Skip to content

L’extrême droite de Thomas Werlet reçue en grande pompe a Téhéran

2011/11/04

Par Soliranparis le 2 novembre 2011:

L’extrême droite de Thomas Werlet reçue en grande pompe a Téhéran.

[…] le 13 Avril 2010  avait déjà  eue lieue dans un café  une première rencontre lors de cette rencontre organisée par le journal Flash d’Alain Soral entre Seyed Mehdi Miraboutalebi, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran à Paris et  des représentants de l’extrême droite française[2]. Thomas Werlet y était déjà présent, aux côtés entre autres de Marc George (ex-secrétaire général d’Egalité et Réconciliation) ou de Jacques Bordes(un militant « national révolutionnaire »).

Depuis cette date,  un paquet de représentants  de l’extrême droite françaises on fait  de nombreux  voyages  chez Ahmadinejad.  Citons parmi ceux-là :  Yahia Gouasmi (fondateur du centre Zarha, une officine du régime en France), Dieudonné du Parti Antisioniste, Maria Poumier  et  Ginette Skandrani (deux militantes négationnistes), ou plus récemment l’écrivain et « journaliste » conspirationniste Thierry Meyssan, ainsi que Paul-Éric Blanrue (auteur d’un film a la gloire du négationniste Robert Faurisson)  et d’une pétition en faveur de la libération de Vincent Reynouard un militant négationniste[3]. Ces deux derniers personnages ont fait partie en 2011 des invités officiels du 29e festival du film « Fajr » de Téhéran.[4] […]

C’est donc tout à fait officiellement qu’une délégation de ce groupuscule raciste et xénophobe proche de l’activiste « ethno-différentialiste »  Kemi Séba ( ex Tribu Ka , Mouvement des damnés de l’impérialisme) s’est rendue en voyage a Téheran dans un avion spécialement affrété par le régime. […]

Ironie de l’histoire : cette réunion  mondaine du régime avait pour thème les médias et internet, alors même que ce pays enferme et condamne régulièrement à de lourdes peines de prison  et même à la peine capitale des blogueurs des cyberactivistes qui osent critiquer le régime […]

On constate donc une fois encore que les représentants de l’internationale fasciste et de la peste brune ont pignon sur rue sur les médias du régime de Téhéran. Press-tv.ir, l’Irna, Fars News  ouvrent régulièrement leurs colonnes à des gens comme [

…] le militant néo nazi anglais Peter Rushton.[6]  [

…] Le Grand Soir, Belllacio, Michel Collon ou Jean Bricmont [

… Lire la suite sur soliranparis.wordpress.com]

_

Le blog Conspis hors de nos vi[ll]es ajoute:

Thömas Werlet et son Parti solidaire français, qui ne sont pas si éloignés que ça des trois autres, puisqu’il sont devenus des habitués du Théâtre de la Main d’Or de Dieudonné et ont participé à la campagne du Parti antisioniste.

Voir aussi Contre-manifestation néo-nazie lors de la dernière Gay Pride 2009 et La subversion iranienne et l’extrême droite folklorique de Thomas Werlet.

Le blog sioniste.net publie quelques captures d’écran édifiantes des amis facebook de Thömas Werlet: on y retrouve les symboles nazi, la SS, la croix celtique du GUD, le British National Party, Blood & Honour ou le logo des afrikaners…

ActionAntiFasciste dresse un inventaire de logos fascistes:

Organisation nazie internationale mettant en avant une culture « skinnhead » dans son interprétation d’extrême-droite, Blood & Honour est notamment connu pour l’organisation des concerts « Rock Against Communism ». Le triskèle au milieu a été utilisé sous cette forme par les nazis et est encore utilisé par l’extrême-droite afrikaner prônant un retour à une « Afrique du Sud » appliquant l’appartheid. Blood & Honour utilise également le chiffre « 28 » (en raison des initiales du nom du groupe).

Les fascistes européens sont régulièrement invités en Iran pour servir la désinformation de la dictature:

2011: Claude Covassi, Thierry Meyssan, Dieudonné, Paul-Eric Blanrue, Francesco Condemi, Maria Poumier invités à Téhéran en février 2011. Un néo nazi anglais invité régulier des Télevisions du régime de Khamenei (Soliran) et Qui est le  »commentateur politique » Peter Rushton ? (ConspiracyWatch).

2010: La campagne Birobidjan de Michèle Renouf. La dictature iranienne entretien des liens étroits avec les extrême-droites étrangères, surtout en France: Seyed Mehdi Miraboutalebi L’ambassadeur d’Iran à la rencontre de l’extrême droite radicale (DroitesExtremes).

2009: Yahia Gouasmi du Centre Zahra France, s’est illustré en 2009 en compagnie de Dieudonné lors de la création du Parti Anti-Sioniste et de leur rencontre avec Mahmoud Ahmadinejad à Téhéran (ConspiracyWatch).

Voir aussi Le Vevak invite des gens en Iran.

.

Ils ont aussi été invités chez les alliés de l’Iran comme la Syrie et le système Kadhafi pendant les troubles en 2011: Désinformateurs invités par les dictateurs: Michel Collon, Dieudonné, Ginette Skandrani, Mar George, Marie-Ange Patrizio, Christian Bouchet, Pierre Piccinin, Alain Soral, Webster Tarpley, Thierry Meyssan, Julien Teil, Francesco Condemi, Guy Delorme… ou envoyés en [faux] reportage, comme Lizzie Phelan pour les organes de désinformation PressTV ou RussiaToday…

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :