Skip to content

Daniela Santanché rencontre Marine Le Pen.

2011/11/01

Droite(e) Extreme(s); Archives de catégorie : Frédéric Chatillon. 22 octobre 2011

Marine Le Pen en Italie: l’ombre portée du MSI

[…] Pour cette visite, Marine Le Pen est venue sans ses deux directeurs de campagne, ni aucun dirigeant du FN. Ludovic de Danne, chargé des affaires européennes et des relations avec la presse étrangère, était bien du voyage ainsi que Frédéric Chatillon. L’ancien leader du GUD – groupuscule étudiant d’extrême droite « musclée » – qui s’occupe aujourd’hui de la communication de Mme Le Pen, semble très impliqué dans les contacts italiens de la candidate, tout comme son collègue et ami Jildaz Mahé O’Chinal, présent lui aussi en Italie.

Vendredi soir, dans une salle de la Bourse de Milan, Marine Le Pen a retrouvé Daniela Santanché pour une table ronde. Une rencontre intitulée « L’Europe qui viendra, deux femmes pour l’Europe des nations », organisée par la fondation « Racines européennes »– inconnue jusqu’alors sur la scène politique italienne- et modérée par Vittorio Feltri, éditorialiste au sein d‘Il Giornale, quotidien qui est la  propriété du frère du Cavaliere.AFP PHOTO / EMILIO ANDREOLIAFP PHOTO / EMILIO ANDREOLI

[…] Daniela Santanché, elle aussi issue de l’extrême droite, a jugé que « le mot de multiculturalisme doit être éliminé du vocabulaire » et qu’il faut admettre l’idée qu’il y a une « immigration compatible avec notre religion, notre culture » et une autre qui ne l’est pas.

« Un avenir d’identité »

Mme Le Pen a, elle, insisté sur son « rêve européen », très axé sur la notion de civilisation et d’identité européenne. Une vision qui semble très inspirée par l’idéologie du GRECE (Groupement de recherche et d’études pour la civilisation européenne) think-tank élitiste, antidémocratique et ethno-différencialiste, qui défend aussi une vision « identitaire » de l’Europe […]

[Mme Le Pen.] « Il y a une autre Europe à construire. Une Europe des nations, une Europe des libertés mais aussi une Europe des protections des peuples, des défenses des identités, des intérêts bien compris des uns et des autres, a ajouté Marine Le Pen. […]J’espère que je vais trouver en Italie, aussi, […] des gens qui vont accepter avec moi de se mettre autour d’une table pour construire l’avenir de nos enfants, un avenir de prospérité, un avenir de sécurité, un avenir d’identité ».

Voir aussi sur Le général Mustapha Tlass, la propagande et l’extrème droite française cet historique très détaillé des relations anciennes entre Frédéric Chatillon et Marine Le Pen. Et entre Frédéric Chatillon et le général syrien Mustapha Tlass depuis 1994. Ainsi que son voyage à Damas en 2006 avec Alain Soral, Marc George, Ahmed Moualek, Dieudonné. Et le texte Le chemin de Damas de Monsieur C de reflexes.samzidat.net.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :