de donner du crédit à la thèse du régime qui accuse « ceux qui tirent les ficelles de la finance » (dite capitalo-sioniste) et les supposées « ficelles du pétrole« , de « tirer aussi les ficelles » des révoltes libyenne et syrienne. La monarchie Saoudienne est accusé par la propagande partagée par la mollarchie iranienne et ses alliés (dont la dictature syrienne) d’être l’ennemi influent dans les pays arabes, et d’être une tête de pont d’un mythique « capitalo-sionisme« . L’axe Israël-USA est fréquemment surnommé « Usrael » par les partisans des dictatures. Le pétrole est l’éternel prétexte et argument, même là où il n’y a pas de pétrole (Afghanistan).

En bref, cette dérive d’interprétation des évènement par le public trahit un désir populaire largement partagé de chercher la faute autour de l’Atlantique Nord et d’Israël. Ce désir est bien plus largement répandu qu’on le croit. Il est instrumentalisé et radicalisé à la source, par les organes de subversion des alliés de la mollarchie iranienne. Ce mythe collectif se construit sous l’impulsion de millions de petits relais sur internet et dépasse largement les milieux radicaux.

Marie-Ange Patrizio continue:

la guerre civile n’oppose pas des groupes armés venus de l’extérieur à des soldats de l’intérieur. Dans ce cas cela s’appelle une agression militaire […]

la réalité, terrorisante, atroce dans ses méthodes, de ces incursions depuis l’étranger de bandes de tueurs. Et c’est après chaque témoignage sur cette terreur que j’aurais, pour ma part, bien aimée être parfois plus escortée et surveillée. Et protégée.

Marie-Ange Patrizio aurait souhaité une escorte militaire.

Une rapide recherche des méthodes des « forces de sécurité » à la date du voyage de Marie-Ange Patrizio: les syriens (non combattants et non étrangers) sont humiliés de la pire des manières pendant leur arrestation (voir la première vidéo dans cette liste de vidéos mises en ligne le 14 novembre). La deuxième vidéo est un classique: ce sont des corps de prisonniers abandonnés dans la rue en guise d’avertissement. Cette pratique dure depuis le printemps dernier et était aussi en usage à Tripoli sous contrôle kadhafiste. Les vidéos de ce types sont nombreuses. Nos propagandistes font croire qu’il s’agit de victimes d' »agents étrangers« , des provocateurs étrangers. Le scénario qu’ils partagent pour désinformer prétend que les « forces de sécurité » défendraient le pays en protégeant la nation des infiltrations d' »Al-Qaeda« ,  d' »agents sionistes« , turcs, saoudiens, occidentaux.

Ces propagandistes ne peuvent plus se réfugier derrière l’erreur d’interprétation, ils sont bien les véhicules francophones des manipulations du régime syrien et kadhafiste en 2011 ainsi que de la mollarchie iranienne depuis plusieurs années. Ils travaillent à diffuser au plus grand nombre les fables irrationnelles de la propagande: une mythologie d’extrême droite ancienne qui s’est très enrichie depuis le 11 septembre 2001 sous l’impulsion des dictatures sus-nommées. Cette croyance mystique et la mécanique conspirationniste systématiquement appliquée devient un réflexe pour une certaine mouvance de pensée collective; cette désorientation s’accompagne de la radicalisation de certains faux anti-impérialistes et de leur public. Ils devient de plus en plus difficile pour les provocateurs et les convertis de faire machine arrière:

Le fait que j’écrive aujourd’hui alors que notre voyage était évidemment connu et surveillé par les donneurs d’ordre, étrangers, des escadrons de la mort, est la preuve que, justement, pour le moment au moins, nous pouvions encore circuler en sécurité et sans escorte […]

Depuis qu’a commencé la tentative de déstabilisation du pays, il me semble évident que le « régime » a intérêt à contrôler ceux qui entrent : il y a assez de bandes de tueurs qui s’infiltrent sans, en plus, avoir la stupidité de laisser venir n’importe qui, sous prétexte de prouver à des gens qui ne veulent de toutes façons rien en savoir- qu’on ne serait pas un régime dictatorial […]

ils ne regardent pas que les chaînes de nos média dominant la désinformation. Ils regardent et savent ce que nous on entend mais ils regardent aussi d’autres chaînes […]

dans les rues de Homs, où nous avons débarqué après avoir été reçus par le gouverneur avec des représentants des hiérarchies chrétiennes et deux membres de l’opposition présente dans le pays. Tous donnant leurs noms […] le président Bachar Al Assad est à l’écart, personnellement, de la masse des critiques […]

Mais Marie-Ange Patrizio ne nous donne pas leurs noms! Ce sont des « opposants » assez inhabituels qu’a rencontré Marie-Ange Patrizio en compagnie du gouverneur de Homs.

… (13 novembre 2011) nous avons assisté à la fin d’une manifestation gigantesque […]

Peut être fait-elle allusion à la manifestation à laquelle ont participé Marc George, Webster G. Tarpley et Alexandre Ivachev? (supra).

Ce dimanche-là, à Damas, alors que la Syrie venait d’être mise au ban de la Ligue Arabe, j’ai reçu une leçon sur les termes : patrie, patriotes. Qu’ils revendiquent (très majoritairement apparemment) ou pas leur admiration pour Bachar Al Assad […]

Le ministre français des Affaires étrangères qui veut « sauver par des couloirs humanitaires des populations civiles », ingérences qui le conduiront peut-être un jour devant la CPI, avec ses chefs de bande de l’Elysée et Matignon, pour complicité de crime de guerre (assassinat de prisonniers de guerre : Kadhafi, entre autres) et crime contre l’humanité (embargo génocidaire) ? Bernard-Henri Lévy ? Je me limite dans cette lettre à la dénonciation du mensonge, pas à celle de l’obscénité […]

Le stimulus BHL est censé déclencher une aversion chez l’amateur de propagande fasciste, il est abusivement utilisé depuis au moins 2008 afin de couper toute compassion pour ceux qui s’opposent aux projets impérialistes de cette alliance des dictatures: contre l’intégrité territoriale de la Géorgie, contre l’opposition démocratique iranienne, syrienne, libyenne. Et dans bien d’autres cas qui peuvent paraître surprenants lorsqu’on ne connaît pas les mécanismes de réflexion qu’adoptent ces nouveaux collaborationnistes. Le code BHL est fréquemment associé à une autre insulte conceptualisée et popularisée par la dictature fasciste iranienne: »sioniste ». Là aussi, la névrose a largement dépassé les milieux radicaux puisque la simple évocation du stimulus « BHL » provoque souvent l’enchaînement du code « sioniste! », ce réflexe est observable aussi dans les discussions entre personnes à priori non-conspirationnistes.

Pendant qu’il en est encore temps, nos directeurs de rédaction occidentaux  -européens, étasuniens, israéliens, impérialistes, détenteurs d’armes de distraction de masse[11]- ne perdraient rien à faire un peu d’histoire : la Syrie est un livre rare, à cet égard, et je crois que ses habitants défendent davantage cette richesse là que leurs puits de pétrole.

Marie-Ange Patrizio,

Damas 19 novembre – Marseille, 24 novembre 2011

Pour la question des « armes de distraction de masse », voici quelques cas d’école en matière de médias de manipulation parmi les références qu’elle propose en bas de son texte: mondialisation.ca (où elle a publié d’autres textes), voltairenet.org, Webster Tarpley sur RussiaToday « Mossad vs Assad? ‘CIA death squads behind Syria bloodbath’ »**. Mais aussi des interviews de Thierry Meyssan par frenchIRIB***. Et Une émission de radio avec Yahia Bono et Pierre Dortiguier invités à Téhéran****. Thierry Meyssan intervient au téléphone. Le but de l’émission est de faire croire que la Syrie est attaquée de l’extérieur, par des combattants d’Al-Qaeda, soutenus par l’Arabie Saoudite, les combattants seraient aussi pashtouns et viendraient aussi d’Irak. Pourtant cette semaine là l’opposition syrienne parlait de 4500 miliciens irakiens de Moqtada Al-Sadr envoyés dans une centaine de bus en renforts à Bashar el-Assad).

Les derniers mots de Marie-Ange Patrizio sont:

puits de pétrole.

_

* http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27859, capture d’écran=>

** http://www.youtube.com/watch?v=5L49L6iZSSg&feature=channel_video_title

*** l’organe de désinformation iranien en français.

IRIB (service français) Entretiens Thierry Meyssan
http://french.irib.ir/analyses/interview/item/154346-thierry-meyssan-journaliste-fran%C3%A7ais
http://french.irib.ir/analyses/interview/item/154416-thierry-meyssan-journaliste-fran%C3%A7ais

**** Table ronde : « Syrie vers la guerre civile ? »

http://french.irib.ir/programmes/table-ronde/item/154577-table-ronde-syrie-vers-la-guerre-civile?

.

Publicités
10 commentaires
  1. nil01 permalink

    1) Il faut etre completement con pour ne pas voir un parallele entre economie et printemps arabe:
    le printemps arabe à commencer en Tunisie, non pas par Bouazizi qui s’est immolé (meme si il a été l’etincelle dans le nord de la Tunisie).
    Mais par la situation désespéré du sud du pays: dont une certaine ville miniere: Redeyef, reconnu comme le creuzet de la revolution tunisienne, et qui mijote depuis des années. J’y été en 2008 et s’était déja la guerre entre jeunes chomeurs (50% de chomage chez les moins de 35 ans dans certaines zones)et la police.

    2) présenter une autre perspective que celle du jt de 20h est toujours interessant, quelle qu’elle soit.
    car dite vous bien que les médias qui sont en zone de guerres, sont souvent parqués dans des « greeen zone » controler par les militaires.
    Peut etre avez vous oublier les tours organisé par l’armée americaine lors de l’invasion de l’irak. (il s’agissait de propagande pure)

    3) si vous aviez fait vos devoirs, vous sauriez au courant de la concubisence entre la CIA et AlQaeda.

    4)tout le monde a apparement compris les interets derriere la guerre en Irak, et vous traiter les cas de la Lybie, comme un sauvetage de la population d’un tyran pour leur offrir une décomatrie rutillante de justice et de liberté. (ces argument ont été les meme pour envahir l’irak en 2003)

    5) et de meme qu’en 2003, ou l’ on pouvait s’opposer a la guerre en Irak sans etre un partisan de Hussein. on peut denoncer une invasion strategique economique et geopolitique sans soutenir les tyrans qu’elle pretent viser.

    vous etes ou des rois de la désinformation, ou completement con.
    cordialement.

  2. 1) a) On parle de la Syrie ici, pas du « printemps arabe ».
    b) certes, mais hors sujet!

    2) a) Hors sujet car:
    * mes infos viennent des syriens facilement accessibles sur les réseaux tant que les gens comme vous n’y sont pas majoritaires (). En bref, il s’agit d’éviter les réseaux français qui se prétendent « citoyens » ou « résistants » comme Agoravox ou Dailymotion… Préférez Youtube, Facebook, Twitter même si la subversion des dictatures est aussi très présente. Les administrtateurs d’Agoravox diffusent la désinformation de la dictature syrienne via leurs propagandistes d’extreme droite.
    ** Je n’ai pas eu l’occasion de regarder le JT de TF1 depuis… une dizaine d’années au moins. IL y a d’autres chaînes d’information plus spécialisées.
    qu’elle soit.
    ***  » car dite vous bien que les médias qui sont en zone de guerres, sont souvent parqués dans des “greeen zone” controler par les militaires. »
    _ c’est bien ce qui se passe en Syrie , vos amis les collabos sont parqués dans des green zones et balladés comme des pantins, ils ont aussi fait de même en Tripolitaine sous controle kadhafiste et en Iran en 2009.
    _ côté opposition aux dictateurs, les journalistes ont payé le prix fort: blessés ou tués au front, arrestations, détention, exécutions, assassinats de bloggeurs, et j’en passe…
    **** américains blah blah . Non non, ici il s’agit bien de la SYRIE en 2011… est ce clair?

    3) Al-CIA est un mythe entretenu par la subversion des dictateurs, il a été largement popularisé par Webster Tarpley, Thierry Meyssan, les propagandes iranienne, RussiaToday, Kadhafi, et antisémites de tous poils, nazis, fascistes ou mythomanes, par « Axis for Peace » et Youssef el-Achkar dès 2005 (du parti National Socialiste syrien, PSNS qui traque les opposants syriens au Liban, parti pour la Grande Syrie depuis 1932 avec une Swastika comme logo), par Leonid Ivashov, expert en désinformation, tout ce beau monde relayé en plusieurs langues par le Réseau Voltaire de Thierry Meysan et Issa el-Ayoubi (PSNS).
    Dès 1998, le commandant AHmed Shah Massoud réclamait des mesures internationales contre les Talibans « des combattants étrangers qui s’emparaient du pays et se comportaient en sauvages rétrogrades, et leurs soutiens et bailleurs de fond saoudiens et pakistanais » Donc il est parfaitement clair que Massoud n’accusait pas la CIA. Il a été assassiné le 9 septembre 2001 par des pantins d’Al-Qaeda.

    4) Contre le révisionnisme concernant la guerre de Libye:
    https://contresubversion.wordpress.com/2011/10/23/les-raisons-de-la-guerre-ont-deja-ete-oubliees/

    5) Certes, c’était mon cas. Mais hors sujet.

Trackbacks & Pingbacks

  1. Voyages organisés en dictatures, pour les propagandistes étrangers « contresubversion
  2. Voyage de Christian Bouchet en Syrie en août 2011, publié sur infosyrie.fr et VOXnr « contresubversion
  3. Marc George en Syrie: “Longue vie à Bachar el-Assad”. Médialibre et AlgérieNetwork « contresubversion
  4. Agoravox, le forum supplétif de Big Brother et sa censure mitoyenne « contresubversion
  5. Alexandre Ivachev rencontre Bachar el-Assad « contresubversion
  6. Pierre Piccinin, kadhafiste et bachariste. Ses détracteurs et ses diffuseurs « contresubversion
  7. Conspihorsdenosvi[ll]es a migré vers NoBlogs « contresubversion
  8. Julian Assange au service d’al-Assad, via la chaîne RussiaToday et le Hezbollah « contresubversion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :