Skip to content
Tags

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Julian Assange au service d’al-Assad via la chaîne RussiaToday et le Hezbollah

2012/04/24

On ne voit plus les admirateurs de Julian Assange exprimer leur solidarité sur les réseaux sociaux… Il anime désormais une émission sur la chaîne de désinformation pro-dictatures RussiaToday. Le masque du prétendu "résistant" est tombé. Quelques frasques de Russia Today taguées sur ce blog.

.

Assange interviewe le chef du Hezbollah

Par Pierre Alonso le 17 avril 2012, owni.fr:

Assange cause avec le chef du Hezbollah:

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a entamé une nouvelle carrière. Sur la télévision russe RT, Julian Assange devient intervieweur. Une série de douze entretiens est prévu. Pour le premier épisode, il a invité Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah.

[...] En guise de préambule et en forme de justification, Julian Assange a d’ailleurs précisé la participation du Hezbollah au gouvernement libanais actuel. Et en guise de conclusion, Assange a interrogé Nasrallah sur le combat contre les hégémons, à Washington ou dans les croyances religieuses.

Première interview depuis 2006

Depuis 2006 et le dernier conflit contre Israël, Nasrallah n’avait donné aucune interview et n’était apparu publiquement qu’à de rares occasions. Assange ne cache pas son enthousiasme de recevoir celui qu’il appelle à plusieurs reprises par son titre “seyyed”1 :

Il est l’une des personnalités les plus extraordinaires du Moyen-Orient. (…) Je veux savoir pourquoi il est qualifié de combattant de la liberté par des millions de personnes et en même temps de terroriste par des millions d’autres.

Interrogé sur la position du Hezbollah sur Israël [...]

La faute de l’opposition syrienne

Sur la Syrie, fidèle allié du Hezbollah, Nasrallah a invoqué le principe de non-ingérence pour justifier son inaction :

Nous appelons au dialogue et aux réformes. L’alternative est de précipiter la Syrie dans la guerre civile et c’est précisément ce que veulent les États-Unis et Israël.

Le Hezbollah et Hassan Nasrallah ne sont pas inactifs en Syrie, puisqu’ils soutiennent politiquement et militairement leur allié Al-Assad sur les territoires syriens et libanais: Au Liban, la Syrie relance la vague des assassinats politiques. Le soutien actif du Hezbollah libanais dans la répression en Syrie depuis un an, est dénoncé par l’opposition syrienne.

Pressé par Assange de préciser quand il comptait faire plus, Nasrallah a invoqué des tentatives de médiation passées, soulignant “que le Président Assad était très désireux de conduire des réformes radicales et importantes”. Et rejetant la faute sur une opposition qui “a rejeté le dialogue”, “n’était pas préparée à les accepter mais cherchait simplement à obtenir le renversement du régime. C’est ça le problème.”

Pour enfoncer le clou, Nasrallah a affirmé que “les groupes armés syriens ont aussi tué de nombreux civils” et reçoivent le soutien financier et des livraisons d’armes de “pays arabes et pays non-arabes”.

Le fondateur de WikiLeaks a poursuivi sur ses sujets fétiches : la liberté d’expression bafouée aux Etats-Unis et la sécurité informatique. Nasrallah a raconté comment “la simplicité peut vaincre la complexité” ou comment l’argot des villages utilisés par les militants se révèle être le meilleur chiffrement, mais “ça ne sera pas d’une grande aide pour WikiLeaks” a-t-il conclu dans un éclat de rire complice partagé par Assange [...]

/

Dans cette interview, Julian Assange et Hassan Nasrallah évoquent l’utilisation d’armes non conventionnelles par Israël alors que la semaine passée, le 11 avril l’opposition syrienne mettait en ligne sur Youtube, des vidéos de blessés suite aux bombardements avec des obus au phosphore utilisés par l’armée loyaliste contre la ville de Rastan. Les cheveux et la peau de détachent du corps.

.

Le 23 janvier 2012, les chaînes de propagande Russia Today, celle du Hezbollah (Al-Manar) et du régime d’Al-Assad (Sana.sy), diffusaient de leur côté l’annonce du prix de littérature accordé à Bachar al-Assad par l’Union des écrivains russes "pour sa résistance à l’hégémonie globale". La Syrian writers association s’indignait. Et le 26 janvier, c’ést l’écrivain syrien antisémite Ali Okla Orsan qui était décoré de la médaille Pouchkine par le président Dmitri Medvedev, la plus haute distinction culturelle de Russie.

.

Le blog conspiracywatch.info a publié quelques articles qui évoquent les relations et allégeances douteuses de Julian Assange:

Pourquoi Wikileaks travaille-t-il avec un négationniste notoire ?:

[...] Dans le journal suédois Expressen, Magnus Ljunggren, professeur émérite de littérature russe à l’Université de Göteborg, a mis en lumière les liens étroits qu’entretient Shamir avec Wikileaks et sa fonction de diffuseur des documents Wikileaks en Russie (l’article est d’ailleurs illustré avec une photographie montrant Assange et Shamir côte à côte dans un bureau).

Dans une émission diffusée sur la radio Echo de Moscou, Yulia Latynina, journaliste à la Novaïa Gazeta, s’interroge : « Qu’est-ce que cela signifie qu’Assange accepte de se faire représenter par un extrémiste ? » Latynina a également constaté que (…) Shamir avait falsifié un télégramme diplomatique concernant le discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad à l’ONU, un faux censé prouver la collusion entre les diplomates qui se sont levés et ont quitté la salle en signe de protestation. Il n’y a rien de surprenant à ce que Shamir invente un tel document. Shamir a écrit précédemment un éloge au « courageux et charismatique leader » de l’Iran [...]

/

20120425-113834.jpg

Dans cet éloge Israël Shamir félicitait Mahmoud Ahmadinejad pour sa "réélection", contestée par la révolte verte iranienne en juin 2009. Et signe son texte depuis Jaffa en Israël. Israël Shamir, de son vrai nom Adam Ermash alias Jöran Jermas et Robert David, a été employé par Wikileaks comme agrégateur de contenu pour la presse russe et scandinave: c’est à dire que sa mission a consisté à sélectionner les câbles issus des archives de la CIA à destination de la presse. Des méthodes d’information finalement peu objectives ni indépendantes (une certaine croyance populaire présente Wikileaks en défenseur de la transparence.), puisque illustrer cette "lutte pour le droit à la transparence" Wikileaks s’est attaqué à l’un des Etats les moins opaques du monde (USA) et sert désormais des régimes parmi les plus opaques du monde: Iran, Russie, Hezbollah, dictature syrienne depuis cette première émission sur RussiaToday. Les fuites ( câbles diplomatiques) sont uniquement de source américaine… Pourquoi pas, mais il est utile de le rappeler. Le véritable "indigné" de cette entreprise était Bradley Manning qui avait fourni le contenu de Wikileaks à Julian Assange. Alors que ce dernier vit dans un manoir en Grande Bretagne et à grands frais en attendant un procès, son informateur croupis en prison aux USA.

Julian Assange était donc en relation étroite avec Israël Shamir, un désinformateur antisémite, négationniste, dont le discours s’articule sur la propagande internationale de la République Islamique d’Iran. D’après ses dires, Israël Shamir  serait arrivé d’URSS en Israël en 1969. Des "Éléments corroborés d’investigation de la presse et des autorités suédoises" démentent la version d’Israël Shamir:

(…) Shamir vit actuellement à Moscou sous le nom de Robert David; sous son véritable nom il ne manque aucune occasion de prétendre que les sionistes sont les pires ennemis du peuple russe et de traiter les libéraux russes d’agents sionistes[5] »

Selon un récit dévoilé le 14 août 1994 par IPS, Shamir était à l’époque associé à l’entourage d’Alexander Prokhanov et apporta sa contribution à son journal d’extrême-droite et anti-sémite Dyen (épellé "Djim" dans la relation d’IPS). Selon IPS, qui citait des "sources israéliennes", Shamir "ne vécut que brièvement en Israël", avant de retourner en Russie (…)

Selon les autorités suédoises[12], Shamir aurait vécu en suède de 1984 à 1993, moment où il émigra pour la Russie. En 1998 il redevint un résident permanent de la Suède où il réside toujours. Il devint citoyen suédois en 1992[13],[14]. Selon le CV figurant sur son site web, il aurait vécu en Israël de 1980 à 1989, en Russie de 1989 à 1993, et à nouveau à Jaffa, en Israël depuis 1993 (…)

/

20120425-113853.jpgDans les années 60, le futur transfuge du KGB Youri Bezmenov désinformait pour RiaNovosti (RussiaToday est une création de Ria Novosti). Il expliquait en 1983 les méthodes de Subversion des opinions occidentales par la désinformatioin du KGB: Youri Bezmenov ex KGB, 1983: ” Subversion, conspiration, radicalisation, déstabilisation, crise, normalisation.

.

Julian Assange a aussi été impliqué dans les activités de propagande pro-Kadhafi avec l’association Stop The War coalition de Tony Benn et George Galloway, eux mêmes habitués des interviews de RussiaToday et PressTV (citée plus haut). Ces chaînes satelitaires émètent en anglais, RussiaToday emet aussi en arabe et espagnol. Le camps iranien a aussi crée sa fausse chaîne d’information en français: SaharTV, ouvertement anti-occidentale, anti-OTAN, antisémite derrière un discours présenté comme antisionniste. Le public francophone déjà largement subverti n’a plus besoin de mesures actives sophistiquées pour gober la grossière propagande iranienne, les mesures de communication brutes ("crude") et radicales suffisent souvent pour la complosphère francophone: Soviet “Active Measures”: définition, typologie, méthodes, objectifs. Julian Assange avait déjà été brièvement interviewé par RussiaToday en 2011 au sujet du vote de la résolution 1973 de l’ONU.

.

Ce que pense la révolution libyenne de RussiaToday:

La vidéo suivante a été réalisée septembre dernier et partagée sur Twitter dans les réseaux anti-Kadhafi contre la désinformation de RussiaToday. Le mot "rebelles" est rayé et remplcaé par "FF". Dès la première minute, le montage présente l’exemple du désinformateur pro-Kadhafi Webster Tarpley un invité régulier de RussiaToday. Depuis deux ans: le compte Youtube de RussiaToday compte 74 vidéos taguées "Tarpley" [1]. A 5’40, la jeune femme cite la chaine syrienne pro-Kadhafi ArraiTV qui "lave le cerveau de tellement de gens":

To RT media: Who are the freedom fighters in Libya

Ajoutée par le 8 sept. 2011

http://www.facebook.com/ala.elhoudiri

/

Au mois d’août 2011, Thierry Meyssan, Julien Teil, Mahdi Darius Nazemroaya, la [fausse] journaliste de RussiaToday (et PressTV) Lizzie Phelan ont vécu une déroute mémorable lors de la libération de Tripoli. Thierry Meyssan, qui se vantait à son retour d’avoir adhéré volontairement à la Jamahirihya de Muammar Kadhafi, dans une interview avec Salim Laïbi (aKa Le libre penseur) et Julien Teil:

« j’ai essayé de défendre le droit international… et pour ce faire j’ai pris des responsabilités au sein des institutions de la Jamahiriya »

/

Webster Tarpley avait été invité en Tripolitaine sous contrôle kadhafiste en juin et juillet 2011 avec Thierry Meyssan, Mahdi Darius Nazemroaya, Julien Teil et Francesco Condemi de Clap36… Webster Tarpley est aussi intervenu sur PressTV (l’avatar iranien de RussiaToday) au début du mois d’avril 2011 pour contrer Guma el-Gamaty, porte parole du CNT à Londres, à l’époque en quête de légitimité et de soutiens internationaux inexistants à cette date.

De nombreux autres employés du réseau de propagande des dictateurs ont été invités à Tripoli au service de Kadhafi: Michel Collon, Ginette Skandrani, Dieudonné. Dès le 2 mars 2011, soit une dizaine de jours après le début de la révolte libyenne et la répression kadhafiste, Alex Jones partageait sur son site un reportage bidon de RussiaToday qui mettait en doute l’utilisation de l’aviation militaire pour attaquer les manifestations libyennes. Il ne s’agit que de quelques exemples de collaboration entre RussiaToday et la galaxie propagandiste des dictateurs au service de Kadhafi pendant la guerre. Un dernier exemple, celui de l’auteur américain Alan J. Kuperman et RussiaToday, le 19 avril 2011.

.

Charlie Veitch, un repenti de RussiaToday. “Conspiracy theorists are the biggest ennemies of resistance”:

Un jeune activiste britannique: Charlie Veitch, s’était fait remarqué dans les manifestations en Grande Bretagne. La galaxie propagandiste a donc entrepris de l’apprivoiser et s’en servir pour séduire les jeunes militants de gauche anglophones. Il a fini par se rendre compte de la supercherie, et en septembre 2011 a déclaré dans une vidéo son indignation envers la chaine kagébiste:

[...] et Veitch devient un invité occasionnel de l’émission [d'Alex Jones]. Le site de Veitch acquiert un certain auditoire, ce qui lui permet à son tour d’obtenir assez de donations pour payer son loyer.

Il fait également des apparitions épisodiques sur Russia Today, réseau de télé-propagande sous parrainage russe où l’on fait un abondant usage de théories du complot [...]

Veitch allait annoncer [...] qu’il s’était trompé sur les faits. Veitch reçut des menaces téléphoniques et par e-mail. Les donations à son site cessèrent [...]

Le mois dernier, le site de Veitch a été hacké, et un message envoyé à ses 15.000 abonnés, le qualifiant de pédophilie. «Quand votre propre mère vous appelle pour vous demander pourquoi vous lui avez envoyé un mot où vous reconnaissez être un pédophile, ça n’est pas bon du tout», confie Veitch [...]

/

.

Par Rudy Reichstadt, conspiracywatch.info le 14 fevrier 2012:

Russia Today, la chaine conspirationniste du Kremlin:

Dix entretiens avec des penseurs « iconoclastes, visionnaires et acteurs du pouvoir ». C’est ce que nous promet Julian Assange [...]

Chaîne anglophone d’information en continue, « RT » a été lancée fin 2005 par l’agence de presse gouvernementale russe RIA Novosti. Son créateur, Mikhail Lesin, ancien ministre de la communication puis conseiller de Vladimir Poutine, a voulu doter le Kremlin d’un instrument de soft power capable de rivaliser avec CNN et la BBC. Mais RT n’est pas tout à fait une chaîne d’information comme une autre. Décriée pour ses manquements répétés aux règles de base de la déontologie journalistique – dans sa couverture du conflit russo-géorgien de 2008 en particulier –, elle est fréquemment dépeinte comme une « chaîne de propagande » digne de l’époque soviétique. Au point d’avoir fait signer à chacun de ses employés une déclaration par laquelle ils s’engagent à ne pas parler à d’autres médias [...] une fâcheuse tendance à voir des complots partout – de préférence des complots de la CIA et du Mossad. RT diffuse par exemple sur son site internet un long article en trois parties intitulé « 911 raisons qui font que le 11-Septembre a (probablement) été fomenté de l’intérieur » reprenant consciencieusement l’argumentaire complotiste habituel.

Ce tropisme conspirationniste est pour ainsi dire inscrit dans l’acte de naissance de la chaîne : avant même de commencer à émettre, RT s’était en effet associée au Réseau Voltaire pour organiser, sous l’égide de Thierry Meyssan, une conférence des « non-alignés », Axis for Peace, rassemblement improbable d’« experts » communiant dans la certitude que l’impérialisme américain est la source du mal sur la Terre [...]

L’article cite ensuite les noms des VRP des dictateurs qui se sont associés à RussiaToday:

Alain Soral (Egalité & Réconciliation), Thierry Meyssan (Réseau Voltaire) et Julien Teil (Mecanopolis). Lyndon LaRouche, l’animateur radio Alex Jones (Prison Planet, Infowars) et l’animateur télé Jesse Ventura. Webster Tarpley (ancien larouchiste, 9/11 Truth Movement, intervenant à la conférence Axis for Peace), le commentateur Wayne Madsen (9/11 Truth Movement) et William Engdahl (ancien larouchiste, auteur de OGM, Semences de destruction ). Daniel Estulin (auteur de La véritable histoire du Groupe Bilderberg), Michel Chossudovsky (animateur du site Mondialisation.ca) et le théologien David Ray Griffin (9/11 Truth Movement). L’eurodéputé italien Giulietto Chiesa (auteur du film conspirationniste Zéro, enquête sur le 11-Septembre, intervenant à la conférence Axis for Peace organisée par Thierry Meyssan), l’ancienne congressiste américaine Cynthia McKinney (Green Party, 9/11 Truth Movement) et le républicain Ron Paul (candidat libertarien aux présidentielles américaines). Peter Joseph (fondateur du mouvement Zeitgeist ), Luke Rudkowski (fondateur du mouvement conspirationniste WeAreChange) et Kevin Barrett (9/11 Truth Movement). William Rodriguez (9/11 Truth Movement), Dylan Avery (auteur du film conspirationniste Loose Change ) et Jason Bermas (producteur de Loose Change, animateur de l’émission The Infowarrior). La présidente du Front national Marine Le Pen, l’avocat Marcel Ceccaldi et l’ancien ministre Roland Dumas. L’avocat Jacques Vergès, le journaliste belge Michel Collon (intervenant à la conférence Axis for Peace, de Thierry Meyssan) et le physicien belge Jean Bricmont (intervenant à Axis for Peace). Malik Zulu Shabazz (leader du mouvement extrémiste New Black Panther Party ), David Duke

(négationniste, ancien Grand Sorcier du Ku Klux Klan, fondateur du site Altermedia) et le journaliste suédois Donald Boström (auteur d’un article accusant Israël de piller les organes des Palestiniens) [...]

/

Tous servent aussi la désinformation bachariste:

Webster Tarpley a rencontré à Damas le grand mufti de Syrie Badr Eddine Hassoun, et l’ex Front National et ex directeur de campagne de Dieudonné Marc George (alias Marc Robert) qui a eu l’occasion de s’exprimer à la tribune d’une manifestation de partisans du dictateur par ces mots: Longue vie à Bachar el-Assad.

Parmi les noms cités plus haut, RussiaToday fait la promotion de la désinformation de Thierry Meyssan, après avoir assuré depuis des années la promotion de ses thèses révisionnistes sur les attentats du 11 septembre 2001. Il est aussi cité par une autre invitée de la dictature, Marie-ange Patrizio, comme organisateur de voyages vers la Syrie pour les propagandistes, et les journalistes étrangers qui ont accepté ces invitations. Marie Ange Patrizio avait rencontré une première fois Mère Agnès Mariam de la Croix au printemps 2011. Le détour du journaliste de France2 Gilles Jaquier par la ville de Homs où il a été tué par un tir de mortier de l’armée, avait été imposé par l’organisatrice de son voyage: Mère Agnès Mariam de la Croix. Elle est très active dans le réseau de propagande bachariste, associée à Thierry Meyssan, Michel Aoun et le patriarche maronite Bechara Raï qui a été sanctionné par le Vatican pour son soutien à Bachar al-Assad.

Marine Le Pen a aussi eu l’occasion de s’exprimer sur RussiaToday. Son conseiller Frédéric Chatillon (ex leader du GUD)a coordonné la création d’un réseau de désinformateurs d’extreme droite depuis sa rencontre en 1994 avec le général syrien Mustapha Tlass, auteur antisémite et ancien ministre de la défense d’Hafez Al-Assad. Yann Barte titrait dans Le Courrier de l’Atlas de janvier 2012: "Marine Le Pen, soutien des dictatures".

L’avocat Jacques Vergès intervient brièvement dans un montage vidéo de RussiaToday, qui présente aussi l’ancien ministre des affaire étrangères Rolland Dumas, l’avocat Marcel Ceccaldi, et les kadhafistes Julien Teil de mecanopolis.org et Michel Collon. La vidéo, uploadée par de multiple comptes a été partagée_ entre autres_ sur Facebook par Alain Benajam à ses 2000 contacts. Il est un (ex) administrateur du Réseau Voltaire dont Thierry Meyssan est président. Ils sont toujours en relation professionnelle puisque Benajam publiait sur son profil Facebook une photo de leur rencontre à Beyrouth en mars 2011. Jacques Vergès est intervenu sur le site infosyrie.fr, l’organe de propagande bachariste en français, un site crée dans l’entourage de Frédéric Chatillon (cité plus haut). Sur ce site de désinformation, Jacques Vergès disait en juin 2011 qu’il faut “défendre l’Etat actuel” et accuse un complot américano-sioniste. Michel Collon est co-auteur d’un éloge à Mahmoud Ahmadinejad daté de septembre 2009, pendant la répression du mouvement vert de contestation des élections présidentielles du mois de juin.

Cynthia McKinney (promotionnée par RussiaToday) a été conspuée par les palestiniens et les libyens en 2011 pour son soutien à Bachar al-Assad et Kadhafi. Le sénateur américain Dennis Kucinich a rencontré Bachar al-Assad en juin, et a provoqué un scandale en Libye en juillet suite à la découverte de documents l’impliquant dans son soutien à Kadhafi. Une de ses pages Facebook comptait 77000 membres, le mur de ce profil entièrement consacré à la propagande de guerre de Kadhafi. Dès l’année 2008, Dennis Kucinich réalisait une interview subversive sur la chaîne RussiaToday (16 sujets "Kucinich" sur RT depuis 3 ans [2]), il s’appliquait déjà à diffuser les mesures mensongères de la désinformation, notamment concernant la guerre de Géorgie.

Ron Paul, candidat aux élections présidentielles américaines était déjà soutenu par le conspirationniste de RussiaToday Webster Tarpley en décembre 2010.

.

By The Professor, April 17, 2012, streetwiseprofessor.com:

Streetwise Professor » The Guardian Channels SWP, Savages Assange and RT

There is no mystery at all. The hand-in-glove fit (and I’m not talking OJ trial here) between Russia’s agenda and Assange’s is the beginning and the end of the explanation of this collaboration. This isn’t the Hitler-Stalin Pact, an opportunistic agreement between blood enemies. This is a match of anti-American, anti-Western haters.

/

.

.

[1] http://www.youtube.com/user/RussiaToday/videos?sort=dd&query=tarpley&view=0&page=1

[2] http://www.youtube.com/user/RussiaToday/videos?query=kucinich

From → "@>Réseaux sociaux, "@Twitter, "@Youtube, "@[Blogs, "@[[conspiracywatch.info, "{, "{_owni.fr, "{_streetwiseprofessor.com, ##, #Liban, #Libye, #Royaume-uni, #Russie, #USA, #|Syrie, >\[par donations., @"Révolution, @"}Wikileaks, @#}Transfuges, @Feb17-Libya, @\(CNT) Conseil national de transition libyen, @\Feb17 activistes, CIA, Guma el-Gamaty porte parole du CNT à Londres, MissProud2be, \<#Désertion/ defection, \<Dictatorship, \[Axe Assad-Hezbollah, \[Axe Assad-Poutine, \[Axe Kadhafi-Poutine, \[Régime Assad:, \\Active Measures, \\[@Couverture médiatique, \\[@_Shabbiha médiatiques (DictatorGoons), \\[@~complosphère., \\[Bribery - Financements, \\[Désinformation et Mythes..., \\[[#Mythe du complot sioniste......, \\[\Mythe du complot "capitalo-sioniste"......., \\[]#Mythe du "complot étranger"......, \\[]...accusations de sédition., \\[]...contre la Libye., \\[]...contre la Syrie., \\[]...des "révolutions colorées"., \\[{#Mythe du "complot mondialiste"......, \\[{...[atlantiste..., \\[|......du continuum colonial......, \\[|...de l'impérialisme humanitaire., \\[}Village Potemkine, \]<Double standard anti-impérialiste, \]Subversion, \][Demoralization, \][[anti-NATO/OTAN, \][[Communautarisme, \][[Mythe du complot médiatique, \][[\Islamisme, \][_Révisionnisme......, \][|Anti universalisme, \]]Déstabilisation et provocations, \]][Radicalisation, \]][Rumeurs..., \]][[anti-USA, \]][\Extrême-droites, \]][\\_Fondamentalisme religieux, \]][\_Islamophobie, \]][\_\Mythe du complot islamiste, \]}[armes non conventionnelles..., \_Système Kadhafi, \}Normalisation, \}[Armement, \}]Bombardements, \}]Répression, \}}Soutien militaire étranger, \}}Terreur, \}}[Pillage, \}}[Snipers, \}}[Viols, \}}_Intimidations, \}}_Livraison d'armes, \}}_Massacres, \}}_Milices chiites étrangères

6 Commentaires
  1. Thomas permalink

    Sur Charlie Veitch, je me souviens de ce très bon documentaire de la BBC sur le voyage de conspis en quête de vérité sur le 9/11 :

    http://www.cveitch.org/?p=1670

    Quant à Assange c’est malheureusement une victime de plus.

    • Merci, mais dommage que l’utilisateur ai retiré la vidéo :)

Trackbacks & Pingbacks

  1. Le pack pro-dictateurs « contresubversion
  2. L’influence des pro-Khadafi hors de Libye « contresubversion
  3. Tentative d’enlèvement d’un activiste syrien par les renseignements libanais. La population s’est portée à son secours. « contresubversion
  4. Telecomix victime d’une attaque revendiquée par un faux groupe d’Anonymous. « contresubversion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 990 autres abonnés

%d bloggers like this: